Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Vente d'Août Arqana 2016 - Bilan Jour 2 : sud-africains et japonais se plaisent à Deauville

16/08/2016 - Ventes élevages
La station balnéaire de Deauville et surtout les ventes d’Arqana séduisent toujours davantage les investisseurs étrangers. Force est de constater que dans les 10 premiers tops prices de cette deuxième journée des ventes d’août, un seul français a réussi un joli coup. La casaque HSPIRIT, par l’intermédiaire de Pascal Bary, a investi sur un produit de Frankel. Cette vacation très soutenue a vu l’adjudication d’un nouveau millionnaire, une fille de Galileo vendue 1.400.000€. Voir tous les RESULTATS, les VIDEOS, les PHOTOS, les STATISTIQUES et les INTERVIEWS.

VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DU JOUR 2

 

La seconde journée de la partie I du catalogue de la vente de yearlings 2016 en ce lundi 15 août aura été très soutenue. Une chose de trompe pas, Eric Hoyeau, Président Directeur Général d’Arqana, était ravi et soulagé à l’issue de la vacation. 8 yearlings ont atteint et/ou dépassé le cap de 500.000€, un chiffre identique à la même journée de 2015.

Voir toutes les statistiques de la deuxième journée

Si l’Ecurie des Monceaux a terminé cette deuxième journée en tête des vendeurs, le Haras du Mezeray a lui aussi réalisé de belles ventes. Il termine deuxième au classement du chiffre d’affaires et troisième au classement du prix moyen, juste devancé par le Haras de Colleville. Chez les acheteurs, l’association Peter Doyle, MV Magnier et Mayfair Speculators ont dépensé le plus en déboursant 2.050.000€ pour deux lots seulement. Le dernier nommé est un investisseur sud-africain (Ingrid et Markus Jooste) arrivé à Arqana il y a deux ans. D’ailleurs, depuis  son arrivée fracassante en 2014, Mayfair a toujours acheté un des tops prices de la vente.

 

Voir la vente du top price à 1.400.000€, une fille de Galileo, le lot 97

Les yearlings de Prudenzia sont désormais habitués au top. La femelle née en 2015 (en photo ci-dessus) est la quatrième produit de la mère a être vendue pour plus de 1.000.000€

 

Ce fut une nouvelle fois le cas cette année puisque le jeune trio précité a acheté deux filles de Galileo. La première, le lot 97, ½ sœur de Chicquita est partie pour 1.400.000€, la seconde, le lot 99 fille de Questche (Gr.3) pour 650.000€. Les deux ayant été élevées et vendues par l’Ecurie des Monceaux. Ravis de leurs premiers achats deauvillais, Mayfair Speculators et Peter Doyle travaillent ensemble depuis leurs premiers achats deauvillais qui ont d’ailleurs été couronnés de succès notamment grâce à la pouliche de 3 ans The Juliet Rose. Cette gagnante du Prix de la Seine (Listed) puis du Prix de Royaumont (Gr.3) cette année et encore 2ème du Prix Minerve (Gr.3) il y a deux jours avait été achetée 650.000€ yearling à Arqana par Mayfair/Doyle.

 

Voir la vente du lot 99, une autre fille de Galileo vendue 650.000€

Cette pouliche par Galileo est la fille de Quetsche qui avait remporté le Prix de Royaumont (Gr.3) en 2009

 

Après les sud-africains de Mayfair, place aux japonais. Le lot 113 a été acheté 600.000€ par le propriétaire Kenji Ryotokuji qui signait là son premier achat à Arqana. L’an dernier aux ventes de yearlings de la JRA, ce même propriétaire avait acheté 3 lots, deux fils de I’ll Have Another et Daiwa Major plus une fille de Rulership pour un total de près de $1.140.000. Aux dernières ventes de Fasig-Tipton à Saratoga aux Etats-Unis au début de ce mois d’août, ce même propriétaire avait acheté un fils de Speighstown pour $600.000.

