Aujourd'hui : Lignières
Grand Cross de Lignières
Cheltenham - le 31/05/2018
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 01/06/2018
Spring Sale
Ascot - le 05/06/2018
Ascot June Sale
Decize - le 08/06/2018
Sprinter Sacré Show

Breeze Up Arqana 2018 : Jenni et Scat Daddy en folie

12/05/2018 - Evénements
Un dernier top price pour le défunt Scat Daddy à 825.000€, un premier pour la jeune Jennifer Pardanaud à 770.000€, un triplé Grove Stud et des acheteurs qui ne connaissent aucune limite pour rester en haut de l’affiche en s’affrontant férocement entre eux. Voilà ce qu’il fallait retenir de la Breeze Up d’Arqana, édition 2018.

 
 
VOIR LES DIFFERES ET RESULTATS COMPLETS
 
 
Plus, toujours plus, en qualité ainsi qu’en quantité, le catalogue de la vente Breeze Up Arqana était fourni en cette vacation 2018. Une fois n’est pas coutume, un vendeur français a fait fort en présentant un cheval adjugé 770.000€, cocorico vu que ce marché très particulier est souvent la proie de vendeurs anglo-saxons. Un temps top price, puis finalement battue sur le fil (voir plus bas), Jennifer Pardanaud de l’Ecurie la Frênée était présente pour la première fois en tant que consigner Breeze Up en mai. Installée à Omméel dans l’Orne avec son mari Ronan Le Dantec, Jennifer présentait l’unique fils de Frankel du catalogue. Elevé par Muteb Bin Abdullah, le poulain frère de la lauréate de Gr.1 Backseat Rhythm (VOIR LE PEDIGREE) a été acheté 770.000€ par Mark McStay (Avenue Bloodstock) qui a battu Phoenix Thoroughbred.
 
 
 

Jennifer Pardanaud et Ronan Le Dantec autour d'un fils de Frankel vendu 770.000€, 2ème top price de la vente

 
 
 
 Championne de France de poneys qu’elle met toujours en valeur en parallèle aux purs-sangs, Jennifer Pardanaud a travaillé avec son mari chez Philip Prévost-Baratte ainsi qu’au Haras du Mezeray au débourrage et pré-entraînement où elle a notamment monté le gagnant de Poule d’Essai et aujourd’hui étalon Falco. Elle s’est ensuite installée à son propre compte il y a tout juste 10 ans en 2008 « Le poulain nous a été confié par son éleveur, a expliqué Jennifer croisée juste après la vente. Je suis encore sous le choc. C’est extraordinaire d’en arriver là. Nous espérions atteindre le cap des 200.000€. On avait commencé par une grosse douche froide avec le Oasis Dream vendu seulement 20.000€. Les acheteurs ont je pense eu le nez creux d’avoir eu ce poulain à ce tarif. Ensuite avec la Nathaniel cela s’est mieux passé. Ronan a débourré le poulain et l'a monté presque jusqu'à la fin. Nous étions allés à deux reprises travailler les chevaux sur l'hippodrome d'Argentan et j'avais pris le relais pour monter le cheval. »
 
Mark McStay, Jennifer Pardanaud et Nathalie Bozo
 
C’est en fin de vacation que s’est déroulée la vente du top price avec le lot 165. Un match entre Nicolas de Watrigant et Jamie McCalmont s’est vite dessiné et ce dernier, accompagné de Mathieu Legars, qui a remporté l’enchère finale à 825.000€ pour le compte de MV Magnier. Les vendeurs de ce poulain sont ses éleveurs irlandais (Barbara Facchino) qui avaient confié le poulain à Willie Browne de Mocklershill. L’irlandais avait déjà vendu présenté le top price historique de la Breeze Up Arqana, un fils de Street Sense vendu 1.4 millions d’euros en 2017. Une fois de plus, un étalon américain est l’auteur du top price, il s’agit de l’omniprésent mais défunt Scat Daddy représenté par son ultime génération de 2 ans. Le père de No Nay Never ou encore de Justify était représenté par 6 poulains dont le top price (VOIR SON PEDIGREE).
 
