Prix La Haye Jousselin : l'heure de gloire pour Le Berry ?

05/11/2021 - Actualités
Ils seront 9 à se lancer à la conquête du sacre dans le Prix La Haye Jousselin, temps fort de ces 48h de l’obstacle. En l’absence du crack Docteur de Ballon, la palme pourrait revenir au 5 ans Le Berry, mais il lui faudra batailler âprement avec son camarade de box General en Chef, sans oublier le beau Feu Follet. La plus belle course sur les gros obstacles du second semestre sera à suivre en Facebook Live à partir de 15h30, en partenariat avec l'étalon Gémix.

 Qui pour succéder à Docteur de Ballon ? ©APRH

Impossible d’évoquer le Prix La Haye Jousselin sans penser à un certain Al Capone II. Celui que l’on surnommait Pompom, s’est imposé 7 fois entre 1993 et 1999 dans ce Gr.1. Paré de la célèbre casaque de Robert Fougedoire, pour l’entraînement de Bernard Sécly et la monte de Jean-Yves Beaurain, Al Capone II avait fait du « Grand Steeple d’Automne » sa chasse gardée. L’an dernier, du fait de la pandémie, le programme avait été chamboulé, et avait vu le Grand Steeple Chase de Paris se dérouler à la fin du mois d’octobre, et le Prix La Haye Jousselin se courir à la fin du mois de novembre. Seuls les 6 ans Feu Follet et Figuero seront de nouveau au départ cette année. Malheureusement, le crack Docteur de Ballon n’est pas là pour tenter d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve pour la 2e année consécutive, son entourage préférant le préserver en vue du début d’année 2022. Avant lui, les champions Bipolaire et Milord Thomas avaient réussi le « hat-trick », en réussissant à s’imposer dans cette course 3 années de suite.
 
Le Haras du Lion et Gemix, à nouveaux partenaires de la deuxième journée des 48h de l'Obstacle cette année. Cliquez sur l'image ci dessus pour plus d'informations.
 
  
Incontestablement le meilleur cheval de sa génération sur le steeple-chase, Le Berry a conclu son année 2020 invaincu, en épinglant notamment le Prix Maurice Gillois, l’année dernière à la même époque. En 2021, après une rentrée facile sur l’hippodrome de Compiègne, le fils de Gemix se confrontait pour la première fois à ses aînés dans le Prix Ingré (Gr.3). Test passé avec succès, puisque le cheval de la Gemini Stud s’imposait devant les 6 ans Figuero et Feu Follet. Quelques semaines plus tard Le Berry se présentait au départ de la grande course : le Grand Steeple Chase de Paris. Après avoir animé les débats, en compagnie de Général En Chef, le gris, qui abordait la longue distance de 6000 mètres pour la première fois, devra s’avouer vaincu après le saut de la dernière haie, concluant à une relativement décevante 5e place. Son entourage avait signalé que Le Berry avait connu un problème pulmonaire durant la course.
 
Sauteur hors pair, Le Berry n'a pas peur du "jude de paix" ©APRH
 
Auteur d’une rentrée victorieuse dans le Prix Héros XII (Gr. 3), toujours dans son style caractéristique, à savoir en étant placé tout de suite à la pointe du combat, dans le sillage de General en Chef, Le Berry avait donné  quelque peu l’impression de marquer le pas au abord de la dernière difficulté, puis sera l’auteur d’un changement de vitesse sur le plat digne des plus grands champions. Le cheval entraîné par David Cottin se présente au départ de ce Gr.1 en position de favori. Placé par le handicapeur en valeur 80, la plus haute de l’épreuve, Le Berry va tenter de remporter la plus belle victoire de sa jeune carrière. Gagner ce Prix La Haye Jousselin, dans un terrain souvent éprouvant est toujours une tâche très difficile pour les 5 ans et ce malgré les 2 kilos de décharge qui leur sont accordés. Seuls des authentiques champions de la trempe de Remember Rose, Princesse d’Anjou ou encore Milord Thomas y sont parvenus.
 
Qui sera capable de suivre son changement de vitesse dévastateur ? ©APRH
 
Le champion de David Cottin ne court pas tout seul, loin s’en faut et il trouvera sur sa route un certain Feu Follet (Kapgarde). Le représentant de la casaque de Pierre Pilarski ne compte à ce jour qu’une seule victoire dans un Gr. 1 ; c’était à l’âge de 3 ans dans le Prix Alain du Breil, où il devançait une certaine L’Autonomie (Blue Brésil), excusez du peu. Réorienté sur les gros obstacles à 4 ans, Feu Follet s’est classé 3e du Grand Steeple Chase de Paris 2020, et 2e battu de peu par Docteur de Ballon dans La Haye Jousselin 2020. Cette saison, le cheval entraîné par le duo Lageneste/Macaire a éjecté son fidèle partenaire Baptiste Le Clerc, au saut du moyen open ditch, alors qu’il possédait d’évidentes ressources. Le fils de Kapgarde a remis les pendules à l’heure quelques semaines plus tard, en remportant le Prix des Drags (Gr. 2). Au deuxième semestre, après une rentrée victorieuse en haies, Feu Follet n’a été que l’ombre de lui-même dans le Prix Héros XII (Gr. 3). Trop mauvais pour être vrai, on compte sur la maestria de son entraîneur pour voir le champion à nouveau briller de mille feux dimanche.
 
