Un dernier Dimanche à Deauville

28/12/2015 - APRH


Théo Bachelot peut avoir le sourire, avec Caointiorn, il vient de remporter la plus belle de ce Dimanche, Le Prix Miss Satamixa (L).



Toujours très à l'aise sur cette piste, Caointiorn, élève du local Stéphane Wattel, a passé le peloton en revue dans la ligne droite !



Il y avait du beau monde au départ de cette Listed convoitée. Christophe Soumillon, paré de la casaque de "The Queen", élabore une tactique avec Richard Hannon qui présente Pack Together.



On semble plus détendu dans le clan "Wertheimer", avec Pierre-Yves Bureau et Maxime Guyon qui attendent la pouliche Pitamore.



Alors qu'Eric Libaud et Alexis Badel refont le papier pour donner le meilleur parcours à Sea Front, qui devra se contenter d'une belle 2ème place.



Antoine Hamelin, en selle sur Super Eria, répète les bons gestes en cas de victoire.



Mais c'est bien l'entourage de Caointiorn qui pose pour la photo souvenir. Une première Listed bien méritée pour la fille de Stormy River.



La journée avait bien commencé pour Stéphane Wattel, cette fois en compagnie de Pierre-Charles Boudot.



Comme en début de mois dans un handicap, Dogma, représentante de la famille Rothschild, se promène dans une "D", toujours sur les 2500 mètres dans le PSF. Une point facile dans la lutte à la cravache d'or.



En lever de rideau, il y a eu lutte chez les 2 ans. Dicton vient régler Toliman.



Avec l'élève de Gianluca Biétolini, Christian Demuro brise un écart inhabituel pour lui.



Toujours dans les courses à conditions, c'est côté corde, et avec l'appui de la lice, que Samire est allé chercher la victoire dans une "F".



Une belle récompense pour ce poulain régulier qui ouvre son palmarès lors de cette 12ème sortie, alors qu'il avait pris dix allocations jusque là !



Pour la plus grande joie de son apprenti Pierre Bazire.



Et de ses éleveurs-propriétaires, Monsieur et Madame Georges Sandor, qui encadrent Pascal Bary



La même tactique pour Christophe Soumillon et Santorina. La fille de Trajano ouvre également son compteur et offre un 1er gagnant à 2 ans pour son géniteur.



La cravache d'or en titre fait match nul avec Pierre-Charles Boudot sur cette réunion.



Superbe coup de trois pour les pensionnaires de Stéphane Wattel, Armorica remporte le handicap de la 7ème course et renoue avec le succès. Huit mois après ses débuts victorieux.



Le professionnel deauvillais toujours aussi redoutable sur ses terres, ou son sable...



Et aussi...Bold Eagle un peu plus proche de "l'Amérique" ! Le 4 ans, star actuel du trot, a dominé ses adversaires dans le Critérium Continental (Gr.1) qui offre un billet pour le grand rendez-vous de la fin janvier.