Demain : Fairyhouse
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc
Newmarket - du 08/10/2019 au 10/10/2019
October Yearling Sale - Book 1

Chriseti : la mort du lion blanc

10/09/2013 - Evénements
Ce qui ne devait pas arriver arriva. Chriseti est mort au champ d'honneur, victime d'une crise cardiaque sur les terres de ses exploits.

Des applaudissements sortent des tribunes. Ceux dont personne ne voulaient. Respectueux, alors qu'une foule immense s'était déplacée pour faire une fête grandiose à son héros, 20.000 personnes totalement hébétées, sans voix, en pleurs, prononcent un terrible adieu à Chriseti. Et plutôt que frapper dans ses mains lors d'une tant espérée 4e parade triomphale, l'assemblée essuie ses larmes au départ du tracteur morbide qui s'extirpe de la piste, juste devant le poteau d'arrivée et emmène dans ses entrailles le coeur d'un crack qui s'est soudainement arrêté de battre.

 

 



Quelques instants après avoir conclu 4e du Grand Cross de Craon 2013, Chriseti s'est effondré. Le 1e malaise de son existence. Mais pas qu'un malaise. Quelques convulsions et c'en était terminé d'une vie exceptionnelle. un phénomène du cross : 12 victoires dont 2 Anjou Loire Challenge et 3 Grands Cross de Craon. Il avait 13 ans. Trop vieux ? c'est bien sûr ce que crachent les donneurs de leçons, perfides bien pensants incapables de se lever tous les matins pour nourrir un cheval, mais tristement doués pour vilipender depuis leur canapé. Et pourtant, Chriseti, qui avait débuté en plat dès le mois de juin de ses 2 ans, gagné en haies dès le printemps de ses 3 ans à Dieppe, et découvert la discipline le cross directement par un succès à 6 ans à Durtal, avait pris sa plus grande envergure à l'âge déjà canonique de 11 ans lors de son 1e doublé Anjou Loire challenge / Grand Cross de Craon. L'an dernier, à 12 ans, il était encore plus fort. Impérial au Lion d'Angers, stupéfiant d'aisance à Craon, c'était un véritable Frankel des grands cross.
 

Quand tout était calme, à Craon, 2 heures avant le grand cross.



Mais voilà, ce que tout le monde craignait pour Archy Bald, quintuple vainqueur à Craon, qui l'avait précédé dans le coeur des fans et qui s'était heureusement relevé sans mal de sa chute à 14 ans en 2002, est arrivé à Chriseti. Tout le monde l'aimait bien sûr. Avec Chriseti, on était en famille, on était chez nous, on revivait les courses comme quand on était gosse et qu'on s'émerveillait des exploits de monstres sacrées qu'on voyaient si grands. Et puis on partageait la joie, car Chriseti était un ami proche autant que la famille Leenders, aussi cordiale que chaleureuse, appréciée du public, avec Etienne et Christine, deux opposés qui se complètent si bien qu'ils en avaient donné la contraction de leurs 2 prénoms au champion, et les deux grands fils Grégoire et Gabriel, qui ont grandi avec nous sur les champs de courses.

Chriseti est mort. Victime lui aussi d'un terrible malaise, Hadès des Mottes s'en est sorti in extremis. Entre ces douleurs, le vainqueur Balthazar King, pourtant un lauréat historique puisque le 1e anglais à s'imposer en 166 ans de course, est passé totalement inaperçu. L'année prochaine on l'applaudira sans doute à tout rompre. Bientôt d'ailleurs, on aimera un nouveau champion. Mais on n'oubliera jamais Chriseti, notre ami.

 

Chriseti avant son dernier Grand Cross de Craon

 

 


On en parle dans l'article