Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Ventes de Deauville JOUR J : les cracks à 2 pas du ring

15/08/2015 - Evénements
A quelques heures 2015 de la vente de yearlings d'aout Arqana à Deauville qui s'annonce très particulière, vous pouvez rencontrer directement certains des chevaux et des vendeurs qui rendent justement cette session extraordinaire : la propre soeur de Trêve avec Criquette Head du Quesnay, un Frankel avec Christine Dutertre du Mézeray, un Dubawi avec Henri Bozo et une Galileo avec Eric Pierari des Capucines.


David Redvers
, acheteur pour le Cheikh Faad Al Thani, était justement en train d'inspecter la propre soeur de Trêve lorsque nous avons rendu visite à ce lot 176, par Motivator et TreviseCriquette Head-Maarek, entraineur de Treve et co-directrice du Haras du Quesnay était bien entendu tout près : " La pouliche attire bien sûr de nombreuses visites. David Redvers est déjà venu la voir plusieurs fois, ce qui signifie son intérêt. Les chevaux comme ça sont très rares sur le marché, car normalement, les propriétaires gardent ces pédigrées pour l'élevage, mais nous vendons car il faut bien faire tourner la boutique, et de plus nous avons toujours la mère, Trevise."

 

 


La cour Pégase, toujours très visitée, rassemble encore plus de monde que d'habitude cette année car on y trouve non seulement la propre soeur de Trêve dans les boxes du Quesnay mais aussi tout le lot de l'Ecurie des Monceaux, habituel leader des ventes. Les Monceaux présentent 4 des 6 Frankel du catalogue, mais aussi un poulain qui fait déjà beaucoup parler de lui depuis le début de la semaine par sa beauté plastique, le lot 119. " C'est vrai qu'il est magnifique", explique Henri Bozo. " Mais en plus, il marche très, alors que les produits de Dubawi sont connus pour ne pas être forcément des bons marcheurs. Dubawi est très à la mode, et la famille maternelle est celle de Chiquita, donc tout devrait bien se passer. Nous sommes confiants bien sûr mais nous avons aussi beaucoup de pression...heureusement ! "

 

 

Le nom de Frankel est bien entendu sur toutes les lèvres. Le Haras du Mézeray suscite donc beaucoup d'intérêt avec le lot 165, le frère cadet de Naaqoos et Barastraight, élevés par l'angevin Serge Boucheron qui fait confiance au Mézeray depuis le début avec la production de Straight Lass. " C'est vrai qu'il a beaucoup de visites, mais les autres aussi car nous avons un lot très homogène cette année", explique Christine Dutertre. " C'est un beau poulain qui a bon tempérement." A noter qu'il est pourtant né tard, le 20 mai 2014, ce qui est une date de naissance particulièrement reculée pour passer sur le ring d'août lors d'une session assez avancée dans le calendrier.

 

 

Voisin du Mézeray dans la cour A, et lui aussi détenteur d'un produit de Frankel (la soeur de Stacelita), le Haras des Capucines va pratiquement ouvrir le bal avec le lot 7, fille de Galileo et Zaneton, un coup de coeur pour Eric Puerari. " C'est une élève maison, les Capucines en sont éleveur tout comme sa soeur Zagora, qui nous apporté tant de joie en France et aux Etats-Unis. Il ne faut oublier son plus Asmar, autre frère par Cape Cross, qui a été 2e du Derby des Emirats. Cette pouliche se déplace bien. Je dirais d'elle qu'elle associe un côté féminin et un aspect sportif."

 

 


On en parle dans l'article