 

Le japonais Kenji Ryotokuji achetait pour la première fois à Arqana

 

Le propriétaire nippon été accompagné de son manager Takashi Iiyama et du représentant d’Arqana au Japon Naohiro Goda. Cette sœur de Seismos, Samba Brazil, nièce de Schiaparelli, Samum, Salve Regina et cousine de Sea The Moon et Sortilège sera entrainée au Japon. Elle était la seule fille de Frankel inscrite au catalogue.

 

L'unique fille de Frankel inscrite au catalogue va partir au Japon. Elle a été achetée 600.000€. Voir sa vente (ci-dessus) et son modèle (ci-dessous)

 

On retrouve Frankel comme père du lot 104. Nommé Frankelio, ce poulain est le premier produit de la toute bonne Restiadargent. Cette fille de Kendargent tient une place particulière au Haras de Colleville où elle a été élevée. Elle avait apporté à son père un premier succès dans les courses de groupe à l’occasion du Prix d’Arenberg (Gr.3). En 2011, toujours âgée de 2 ans, Restiadargent avait décroché le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2). Puis à l’âge de 3 ans, la pouliche avait approché les reines sprinteuses Black Caviar et Moonlight Cloud dans les Diamond Jubilee Stakes (Gr.1) 2012.

Seulement une tête séparait Black Caviar et Moonlight Cloud dans les Diamond Jubilee Stakes 2012 et une encolure séparait la deuxième de Restiadargent. Luke Nolen, le jockey de la championne australienne, avait arrêté de solliciter sa partenaire à 150m du disque final, croyant que le poteau arrivait plus tôt !

Le fils de Frankel et Restiadargent a donc été présenté par son éleveur Guy Pariente du Haras de Colleville. Il a été acheté 520.000€ par Pascal Bary qui la veille avait été le sous-enchérisseur du lot 92 (top price de la première journée à 850.000€). L’entraineur cantilien était en compagnie de Jean-Jacques Taïeb, le manager de la casaque HSPIRIT également connu sous le nom de Jean-Michel Hegesippe. Le propriétaire de Silverwave, lauréat du Grand Prix de Saint-Cloud 2016 (Gr.1) a déclaré ses couleurs depuis le 25/09/2013 à France Galop et achète à Arqana depuis saisons déjà.

 

Gratot, le propre frère de La Cressonnière a été élevé par Gérard Augustin-Normand. Son manager Sylvain Vidal nous parle de la vente du poulain ainsi que de l'arrivée de l'étalon Ectot au Haras de Bouquetot en 2017

 

Le lot 154 faisait partie des yearlings les plus attendus. Gratot est en effet un propre frère de la meilleure pouliche de 3 ans en France et classique La Cressonnière. Richard Brown de Blandford Bloodstock a signé le bon à 520.000€. Le poulain sera entrainé par l’immense, aussi bien par la taille que par son talent, John Gosden.

Mezeray et Intello s’affirment

Le Haras du Mezeray a réalisé quelques belles ventes. Preuve en est pour les lots 182, 168 ou encore 129 et 156 partis respectivement pour 500.000€, 450.000€ et 300.000€ (2x). Chez les étalons, il n’y a eu aucune surprise. Parmi les 14 premiers tops prices, tous les pères hormis Frankel ont déjà produit des chevaux de Gr.1 : Galileo, Le Havre, Teofilo, Lope de Vega, Redoute’s Choice, Fastnet Rock, Oasis Dream, Dark Angel et Siyouni. Intello fera-t-il aussi bien dans le futur ? Ses premiers yearlings se sont en tout cas bien vendus. Pour l’heure 9 de ses yearlings ont été vendus pour une moyenne de près de 204.000€ avec deux tops à 360.000€ dont le lot 181. Ce mâle présenté par le Haras de la Louvière a été acheté par Wertheimer et Frère. Alain et Gérard Wertheimer étaient présents en personne pour soutenir leur jeune étalon.

 


On en parle dans l'article