Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Aujourd'hui : Boulogne-Billancourt
Election de France Galop - 15H00
Demain : Fairyhouse
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

HONOLULU, étalon de retour au Haras de Corlay, en vidéo

19/02/2016 - Catalogue d'Etalons
Fils de Montjeu et d'une gagnnante de Gr.1 née d'une grande souche "Strauss", et lui-même stayer de haut niveau, Honolulu fait son retour au Haras de Corlay en 2016, alors que sa production ne cesse de monter en puissance. Voir la vidéo d'un étalon qui entame une 2e carrière.

  • unrOR-koUqo
  • mJYXE00lPeU
  • 0bU-LI-mPdk
  • g3CgyCoJK00
  • SJe9796s774
  • Y9r_ielk9oU
  • EezT3RyNMqs
  • Tupk3sUE24k
  • 2FoaLBSZulk
  • 8CODD4g2ZOQ
  • kJIi5d407yk

En décembre 2015, les ex-Haras Nationaux ont vendu leurs étalons, dont Network fut évidemment la vedette, Honolulu a tout de suite attiré l'attention des bretons. Le Haras de Corlay conservait un bon souvenir de son passage en 2013, et surtout ce fils de Montjeu, excellent stayer, avait une production qui avait brillé de mille feux en 2015. Au moment même où des investisseurs privés passaient à l'action, début décembre, la production d'Honolulu faisait un doublé à Pau avec Balisha en steeple-chase et Coraelys. Ces derniers confirmaient alors la propension d'Honolulu à réussir dans le registre des AQPS, après avoir donné, dans sa 1e génération âgée de 5 ans en 2015, Banonito (1e Prix J. Kerbiriou en plat aux Sables d’Olonne), Axoum des Moulins (1e Prix François de Malherbe en plat à Vichy), Atwork (1e en steeple à Segré) ou autre Adimelo (1e Finale du Challenge des AQPS en plat à Nantes. 1e en haies à Roscommon (IRE), ainsi qu'Alyse du Clos et Amazone Mome. Cela ne l'empêche de donner aussi des vainqueurs en PS comme Amijenka, Stockholm Emery, Akendo, Favros, Goldinina, aussi Fille de Promises, Star Soem, Nuit des Aigles.

 

 

Trois mois après l'achat, et juste au moment du début de la saison de monte, Honolulu s'est à à nouveau distingué, cette fois en Irlande, avec le succès de l'AQPS Bellow Mome à Punchestown, le principal hippodrome d'obstacle du pays, dans un lot de 18 partants en haies sous la responsabilité de Willie Mullins. Bellow Mome a été élevé par Alexandre Deschère au Lion d'Angers, là-même où Honolulu a commencé sa carrière d'étalon, avant de partir à Cercy puis d'arriver au Pin en 2015.

Jusque là, Honolulu n'a jamais beaucoup sailli. Arrivé tardivement lors de sa 1e saison en 2009, il a été affublé d'une photographie calamiteuse par les HN pendant au moins 3 ou 4 ans. Certes, en sortant de chez Aidan O'Brien, et en revenant d'une tentative dans la Melbourne Cup en Australie, Honolulu était très aminci, et même s'il est dans son modèle assez féminin, Honolulu a considérablement changé depuis le temps ! Désormais, c'est un cheval épais, qui a d'ailleurs été remarqué par le public lors de sa présentation au Salon du Lion 2016.

Fort de sa production et ses propres performances, Honolulu, 3e du St Leger de Doncaster, gagnant de la course la plus longue d'Angleterre sur 4300 m à Royal Ascot puis facile lauréat de la Doncaster Cup (Gr.2) sur 3600 m, peut aborder sereinement la saison 2016 pour poursuivre l'oeuvre familiale. En effet, c'et un fils de Montjeu, champion français disparu trop tôt, devenu un père de père très recherché, en plat mais aussi en obstacle, suite aux succès de Montmartre et Walk In The Park, Hurricane Run, Authorized, Motivator etc...Dans la cour de plat de Coolmore, la succession de Montjeu est assuré par Camelot et Pour Moi, deux gagnants de Derby d'Epsom.

Du côté de la lignée maternelle, on se situe, également, dans ce qui se fait de mieux ! Sa mère, Cerulean Sky, permet le croisement avec le sang de Darshaan et fut une championne sur les pistes : lauréate du Prix St Alary (Gr.1) et sur le podium des E.P Taylor Stakes (Gr1) ainsi que du Prix Vermeille (Gr.1). De plus, elle est la représentante d'une lignée formidable. Propre soeur de L'Ancresse, 2ème des Irish Oaks (Gr.1) et de la Breeders' Cup Filly and Mare Turf, en 2003, Cerulean Sky est la soeur de Moonstone (Dalakhani) gagnante des Irish Oaks (Gr.1), en 2008,  devant Ice Queen et la Fabre Gagnoa; puis 2ème des Epsom Oaks (Gr.1). Outre Honolulu, Cerulean Sky a également produit Hit The Sky, une fille de Cozzene qui n'a pas couru mais a donné 3 gagnants de Groupe (Royal Bench, Memphis Tennessee, Mayhem) ainsi que deux femelles plus jeunes, par Dubawi, ayant été vendu respectivement 1,5 millions d'euros à Deauville yearling et 720.000 Guinées à Tattersalls foal.


On en parle dans l'article