Almanzor, le nouveau crack européen dans les Irish Champion Stakes, le REPORTAGE

11/09/2016 - Evénements
Le français Almanzor a battu un sacré lot dans l’édition 2016 des Irish Champion Stakes. Il mérite tout naturellement le titre de meilleur cheval européen pour la plus grande joie de son entraineur Jean-Claude Rouget, son éleveur le Haras d’Etreham, son lad Thibault tous présents à Leopardstown et bien sur son jockey Christophe Soumillon. Vivez la course avec le grand patron, alias Jean-Claude Rouget, qui se lâche dans les tribunes de l’hippodrome. Voir le GRAND REPORTAGE et la GALERIE PHOTO.

Almanzor, le nouveau crack européen. Voir le REPORTAGE

 

Les Irish Champion Stakes 2016 nous offraient un plateau de rêve pour la 40ème édition de ce Gr.1 de prestige. Au fil des dernières années, de nombreux champions ont remporté cette course. Il y a eu Sadlers Wells en 1984, Giant’s Causeway (2000), le match Fantastic Light VS Galileo en 2011, High Chaparral (2003), Azamour (2004), Sea The Stars (2009), So You Think (2011), Snow Fairy (2012) ou encore Golden Horn l’an passé. Entre parenthèse, Golden Horn, Sea The Stars et Dylan Thomas avaient remporté le Prix de l’Arc de Triomphe à Longchamp quelques semaines après leur sacre à Leopardstown….

 

Le dernier français à avoir gagné ces Irish Champion Stakes avait pour nom Suave Dancer, entrainé par John Hammond, en 1991. Almanzor avait donc sur le papier fort à faire pour triompher. Il avait notamment face à lui Highland Reel, le vainqueur des derniers King George VI & Queen Elizabeth Stakes, My Dream Boat (Prince Of Wales’s Stakes 2016) ; les vainqueurs du Prix du Jockey-Club  New Bay (en 2015) et The Grey Gatsby (2014) ; Minding, lauréate de 6 Gr.1 dont les 1000 Guineas et Oaks d’Epsom 2016 ; Harzand, le double lauréat de Derby cette année ; le gagnant des Eclipse Stakes 2016, le Godolphin Hawkbill ou encore Found, une double lauréate de Gr.1 (Prix Marcel Boussac – Breeders’ Cup Turf). Bref, ses adversaires du jour comptabilisaient 16 victoires de Gr.1.

C’est cette dernière qui s’est montrée la plus dangereuse. Jean-Claude Rouget était conscient avant la course que le cheval qui aura le meilleur des parcours remportera l’épreuve. Toujours attentistes, Almanzor et Christophe Soumillon étaient encore derniers à l’entrée de la dernière ligne droite. Doté d’une accélération incroyable, le poulain est venu coiffer tous ses prestigieux adversaires sur le poteau mais a dû lutter bottes à bottes avec Found et Frankie Dettori à partir du poteau des 400 derniers mètres.

Mais c’est bel et bien Almanzor qui s’est montré le plus fort. Au vu de sa performance et des chevaux qu’il a battu, ce poulain classique, qui n’a connu qu’une seule défaite cette année, à tous les droits de se présenter au départ du prochain Prix de l’Arc de Triomphe dont le compte à rebours à déjà commencé puisque nous sommes au samedi 10 septembre à exactement 22 jours du championnat du monde des pur-sang.

Issu de la première génération de Wootton Bassett, Almanzor est pour l’heure son meilleur produit. Il a été élevé par le Haras d’Etreham où officie déjà son père. Vendu yearling 100.000€ à Arqana, Almanzor porte le nom d’un chef militaire et homme d’Etat Arabe du Xème siècle. Sa propre sœur Troarn était elle aussi passée par le ring deauvillais achetée 110.000€ par le même homme Jean-Claude Rouget pour les mêmes propriétaires : l’association magique Antonio CaroGérard Augustin-Normand. L’actuel yearling de sa mère Darkova (Maria’s Moon) passera aux ventes de yearlings le 18 octobre prochain. Ce fils de Falco portera le lot 4.

 

 

GALERIE PHOTOS

Almanzor et son lad Thibault au pré-rond

Les jockeys participant aux Irish Champion Stakes

L'entourage d'Almanzor au rond de présentation avant la course. De gauche à droite Hervé Bunel, Babette Schily, Jean-Claude Rouget et Christophe Soumillon

Le bel Almanzor, toujours avec ses oreilles dressées en avant

Arrivée des Irish Champion Stakes 2016

Explosion de joie à l'aarivée. Babette et Jean-Claude ont soutenu leur poulain...

... de même que Marc et Nicolas de Chambure

Jean-Claude Rouget et Thibault peuvent être fiers de leur champion

Cheikh Fahad Al Thani, représentant le sponsor de l'épreuve QIPCO, remet les trophées à l'entourage gagnant


On en parle dans l'article