Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Demain : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Le Prix des ChĂŞnes d'Akihiro : la famille de Mill Reef

10/09/2016 - Infos générales
Le poulain de 2 ans des frères Wertheimer, Akihiro (Deep Impact) a dominé, en quelques foulées, l’opposition à l’arrivée du Prix des Chênes. Son papier maternel, français depuis plus de 50 ans, est tellement extraordinaire qu’il pourrait, à lui tout seul, constitué un catalogue de ventes. Par Xavier BOUGON.

Akihiro, un fils de Deep Impact et Bahaama né au Japon, remporte le Prix des Chênes 2016 et reste invaincu ©APRH

 

Si tu ne viens pas à Baahama, Baahama ira à toi

 

C’est au pays du Soleil Levant qu’il a fallu aller chercher le sang de Sunday Silence par l’un de ses fils Deep Impact. Il fallait, pour cette rencontre, soit une jument maiden soit une jument ayant déjà connu au moins l’expérience d’un poulinage, soit une jument non suitée ; un rejeton collé à ses basques aurait été éprouvé par un long voyage. Le choix s’est porté sur Baahama, une jument non saillie après la naissance de son premier foal, une fille de Gold Away, née le 22 mai, donc tardivement. Baahama porte dans ses gênes le sang de Northern Dancer puisqu’elle est fille d’Anabaa. Un croisement avec le Northern Dancer japonais est tout trouvé.

 

Baahama est partie durant les fêtes de fin d’année. Mais le séjour chez les nippons va durer plus longtemps que prévu après avoir été testée pleine. En effet, Baahama restera sur place afin d’éviter les allers-retours puisque son entourage décide de lui présenter le même prétendant. Akihiro va donc naître en février au Japon où il y restera jusqu’au sevrage. Le rejeton et la mère rentreront en Normandie où, en février 2015, une propre sœur, nommée Bartaba, vient au monde.

Depuis, Baahama est allée rendre visite à son voisin normand, un certain Motivator, qui lui a donné un poulain, né en mars dernier, déjà nommé, Malabata. Suite à cette naissance, elle est allée à la rencontre de Frankel, excusez du peu, dont elle a été testée pleine. On ne peut décidément se passer du sang de Northern Dancer.

 

Bahaama, la mère d'Akihiro, et Olivier Peslier ©APRH

 

Caractères gras à toutes les générations

Baahama, la mère d’Akihiro, s’est imposée d’une encolure dans le Prix Charles Laffitte (Listed) et ne s’est inclinée que d’une tête dans le Prix d’Aumale (Gr.3).

La grand-mère, Silver Rain (Rainbow Quest), compte trois victoires à 3 et 4 ans dont le Prix Joubert (Listed) à Saint-Cloud.

La 3ème mère, Rivière d’Argent (Nijinsky), est la seule à n’avoir pas remporté de course principale mais elle a enlevé la dernière de sortie de sa carrière en mai de ses 3 ans à Saint-Cloud. Elle compte quatre produits black-type dont Silver Fun (Saumarez), gagnante du Prix de Malleret (Gr.2) et Silwana (Nashwan). Cette dernière a donné naissance à un premier produit, Salydora, dont la particularité est d’être affublée de deux éleveurs : un foal-sharing, rare chez les Wertheimer, a été conclu avec Coolmore Stud pour son étalon, Peintre Célèbre. Yearling, elle a été rachetée pour 1.600.000 francs en 2001 par les Wertheimer. A 3 ans, elle a enlevé le Prix Casimir Delamarre (Listed) à Longchamp.

 

La 4ème mère n’est autre que la championne, Gold River (Riverman), à qui l’on doit Goldneyev (Nureyev) mais surtout Rivière d’Or (Lyphard). Gagnante du Prix Saint-Alary et seconde des Prix Marcel Boussac et de Diane, elle pourrait, à elle seule, remplir deux pages de catalogues grâce à ses deux filles issues de Blushing Groom, Gold Splash et Born Gold. Rappelons que l’une des filles de Born Gold est une certaine Goldikova et que la gagnante du Prix Minerve de cette année, Golden Valentine (Dalakhani), est sa petite-fille par Gold Round (Green Tune), gagnante du Prix Cléopatre 2005.

 

Gold River, légendaire poulinière pour Wertheimer & Frère

 

La 5ème mère, Glaneuse (Snob), s’était imposée dans les Prix de Malleret et Chloé avant de «glaner» le Gran Premio del Jockey Club 1969. Mais elle avait dû s’incliner dans le Prix de Diane, terminant à la troisième place de Crepellana.

 

Alec Head fait son marché à Newmarket et rentre avec l’aïeule d’Akihiro

Glaneuse a pour mère, Glamour, une fille de Djébé (Djebel), étalon de la maison Wertheimer.

Nous sommes le jeudi 1er décembre 1960 à Newmarket et Tattersalls organise déjà sa quatrième journée de vacation.  Quelques français sont à pied d’œuvre dont Alec Head. Il reviendra d’outre-manche avec quatre achats pour un montant total de 6.330 Guinées : Voie Lactée, pleine d’Abernant, Catarina (Chanteur), une 4 ans, Smart Talk (Narrator), une 3 ans et une foal, fille de Tudor Gleam (Owen Tudor), nommée par la suite Glamour qu’il a payé 2.100 Guinées.

Tudor Gleam, née en 1952, avait couru à 2 ans sans résultat. Sa fille, l’achat d’Alec Head, était présentée par l’entité Beaulieu Stud qui, semble t’il, était restée la propriété de Lady Portal, la veuve d’un politicien anglais,  Lord Wyndham Portal, décédé en mai 1949.

 

Notes

- Riding Rays (1943), la mère de Tudor Gleam, avait terminé seconde des Nassau St. et troisième (sur 3) des Cheveley Park St. sous l’entrainement du Captain Boyd-Rochfort (le futur beau-père d’Henry Cecil). Sur ses conseils, son ami Lord Portal avait acheté Infra Red (1936 Ethnarch) pour 5.000 Guinées en juillet 1942 à Newmarket. Elle était pleine de Nearco, d’où Riding Rays.


- Le 29 juin 1949 à Newmarket, 14 sujets sont présentés par la succession de Lord Portal. Parmi ceux-ci figure une sœur cadette de Riding Rays, Red Ray (1947 Hyperion), encore inédite (elle le restera). Sur les conseils de Clive Graham, elle est achetée par Jim Ryan pour le propriétaire américain Paul Mellon qui l’a paie 12.000 Guinées. Red Ray entrera rapidement au haras (Rokeby Farm en Virginie) où elle poulinera d’un foal, mort au naissant avant de donner naissance à une fille de Count Fleet, Virginia Water. Cette dernière, également inédite sur la piste, deviendra la grand-mère de Mill Reef.


Deep Impact à Shadai Farm en novembre 2014

 

Alec pour Jacques Wertheimer

Le Prix des Chênes n’avait pas vu la victoire de la casaque bleue et blanche depuis 1982, année du succès de Pluralisme (The Minstrel) que Jacques Wertheimer avait acheté yearling à Newmarket. Sous l’entrainement d’Alec Head puis de sa fille, Criquette, Pluralisme va s’adjuger le Prix de Guiche à 3 ans et le Prix du Chemin de Fer du Nord à 4 ans. Il sera vendu ensuite pour le.....Japon où il effectuera une carrière d’étalon. Quant à Akihiro, il est entrainé par André Fabre, qui remporte ce Groupe 3 pour la 9ème fois.

 

Maxime Guyon tout sourire en selle sur Akihiro ©APRH