Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Entrainement à Sha Tin : les 5 français en piste pour la réunion internationale 2016

08/12/2016 - Evénements
Ensemble, les 5 concurrents français de la réunion internationale de Hong Kong 2016, Silverwave, Garlingari, One Foot In Heaven, Signs of Blessing et Elliptique, sont sortis sur la piste all-weather de l'hippodrome de Sha Tin le jeudi 8 décembre. 

Les séances d'entrainement des grandes réunions internationales ne sont bien sûr pas les plus instructives, car tout le travail de préparation a été réalisé au préalable par les entraineurs chez eux, mais ils permettent de détecter d'éventuelles difficultés d'adaptations au lieu ou au climat. A Hong Kong, comme au Japon ou aux Etats-Unis d'ailleurs, où les règles de quarantaine sont strictes, les chevaux sortent par nationalité depuis leur arrivée sur l'hippodrome de Sha Tin le samedi 3 décembre. Les 5 français sont donc arrivés en file indienne sur la piste de Sha Tin, et ont fait canter sauf Elliptique, car le pensionnaire d'André Fabre n'a fait que galop de chasse.

 

Les 5 français entrent sur la piste de Sha Tin : Elliptique en premier devant Silverwave, Signs Of Blessing puis suivent derrière et cachés One Foot In Heaven et Garlingari

 

Tout les feux sont au vert car aucun ne montre de signes de nervosité ni de raideur. De toute façon, il faut toujours se méfier des apparances. En 2009, Vision d'Etat était donné pour non-partant par boiteux la veille de la course. Finalement, il a gagné la course, qui plus est la tête d'affiche de la journée, la Hong Kong Cup. De même que voir un Highland Reel hyper tendu la matin ferait penser que ce cheval ne voyage. Hors, ce tenant du titre de la Hong Kong Vase, et qui sera grand favori de l'édtion 2016, a gagné partout dans le monde !

HONG KONG VASE :

2 - SILVERWAVE (Maxime Guyon - stalle 1): Fils de Silver Frost élevé par Marie-Laure Collet et ses parents au Haras de Clairefontaine en Mayenne, cet ex-pensionnaire d'Alain Couétil passé chez Pascal Bary l'hiver dernier, a remporté le Grand de Saint-Cloud cet été. Il a enchaîné dans le Prix Foy (Gr.2), mais a raté sa course dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr.1). il réalise son 1e voyage, mais son entraineur à l'habitude des conquêtes internationales, puisqu'il a remporté, outre ses victoires de Breeders'Cup, la Dubaï World Cup avec le brésilien Gloria de Campao.

 

Garlingari et sa cavlière Zoé

 

6 - GARLINGARI (Stéphane Pasquier - stalle 8) : Petit neveu de Carling par Linngari élevé au Haras de Saint-Roch, Garlingari est un successeur de Cirrus des Aigles pour son entraineur Corine Barande-Barbe, grâce auquel elle revient à Hong Kong avec y avoir tenté 6 fois sa chance avec son crack. Robuste, il a déjà couru 46 fois et a vraiment franchi un cap cette saison à 5 ans.Au printemps, il a ainsi remporté le Prix Exbury (Gr.3) puis le Prix d'Harcourt (Gr.2). Il a enchainé les places ensuite, notamment 2e du Grand Prix de Chantilly (Gr.2) de One Foot In Heaven, qu'il va retrouver sur sa route à Hong Kong. Il fait son 1e voyage à l'étranger, mais il a déjà fait des kilomètres en France et possède déjà une longue expérience des courses. Et surtout, n'ayant pas couru depuis le Grand Prix de Deauville en été (3e de New Bay), il se présente avec une fraîcheur qui peut l'aider en cette fin de saison.