Baptiste Le Clerc son fidèle jockey espère remporter son premier Groupe 1 dimanche ©APRH
 
Autre 5 ans entraîné par David Cottin, General en Chef portera la casaque grise et rouge d’Andrew Peake pour la première fois. Après de prometteurs débuts au mois de septembre de ses 3 ans, General en Chef ne sera plus revu de l’année, et effectuera une réapparition victorieuse en mars 2020 sur l’hippodrome de Lignières, avec Jonathan Plouganou. Le poulain concluera son année de 4 ans avec 3 victoires et une 3e place au niveau Gr. 3. Associé désormais au jockey britannique Felix de Giles, General en Chef est un adepte de la course en avant. En dernier lieu lors de l’ultime préparatoire, à savoir le Prix Héros XII, il a mené l’épreuve à un train d’enfer, devant s’avouer vaincu dans les 200 derniers mètres par son compagnon d’entraînement Le Berry. Ce dimanche la route sera plus longue, et il faudra être capable de tenir les 5500 mètres dans un terrain qui sera sans doute pénible.
 
General en Chef va surement une nouvelle fois aborder le Rail Ditch en tête ©APRH

Après avoir évoqué les 3 principaux favoris de cette épreuve, intéressons nous désormais à deux coucurrents qui pourraient venir jouer les trouble-fêtes, à savoir Carriacou et Srelighonn. Doyen de la course du haut de ses 9, Carriacou (Califet) vainqueur du Grand Steeple Chase de Paris édition 2019, 2e en 2021, n’est plus sorti des 5 premiers depuis octobre 2016 ! Récent bon 3e de la préparatoire derrière les deux chevaux de David Cottin, Carriacou est un cheval en acier, habitué aux combats et il ne sera pas gêné par la longue distance du jour. Autre gagnant de Gr.1 au départ de la course, Srelighonn (Martaline) est l’un des 4 atouts de François Nicolle. Le cheval de Simon Munir vient d’effectuer une rentrée victorieuse à Compiègne, et tentera de faire parler sa classe naturelle dans ce Prix La Haye Jousselin.

 
Tout le "clan" Pacaut était réuni lors de la victoire de Carriacou dans le Grand Steeple 2019 ©APRH

 


Voir aussi...

Hunter's Light s'installe au Haras du Lion en 2022

Triple gagnant de Gr.1 à l'international, et auteur d'une riche carrière de 3 à 7 ans, Hunter's Light s'est affirmé comme un étalon polyvalent avec ses premières générations, étant tout aussi bien capable de donner une gagnante de groupe sur le mile que des chevaux de listed à Auteuil. Le fils de Dubawi de la grande famille de Darshaan posera ses valises au Haras du Lion en 2022, pour confirmer sa montée en puissance dans le registre de l'obstacle. 

Prix Cambacérès et Maurice Gillois: 19 jeunes loups aux dents longues, fin prêts à en découdre

Outre le Prix La Haye-Jousselin, deux autres Gr.1 seront à l'affiche ce dimanche 7 novembre du côté d'Auteuil, à l'occasion de la deuxième journée des 48h de l'Obstacle. Tout d'abord, le Prix Maurice Gillois, dont l'issue permettra d'élire la reine ou le roi du steeple-chase chez les 4 ans, suivi du Prix Cambacérès, qui sacrera quant à lui la ou le meilleur(e) 3 ans sur les haies. Deux grands moments de sport à suivre en Facebook Live, et en partenariat avec Gemix.

Sans Bruit, Triple Threat devient lui aussi père d'un gagnant de groupe

À l'instar de son illustre père Monsun, Triple Threat n'aura pas eu à attendre bien longtemps pour s'illustrer au niveau groupe en tant qu'étalon. En effet, celui qui officiera au Haras de Toury l'an prochain a été mis sur le devant de la scène ce samedi grâce à la victoire de Sans Bruit dans le Prix Robert Lejeune (Gr.3), à Auteuil, un protégé de David Cottin défendant la casaque et l'élevage de Louis Baudron, chez qui Triple Threat a fait la monte cette saison.

Courses des légendes à Craon dimanche 5 septembre : 8 gloires d'Auteuil de retour en selle en Facebook Live !

En marge de son célèbre Grand Cross, l'hippodrome de Craon organisera une course bien particulière dimanche 5 septembre, en toute fin de réunion. Il s'agit d'une course plate dite "des légendes", qui réunira 8 anciens cracks jockeys d'obstacle, avec Jacques Ricou, Cyrille Gombeau, Michel Maussion ou encore Sylvain Dehez et David Cottin ! A ne manquer sous aucun prétexte en live à partir de 19h10 !

À la découverte de la nouvelle garde du Haras de la #PetiteBrunie

Mis à l'honneur cette année par les succès d'Harry de la Brunie, Iska de la Brunie, Gold de la Brunie, Boy de la Brunie ou encore Bogoss de la Brunie, le Haras de la Petite Brunie fait partie des haut-lieux de l'élevage d'Anglo-Arabes en Corrèze, dont les barrières des prés nous ont été chaleureusement ouvertes par son animateur, Jacques Crouzillac, afin de rencontrer celles et ceux appelés à marcher dans les traces laissées par les premiers cités.