Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Ascot
Ascot December Sale
Demain : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Yearlings Arqana 2017 - Bilan J2 : 50.000 euros qui font toute la différence

21/08/2017 - Ventes Ă©levages
1.550.000€, le nouveau top price de la vente de yearlings Arqana édition 2017 a été battu ce dimanche 21 août grâce au fils de Dubawi et Giofra vendu à Kerri Radcliffe qui a su malmener Shadwell. Retour sur cette deuxième journée avec bilan, vidéos, photos, différés et interviews.

 
 
 
VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DU JOUR 2

 
 
 
L’ambiance était électrique quand le lot 160 a fait son apparition sur le ring et les premières secondes d’enchères ont d’amblée affiché le ton de ce qu’allait donner le résultat. Un duel entre Angus Gold contre Kerri Radcliffe s’est dessiné et les deux protagonistes se sont battus jusqu’à 1.550.000€. Les dernières enchères montaient de 50.000€ chacune et la belle Kerri Radcliffe accompagnée de son mari Jeremy Noseda a finalement remporté l’enchère finale.
  
Le fils de Dubawi et de Giofra était donc très attendu. Toute l’équipe de Shadwell avait vu le poulain à 6 reprises comme nous l’avait confié Didier Barassin, le directeur du Haras de la Perelle, éleveur et vendeur du yearling. Le haras de Jürgen Winter a ainsi réalisé le deuxième top price de son histoire aux ventes de yearlings d’août à Deauville, 6 ans après avoir vendu la fille de Galileo et Sanjida pour 1.700.000€ aux australiens de Waratah Bloodstock.

 
 
Voir la vente du fils de Dubawi et Giofra à 1.550.000€, top price de la vete qui sera entrainé par André Fabre pour le compte de Phoenix Thoroughbred

 
Jürgen Winter était ravi de cette vente et nous a déclaré après coup que la pouliche de 2 ans de Giofra et Frankel est à l’entrainement chez Alain de Royer-Dupré (comme sa mère) et que la poulinière est suitée cette année d’un mâle par Galileo. Giofra est à nouveau pleine de Dubawi.
 
 
Voir l'interview de Jürgen Winter, propriétaire du Haras de la Perelle
 
"Le Haras de la Perelle a une trentaine de poulinières et nous pensons toujours au meilleur niveau. Vous savez, je suis allemand, j’ai une maison ici depuis 30 ans et la France, à côté de l’Angleterre et de l’Irlande, est le meilleur pays d’élevage" a poursuivi Jürgen Winter.
Avec actuellement 13 chevaux à l’entrainement chez Alain de Royer-Dupré ou Stéphane Wattel, le Haras de la Perelle avait également vendu un autre poulain (lot 163) proche parent de Giofra, son neveu par Kingman. Tout d’abord racheté sur le ring 140.000€, le fils de la bonne Gradara a finalement été acheté à l’amiable par l’américain James Crupi (New Castle Farm en Floride) et Marco Bozzi.
 
Voir le passage sur le ring de la soeur de Wings of Eagles par Kingman vendu 750.000€
 
 
Hormis le fils de Dubawi et Giofra, bien d’autres lots valaient largement le détour à l’instar de la sœur de Wings Of Eagles, brillant vainqueur du Derby d’Epsom 2017 pour l’élevage du Haras de Montaigu. Aliette Forien et sa fille Sybille Gibson présentaient ce lot 101, une fille de l’étalon de première production et du champion miler qu’était Kingman. Outre être sœur de Wings Of Eagles, cette pouliche était également la sœur de Torentosa et Gyrella (deux placées de Listed) ou encore la nièce de Belle Et Célèbre, Whortleberry et tant d’autres. Grâce à cette vente et aux 4 autres de la journée, le Haras de Montaigu s’est hissé au 3e rang des meilleurs vendeurs du jour ainsi qu’au 2e de la vente.
 
 
 
David Redvers, Ghislain Bozo et Laurent Dassault (de dos), les achteurs de la soeur de Wings Of Eagles ©APRH
 
C’est David Redvers en compagnie de Ghislain Bozo qui ont eu le dernier mot à 750.000€. Qatar Racing a constitué une nouvelle association avec un nouveau client chinois de Meridian International (qui avait déjà acheté ce samedi et aux breeze-up 2017) eux-mêmes accompagnés de Laurent Dassault, par ailleurs conseiller auprès du directoire d'Arqana Holding.
 
Shadwell s’est une nouvelle fois montré très actif en cette deuxième journée, Hamdan Al Maktoum a acheté 5 poulains lors de cette vacation du dimanche et son agent Angus Gold tenait particulièrement repartir de la vente avec le lot 171, le propre frère de High Celebrity présenté pour le compte de Jean-Philippe Dubois par le Haras des Capucines, par ailleurs 2e meilleur vendeur de la journée. Angus Gold, qui est lui également reparti de la vente avec le "ittre" de 2e meilleur acheteur du jour nous a expliqué : "Le patron aimait beaucoup ce poulain et on a déjà été récompensé et à l‘honneur avec son père Invincible Spirit, l’un des meilleurs étalons du monde. Nous verrons chez qui iront tous nos poulains des ventes une fois qu’ils seront rentrés en Angleterre."
 
Voir la vente du lot 171, un fils d'Invincible Spirit, 3e top price de la journée à 420.000 €
 
 
Juddmonte Farms, Mayfair Speculators, Blandford Bloodford, … ils étaient une nouvelle fois très nombreux à investir en cette deuxième journée. Mais ce qui frappe le plus est le nombre d’investisseurs japonais. Il y a des nouveaux venus comme les jeunes Koichiro Yamaguchi (37 ans) et Akira Katayama (35 ans ce dimanche) qui ont respectivement acheté pour 400.000€ (Dubawi et Daksha, lot 136) et 340.000€ et 160.000€ (lot 159, lot 130) mais aussi les "incontournables" comme Shadai Farm. Patrick Barbe et les représentants japonais de Teruya Yoshida ont acheté deux femelles. La première, le lot 140, une fille de Camelot présentée par Charles Brière de Fairway Consignment et la seconde quelques lots plus tard, le lot 145, une fille de Siyouni présentée par le Haras de l’Hotellerie pour le compte de Raymond Luce, déjà propriétaire de la mère de cette yearling, la toute bonne Diyakalanie.
 
 
 
Voir l’interview de Raymond Luce, éleveur du lot 145. La fille de Siyouni et Diyakalanie a été achetée 230.000€ par Shadai Farm
 
 
La jeune génération des consigners s'est illustrée également avec l'un des derniers venus dans la cour des grands, Charles Brière, un parisien qui s'est lancé en Normandie il y a seulement 2 ou 3 ans, et qui a battu son record avec les 280.000 € offert par les japonais de Shadaï Farm avec Patrick Barbe pour son lot 140. Il est récompensé de son travail et de son investissement tant personnel que financier. En effet, la fille de Camelot et Danish Delight, premier produit de sa mère et cousine de Sistercharlie, avait été acquise foal à Deauville pour 135.000 € en décembre 2016.
 
 

Les tops du JOUR 2 en termes de chiffres d'affaires

On en parle dans l'article