Easysland ,Cottin et Plouganou, sur le toit de Cheltenham !

14/12/2019 - Actualités
Après Emmanuel Clayeux, c'est le jeune entraîneur David Cottin qui s'est offert un moment inoubliable à Cheltenham. Ses deux pensionnaires, le jeune Easysland, et Amazing Comedy, ont réalisé le jumelé dans la finale de la Crystal Cup ! Le gagnant, fils de Gentlewave, porte la casaque anglaise de Chris Edwards, pilier de Yorton Farm.  

 

Jonathan Plouganou jette ses lunettes de joie sur Easysland, tandis que David Cottin débrief avec Jason Kiely, le cavalier du matin!

 

  C'est le dimanche 17 novembre que Emmanuel Clayeux réalisait un véritable exploit sur le cross de Cheltenham, en signant un jumelé gagnant avec Diesel d'Allier et Urgent de Grégaines. A peine un mois après, un autre entraîneur français, représentant la fougue et la réussite de la jeunesse, a réussi pareil exploit: David Cottin. Il venait courir dans le temple anglais le Glenfarclas Handicap Chase, une épreuve assez prestigieuse puisque finale du circuit de la Crystal Cup, qui fait honneur au Cross-Country aux 4 coins de l'Europe. Au terme d'une course folle, ses deux pensionnaires, Easysland et Amazing Comedy, gagnant de l'Anjou Loire Challenge cette année, ont réalisé un formidable jumelé, avec Jonathan Plouganou et James Reveley en selle ! De ce duel fratricide, c'est le jeune Easysland qui a tiré son épingle du jeu, lui qui est en route pour devenir un grand champion dans la discipline du Cross Country. 

 

 

 

 

Elevé en Mayenne par Marinette Avril et Marie Laure Labbe, Easysland a tout d'abord traversé la Manche, direction The Glebe House Stud en Angleterre dans le Comté de Down. Ce haras l'a présenté à la Derby Sale en 2017, alors inédit et âgé de 3 ans. C'est alors qu'il a été acheté 20 000 € par Yorton Farm, et plus précisément Chris Edwards, fidèle collaborateur et ami de David Futter, qui l'a confié au jeune David Cottin, qui venait de s'installer il y a peu. David Futter est d'ailleurs lui aussi associé sur le cheval. Retour en France pour Easysland !

 

Chris Edwards, le propriétaire anglais de Easysland !

 

Sa mère Island Du Frene, fille de Useful, avait gagné sur le steeple de Granville, avant de devenir une excellente poulinière, puisque ses 6 produits à avoir foulé les pistes avant Easysland avaient gagné au moins une course ! Parmi eux, il y a notamment l'excellent Sarisland, gagnant du Montgomery (GR.3) à Auteuil. On comprend mieux l'intérêt de Yorton Farm lorsque l'on voit que le père de Easysland est Gentlewave. Le fils de Monsun faisait la monte au Thenney jusqu'en 2014, année de naissance d'Easysland, avant de partir direction..Yorton Farm ! Revenu en France au Haras du Lion en 2018 et 2019, il réalise une superbe année, avec notamment Hell's Queen et ce Easysland mais aussi 74 juments saillies ! Du coup, il est de retour à Yorton en 2020 !

Voir notre dernier film sur Gentlewave.

 

Débutant sa carrière à 4 ans seulement, Easysland tombe à Pau, avant de s'y imposer dès sa 2ème sortie en haies. Dirigé en steeple avec moins de réussite, il attaque le Cross dès novembre de ses 4 ans, s'imposant dès ses débuts à Durtal. La suite est plus compliquée, avec 3 chutes consécutives...2019 est l'année de la révélation pour Easysland, désormais invaincu en 5 tentatives depuis le début de l'année, et qui venait d'enlever avec brio le Grand Cross de Compiègne. A 5 ans, il est encore tout neuf, et a la carrure d'un très grand de la discipline. Un très grand, c'est déjà le cas de David Cottin, qui effectue une superbe année. 4ème au classement des entraîneurs d'obstacle derrière Nicolle, Macaire et Chaillé-Chaillé, l'ancien crack jockey compte 64 victoires sur le sol français, et a glané ses premiers Groupes à Auteuil ! Il attaque aussi un meeting qui l'avait sacré champion l'an passé, Pau. Tout semble réussir au jeune homme, qui s'est offert aujourd'hui une sensation inédite, la victoire à Cheltenham ! Bravo la France, bravo la jeunesse, et pourvu que çà dure !

 

La joie des vainqueurs !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...