Aujourd'hui : Deauville
Débat de la Fédération des Eleveurs
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

ANODIN : origines légendaires et palmarès en piste, au Haras du Quesnay en 2016.

04/12/2015 - Catalogue d'Etalons
Propre frère de la légende moderne des courses, Goldikova, et fils d'un des reproducteurs européens les plus marquants des dernières décennies, Anabaa, le jeune étalon Anodin est le représentant d'une des meilleures souches "Wertheimer" et porteur des gènes qui ont construit le Haras du Quesnay où il fait la monte depuis la saison dernière.      

  • FFp2CNIreLo
  • z3eSUUdeWoo

 

 

 

C'est évidemment un sentiment très fort pour la famille Head et les dirigeants du Haras du Quesnay d'accueillir, depuis 2015, le fils d'Anabaa. Car Anodin est le seul représentant, dans cette strucure, du sire qui a contribué à l'histoire et à la renommée de ce lieu. 

Anabaa, étalon à la trajectoire romanesque, qui aura marqué l'élevage européen de la fin du 20ème siècle et début de ce 21ème. Sprinter, lauréat en 1996 de la July Cup (Gr.1) à Newmarket et du Prix Maurice de Gheest (Gr.1) à Deauville, Anabaa fut au haras un merveilleux successeur de sa lignée mâle Danzig et Northern Dancer. Produisant des champions sur un panel de distance incroyable, le chef de race défunt est le géniteur, entre autres, d'Anabaa Blue (Prix du Jockey Club, 2001) et de la fabuleuse Goldikova, rentrée au panthéon des courses avec ses 15 victoires de Groupe 1, et propre soeur d'Anodin !

Car la lignée maternelle d'Anodin fait également référence dans les souches "Wertheimer" et permet le célèbre croisement Anabba / Blushing Groom. Sa mère, Born Gold, est la propre soeur de la championne Gold Splash qui enleva les Coronation Satkes (Gr.1) et le Prix Marcel Boussac (Gr.1). Mais si Born Gold a remporté le Prix Cléopâtre (Gr.3) et le Prix de Sablonnets (L), c'est dans sa carrière de reproductrice qu'elle a réalisée des "miracles" !

Goldikova est, bien sûr, la figure marquante de cette fratrie. Mais, en plus de donner l'une des meilleures juments de l'histoire des courses, Born Gold a produit également Gold Sund, lauréate du Prix Cléopâtre (Gr.3) et mère de trois vainqueurs de black-type, ainsi que Galikova gagnante du Prix Vermeille (Gr.1), 2ème du Prix de Diane (Gr.1) et du Prix Jean Romanet (Gr.1).

Anodin est donc "un cas à part" par ses origines exceptionnelles.

 

 

Et, chose qui n'est pas toujours évidente dans de telle famille, Anodin a su se faire un nom au plus haut niveau sur les pistes.

Il a débuté, à 2 ans, par le premier accessit dans l'important Prix de Crèvecoeur en Août à Deauville, confirmant l'estime de son entraîneur Freddy Head qui avait déjà eu la responsabilité de ses glorieux aînés.

Sa rentrée, à 3 ans, permet à Anodin de décrocher sa première victoire, le Prix Machado à Longchamp. Il répète rapidement avec le Prix Paul de Moussac (Gr.3) à Chantilly.

Lors de sa saison classique et son année de 4 ans, Anodin se place six fois dans des groupes 1 ! Troisième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr.1) derrière Maxios et Olympic Glory mais devant Gale Force Ten, Style Vendôme et Flotilla, il montera sur la deuxième marche du podium des Prix Jacques Le Marois (Gr.1) de Kingman, Prix D'Ispahan (Gr.1) de Cirrus des Aigles et Breeders' Cup Mile de Karakontie, sa dernière sortie, où il rend le champ de course de Santa Anita cher à sa grande soeur. 

 

Revoir la Breeders' Cup Mile 2014

 

 

Logiquement très convoité par les éleveurs, Anodin a sailli 138 juments lors de sa première saison de monte en 2015.

Cet étalon au physique très harmonieux, 1,62 m, reste proposé au même tarif de 7.500€ HT Poulain Vivant pour sa deuxième saison au Haras du Quesnay.

 


On en parle dans l'article