Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

SUNDAY BREAK, top étalon confirmé au Haras du Lion en 2016

15/03/2016 - Catalogue d'Etalons
Il a établi son record personnel avec 102 juments saillies pour son arrivée au Haras du Lion en 2015, une saison particulièrement faste pour sa production. Etalon confirmé, Sunday Break poursuit avec une 2e saison en 2016 en Anjou en restant au même tarif de 2800 €. Il est présenté ci-dessous par François Thomas.

  • LPxkAnO9NwE
  • Hnt4QiR853g
  • MtVO5oAtmtg
  • D3rTeY71www
  • _uQ4WCLbRyw
  • rzPw0IOT9PQ
  • Ny-FapHM1Pc
  • vhgY4ERYNuM
  • XAmEeA1q8wo

VOIR TOUTES LES INFOS SUR SUNDAY BREAK

 

C'est à la faveur de révélation de son fils Never On Sunday, issu de sa 1e génération conçue aux Etats-Unis et vainqueur du Prix d'Ispahan chez Jean-Claude Rouget, que Sunday Break a été importé en France. Depuis, ce dernier a toujours affiché une belle cote commerciale, confirmée en 2013, 2014 et encore plus 2015 par les résultats de ses 3 premières générations françaises en âge de courir.

En effet, si on ne se réfère qu'à la seule saison 2015, Sunday Break a pris une bonne place dans le grand jeu international du plat, d'une part à Dubaï avec la victoire de son fils Frankyfourfingers lors du Al Maktoum Challenge R2 (Gr.2), et d'autre part aux Etats-Unis avec la 2e place de sa fille Danza Cavallo, déjà lauréate de Listed en France chez Joël Boisnard, dans un Gr.1 du grand circuit du gazon américain, le Flower Bowl Invitational. Allant devant ce jour là à Belmont Park près de New-York, Danza Cavallo, elle aussi élevée par la famille Jeffroy en Bretagne, ne s'inclinera qu'après une belle défense face à Stephanie's Kitten, gagnante le mois suivant d'une épreuve de la Breeders'Cup.

 





 

Par ailleurs, Sunday Break a donné le vainqueur des 2000 Guineas norvégiennes, une Listed, grâce à Brownie. Pendant le meeting de Cagnes, début 2016, son fils Malte Brun s'est imposé dans un très bon style, pendant que Never On Sunday, déjà très bon père de 2 ans de 1e génération en 2015, a sorti le lauréat de la 1e course de haies pour 3 ans en France avec Birdparker, un élève du Haras des Granges.

En effet, Sunday Break a aussi montré de la polyvalence dans les registres les plus variés des courses de galop. Déjà père d'un gagnant de Gr.1, Orsippus, sur les haies d'Aintree en Angleterre, il a brillé sur les obstacles en 2015 avec Tom Mix, vainqueur à Auteuil en mai, mais surtout Carina Tu Sei, élève de Jean-François Magnien entrainée par François Nicolle, qui a gagné une belle épreuve à Enghien à 3 ans en septembre, avant de s'imposer par 12 longueurs pour sa rentrée fin février à Bordeaux. Enfin, Sunday Break a remporté sa 1e course chez les AQPS en 2015, grâce à Camaieu des Mottes, pouliche élevée par Claudie et Joël Poirier, dans le Prix Vidéo Rock à Moulins.

 

 

Pendant que Sunday Break effectuait cette riche moisson avec ses produits sur les pistes, ses yearlings sur les rings ont logiquement conservé une cote commerciale élevée lors des 2 ventes de référence pour les étalons français. Chez Arqana en octobre à Deauville, il a vendu 100% de ses 7 produits présentés, pour une moyenne de 37.000 €. Son top price a atteint 75.000 € acheté par MAB Agency pour le compte d'un propriétaire danois convaincu par ce frère de Danza Cavallo mais aussi de Brownie (voir ci-dessus). Le mois précédent à La Teste, chez Osarus, son top price a été établi à 48.000 €. Il a aussi vendu deux autres yearlings à 34.000 € et 26.000 €. Cela doit mis en rapport avec son prix de saillie de 2800 €, ce qui donne des coefficients multiplicateurs très avantageux pour ses utilisateurs.

 


On en parle dans l'article