 

One Foot In Heaven

 

7 - ONE FOOT IN HEAVEN (Christophe Soumillon - stalle 4) : Fils de l'australien Fastnet Rock et de la championne Pride, il va tenter d'imiter sa mère 10 ans après la victoire de celle-ci à Hong Kong, à l'occasion de la Cup sur 2000 m. Comme sa mère, il s'est révélé à 4 ans. Le pensionnaire d'Alain de Royer-Dupré a enchainé 3 succès au printemps dans le Prix Lord Seymour (L), d'Hédouville (Gr.3) et le Grand Prix de Chantilly (Gr.2). Nettement battu par Silverwave dans le Prix Foy (Gr.2), il a effacé ce faux-pas par une brillante 6e place dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr.1), puis s'est logiquement imposé dans le Prix du Conseil de Paris (Gr.2). Il voyage pour la 1e fois, mais sa mère était une adepte des conquêtes internationales. Son entraineur a déjà remporté cette épreuve avec Daryakana en 2009.
 

HONG KONG SPRINT :

Signs Of Blessing à gauche, prétendant au Sprint et Silverwave à droite, un des 5 européens du Vase

 

8 - SIGNS OF BLESSING (Stéphane Pasquier - stalle 14) : Elevé au Haras du Mezeray pour le compte de Serge Boucheron, le fils du déjà sprinter Invincible Spirit, ce pensionnaire de François Rohaut avait remporté un Gr.3 sur 1200 m à 3 ans à Baden-Baden (Goldene Peitsche) et a franchi un vrai cap à 5 ans en 2016. Lauréat du Prix de Sain-Georges (Gr.3), il a conclu 3e des Diamond Jubilee Stakes (Gr.1) à Ascot puis a brillament remporté le Prix Maurice de Gheest (Gr.1) sur les 1300 m de Deauville. 4e dernièrement du Britsh Champion Sprint Series (Gr.1), il s'attaque sans doute au roc de la plus dificile d'atteinte à Hong Kong, tant les sprinters locaux sont redoutables. Jusqu'à présent, seul le crack japonais Lord Kanaola et l'avion sud-africain JJ The Jet Plane ont réussi à les devancer dans ce Hong Kong Sprint.

 

HONG KONG CUP :

Elliptique

 

10 - ELLIPTIQUE (Pierre-Charles Boudot - stalle 9) : Sérieux 5 ans d'André Fabre qui défend la casaque Rothschild, ce fils de New Approach, lauréat du Grand Prix de Vichy 2015, a trouvé sa récompense de Gr.1 cet été dans le Bayerisches Zuchtrennen à Munich. 3e de Silverwave dans le Prix Foy, il vient de prendre une nouvelle 3e place dans le Premio Roma (Gr.1) en Italie. Autant dire que les voyages ne lui font pas peur. André Fabre s'est déjà imposé à Hong Kong, avec Borgia dans le Vase en 1999.

 

Pascal Bary et François Rohaut en discussion au bord de la piste

Corine Barande Barbe et Alain de Royer Dupré

L'irlandais Highland Reel aura beaucoup de supporters derrière lui, il s'élancera de la stalle 10

de même que le japonais A Shin Hikari, prétendant à la Cup (stalle 1)

L'autre japonais Maurice (à l'intérieur) sera lui aussi à suivre de près dans la Hong Kong Cup. Le représentant de Masanori Sakaguchi s'élencera de la stalle 8

 


Notre partenaire Lencare : "La particularité de Lencare, c'est de se confronter au terrain"

Les reportages concernant HONG KONG sont réalisé avec le support de notre partenaire Lencare et de son produit phare Gastricalm, pour le confort gastrique.

" L'ulcère gastrique correspond à l'altération de la muqueuse de l'Estomac avec une desctruction cellulaire conduisant à l'apparition d'érosions de taille et de prfondeur variables. C'est une affection extrêmement fréquente chez les chevaux à l'entraînement et problèmatique car les signes associès sont non spécifiques : manque d'état général, appétit capricieurx, coliques sourdes associés aux repas ou encore contre-performance." Pascal Bonhommet, directeur de Lencare. www.lencare.fr


On en parle dans l'article