Mamartre, le début d'une belle histoire ?

04/03/2020 - Actualités
Lundi 2 mars, le Prix Spumate, Listed du jour (pour 4 et 5 ans) disputée à huis clos en raison de l’épidémie de Coronavirus, a vu la victoire de la 4 ans Mamartre, de bout en bout, prouvant son aptitude aux terrains lourds, tout en faisant preuve d'une certaine ténacité, après être passée par le biais des réclamers... 

 

Mamartre (Steven Colas)

 

Peu suivie par les parieurs, et pour cause, Mamartre (Montmartre) montait de catégorie en abordant cette Listed, après avoir couru à réclamer dans le sud de la France, tombant pour sa dernière sortie alors qu’elle semblait s’envoler vers la victoire, fin janvier, à Pau.
 
Richard Chotard, son entraîneur, veillant sur sa destinée, a eu la bonne idée de traverser la France (ndlr : Richard entraîne sur le centre d’entraînement de Calas après avoir quitté Chantilly) pour courir Mamartre. La belle grise, sortant promptement des élastiques, prend le train à son compte, montée par Steven Colas qui alignait, pour l’occasion, sa 3ème victoire de l’année en l’espace de 6 jours et 4 courses. S’appliquant sur ses sauts, et placée en pleine piste, évitant la portion de terrain plus hachée par les 7 courses précédentes, Mamartre résiste à l’attaque de son aînée, Qeenie’s Cash (Authorized), redonnant un coup de rein dans les derniers 100 mètres pour rallier le poteau avec une certaine aisance, comme lors de ses dernières sorties victorieuses, reléguant Qeenie's Cash à 2 longueurs.
 
 
Mamartre, passant le poteau du Putois, en lauréate, devant des tribunes vides, dûes au huis clos imposés
 
 
Mamartre remporte ainsi la 3ème victoire de sa courte carrière (9 courses), débutée fin septembre 2019, après avoir été vendue à la vente d’Automne Arqana de novembre 2018. Achetée 9 000 € par ses propriétaires actuels, Jean-Louis Quiniou et Gérald Laroche, par l’entremise de Pierre Boulard (PB Bloodstock Services), la pouliche de 4 ans montre une certaine qualité et une aptitude dans les terrains pénibles. Mamartre prouve, encore une fois, la qualité des chevaux présentés aux ventes Arqana. Jean-Louis Quiniou et Gérald Laroche, faisant confiance aux éleveurs français, sont également récompensés de leur confiance et peuvent voir l’avenir sous les meilleurs cieux avec cette Mamartre.
 
 
Philippe Ouvry
 
 
Mamartre provient d’un élevage débuté, il y a une trentaine d’année, par l’achat de Diamond Dove (Bellypha), aux ventes Arqana, par le père de Philippe Ouvry, lointain cousin de la famille Ouvry (élevage le Dun). Cette Diamond Dove donnera naissance à Yvecrique (Epervier Bleu), gagnante du Fille de l’Air, Gr. 3 et de la Coupe des 3 ans, Listed, et placée du Corrida, Gr. 3 à l’époque. Elle est aussi la grand-mère de Siljan’s Saga (Grand Prix de Deauville, Gr. 2, Corrida, Gr. 2, 2ème des Groupes 1 Grand Prix de St-Cloud et Royal-Oak et 3eme du Allez France, Gr. 3), de Boston Paris (3 vict. dont le Prix Guillaume de Pracomtal, Listed, et 3ème du Christian de Tredern, Gr. 3), et, plus récemment, de Paul’s Saga (2ème du récent Grand Prix d’Automne, Gr. 1 et lauréats des Prix Olry-Roederer, Gr. 2 et des Groupes 3 Prix Carmarthen et Grande Course de Haies du Printemps), ce qui fait de Mamartre la cousine de ces excellents éléments.
 
A noter, également, que Diamond Turtle, la mère de Mamartre, a également produit Diamond Cauchois, gagnant en haies, à Dax, lors de sa 2ème sortie et exporté en Irlande où il est gagnant de 5 courses, dont 1 Groupe 2 sur l’hippodrome de Navan, sous l’entraînement de Gordon Elliott.
 
 
Benoît Grosfils, co-éleveur avec Philippe Ouvry
 
 
 Depuis une dizaine d’années, les produits de l’élevage du Haras des Mesnils sont co-élevés par Philippe Ouvry, en Seine-Maritime, et Benoît Grosfils, vétérinaire à Sartilly (50). Ils ont connu la consécration, l’an dernier, avec Paul’s Saga, que nous ne manquerons pas de suivre cette année. Nous pouvons ajouter, sur la liste des chevaux à suivre, le nom de cette Mamartre, qui, espérons le, leur permettra de vivre d’autres moments forts au cours de cette année 2020.


Félicitations à tout l’entourage de cette dernière, des éleveurs au jockey, en passant, bien entendu, par les propriétaires et l’entraîneur, décelant, à n’en pas douter, une certaine qualité envers cette pouliche, non sans oublier le travail de l'équipe, travaillant chaque jour autour de Richard Chotard.

 


Voir aussi...

Grand Destin

Cheltenham 2017 - Labaik : un 1er Gr.1 pour la France dans le Supreme Novices' Hurdle

Melon, le favori battu, a laissé filer la victoire à Labaik dans le Gr.1 inaugural du Festival de Cheltenham 2017, le Supreme Novices’ Hurdle. Le vainqueur, un hongre de 6 ans élevé par l’Ecurie des Monceaux est issu de la première génération de Montmartre, le jeune étalon d’obstacle du parc français qui monte en flèche. Par les envoyés spéciaux sur place Anne-Lise Legorgeu et Loïc Stecher.

Ventes & Shows

ROUTE DES ETALONS J1/Equipe 2 : Hetraie, Bernesq, Etreham, Bonneval, Hoguenet

Avec bonnets et double chaussettes, Lise Hallopé et Arnaud Poirier alias Papa & Maman ont commencé leur tournée par la Manche avant de prendre la direction de la région de Lisieurx. Ils parcourent en effet les Haras de la Hetraie, le Haras du Bernesq, le Haras d'Etreham, le Haras de Bonneval et le Haras du Hoguenet en ce samedi 21 janvier, premier jour de la Route des Étalons 2017. Voir les FILMS et GALERIE PHOTOS