Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Cheltenham - le 15/11/2019
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Après le Show Lumet : on fait le compte

04/07/2018 - Ventes élevages
 Trois jours après sa première expérience de vente publique Arqana au sein de son show, David Lumet a fait le point avec son équipe et livre son sentiment et son analyse.

 

 " Ce mec là, il mérite une médaille ! " ainsi parle un des membres de l'équipe d'Arqana en parlant de David Lumet peu après son show, de retour à Deauville pour la vente d'été. En effet, il faut avoir du coeur pour monter un tel barnum, qui exige des mois de préparation et une abnégation de toute l'équipe en amont, sans compter le recrutement de 40 personnes supplémentaires le Jour J. A la demande du public, comme le dit l'expression, ou en l'occurrence de l'assemblée des acheteurs, David Lumet et son acolyte Frédéric Fournier avaient décidé d'organiser une vente au marteau pour la 1ère fois en 2018, avec la participation d'Arqana, emmené par Eric Hoyeau. Angevin, ce dernier ne cachait pas son plaisir de revenir aux sources, accompagné des mayennais Guillaume Cousin, Pierrick Moreau et Valentin Adam.

 

 

 

" J'espère bien qu'ils sont contents et qu'ils reviendront l'année prochaine !" explique David Lumet. " Car de notre côté, nous sommes très satisfaits de cette édition 2018. Comme toujours, il y a des points de détails à revoir dans notre organisation. Par exemple, la présentation des chevaux le matin a été finalement un peu trop rapide, ce qui est assez paradoxal car on cherche toujours à éviter les longueurs...On peut aussi faire une sélection plus drastique dans le catalogue tout en prenant quelques lots en plus car il nous reste un peu de marge de ce côté là.

 


David Lumet avec Dominique Bressou.

 

Le chiffre d'affaire est de 338.000 €, ce qui est tout à fait satisfaisant pour une 1ère expérience. Le prix moyen est de 16.000 €. A première vue, on pourrait penser que le pourcentage de vendus de presque 50% est trop faible. Mais il ne faut pas oublier que la vocation première de notre manifestation, quand elle a été créée en 2013, était d'aider les éleveurs à placer leurs produits. Or, nous avons en l'occurrence un cheval sur deux qui a été vendu immédiatement. Et il faut ajouter à cela des amiables en cours, et de nombreuses locations qui ont été conclues sur place. Nous allons ainsi arriver à 75% de chevaux environ qui auront changé de main, ce qui est un excellent résultat et démontre le grand avantage d'avoir fait la vente publique. Mais il y a des habitudes à prendre. Parmi mes éleveurs vendeurs, beaucoup ne pratiquent jamais les enchères publiques et ont commis des "boulettes", en défendant alors qu'ils voulaient vendre. Mais tout cela ne s'apprend pas en un jour, et comme disait Eric Hoyeau lui-même, on ne change pas les habitudes en claquant des doigts !

Je tiens donc à remercier tous les participants à cet événement qui ont supporté les 35 degrés, et je dis à tout le monde...à l'année prochaine ! "


Le top price à 45.000 €


Valentin Adam d'Arqana, un local de l'étape !


On en parle dans l'article