Le fils de Scat Daddy, top price à 825.000€ était arrivé dans les éuries de Willie Browne en novembre dernie©APRH
 
Jamie McCalmont, l'acheteur du top price
 
Scat Daddy était également le père du 3ème top price à 700.000€ (VOIR SON PEDIGREE). Présenté par Brendan Holland de Grove Stud, ce poulain avait été racheté $195.000 yearling. Sa mère Kaloura, gagnante de deux Listed sœur de Kalanisi avait été vendue à Frank Hutchinson pour $60.000 alors pleine du poulain en novembre 2016, futur cousin de Luminate, elle-même future prétendante au Prix de Diane. Les courtiers Dermot Farrington, gendre de Martyn Meade (cf Aclaim) et Tom Ludt ont fait tomber le marteau pour Phoenix Thoroughbred contre Stephen Hillen.  En 2017, cette entité avait beaucoup fait parler d’elle en achetant sur toutes les grandes places internationales pour un total de près de 25 millions de dollars. Ces sulfureux propriétaires avaient placé leurs chevaux chez Jeremy Noseda en Angleterre ainsi qu’aux Etats-Unis. La femme de l’entraîneur Kerri Radcliffe signait les bons d’achat mais cette dernière n’est plus l’acheteuse officielle depuis plusieurs semaines et s’est même séparée de son mari. Lui-même a vu les chevaux de Phoenix Thoroughbred quitter ses boxes quelques temps après ! C’est Dallas !
 
Un autre fils de Scat Daddy, par Kaloura, a été vendu 700.000€ ©APRH
 
Plus tôt dans la vacation, Kerri Radcliffe avait signé un bon d’achat à 400.000€ pour le compte de George Bolton, le copropriétaire de Lady Aurelia. Cette fille d’Exchange Rate achetée yearling $235.000 a déjà comme objectif d’aller courir à Royal Ascot comme l’avait fait la précitée championne américaine et fille de Scat Daddy. Et comme les situations sont parfois cocasses, le sous enchérisseur de cette pouliche a été Jeremy Noseda, l’ex de Kerri Radcliffe.
 
Si certains professionnels ont essuyé des échecs avec leur pinhookings, d’autres ont réalisé de bonnes affaires comme Grove Stud. Brendan Holland avait par exemple acheté une fille de Sea The Stars (VOIR SON PEDIGREE) 100.000€ à Goffs en septembre dernier. Entre temps, son oncle Pakistan Star est devenu la nouvelle star de Hong Kong et c'est après une bonne breeze que la pouliche a été vendue 400.000€ et partira chez Roger Charlton. « Le nouvel acheteur Andrew Rosen possède déjà une fille de Sea The Stars, September Stars, qui ressemble beaucoup à cette pouliche » a précisé Jamie McCalmont, le courtier derrière cet achat.
 
Godolphin s’est montré actif avec trois achats à 6 chiffres. C’est désormais Anthony Stroud qui gère les achats deauvillais de l’entité dubaïote. Mais Anthony Stroud possède également sa propre agence de courtage en association avec Matt Coleman. Ces derniers ont notamment acheté Robin Of Navan, Pallodio, Maximum Aurelius lors de cette vente ou plus récemment Young Rascal yearling. Mais pour la vente du 4ème top price, les deux associés se sont retrouvés adversaires. Anthony Stroud s’est retrouvé avec l’équipe Godolphin dans la salle et Matt Coleman seul au restaurant. C’est finalement ce dernier qui a remporté l’enchère à 525.000€ pour un fils de More Than Ready (VOIR SON PEDIGREE). Ce poulain nommé Gift (cadeau en français) présenté par Grove Stud a été acheté pour un propriétaire hongkongais.
 
Gift, ce poulain américain avait été déniché par Grove Stud à Keeneland yearling pour $160.000 ©APRH

On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)