Jérôme Larrigade, le nouveau "Roi Mage" de la Gascogne

03/10/2020 - Actualités
Déjà lauréat de cette épreuve en 2018 sous la férule de François Nicolle, Roi Mage a remis le couvert cette année, dans le Prix de la Gascogne (Gr.3), disputé ce mardi sur l'hippodrome du Putois, à Compiègne, offrant ainsi une première victoire de Groupe à son nouvel entraîneur, Lionel Larrigade, metteur au point attitré des représentants de l'Écurie Sagara sur l'hippodrome de La Teste...en Gascogne !

Roi Mage et Nicolas Gauffenic, impériaux dans le Prix de la Gascogne (Gr.3), à Compiègne (©APRH)

 

Dans le jargon, on dirait qu'il "progresse à chacune de ses sorties". Ou encore qu'il "gravit les échelons avec bonheur". Il faut dire qu'à peine un an après avoir obtenu sa licence d'entraîneur, Jérôme Larrigade a eu la joie en 2020 de seller son premier gagnant, El Gringo, qui plus est dans une Listed, à Auteuil, le temple sacré de l'obstacle en France, avant d'en remporter une deuxième, à Compiègne, deux semaines avant que ce même hippodrome du Putois ne devienne le théâtre de sa première victoire de Groupe. Un succès acquis mardi dernier par l'entremise de Roi Mage, un représentant de l'Écurie Sagara dont il est l'unique metteur au point désormais, dans le Prix de la Gascogne (Gr.3). Tout un symbole lorsque l'on sait que Jérôme Larrigade, frère jumeau de Lionel, a posé ses valises sur le centre d'entraînement de La Teste-de-Buch, en Gironde, département qui fait partie intégrante de la Gascogne actuelle !

 

Jérôme Larrigade, entraîneur privé de l'Écurie Sagara (©hippodrome-lateste.com)

 

Monté patiemment à l'arrière-garde par son partenaire, Nicolas Gauffenic, Roi Mage a commencé à se rapprocher dans le tournant final, tout en étant encore très en retrait de Polirico (Cokoriko), seul en tête après la chute de Saint Goustan Blue (Blue Bresil) dans ce même dernier tournant. Sur un terrain lourd qu'il affectionne particulièrement, le fils de Poliglote est parvenu à combler son retard mètre après mètre, jusqu'à finalement déborder Polirico à 150 mètres du but, devançant ce dernier de trois longueurs au passage du poteau, Poly Grandchamp (Poliglote) se montrant courageux pour s'octroyer le second accessit, en retrait des deux premiers. Un podium marqué du sceau de feu Poliglote, l'un des meilleurs étalons d'obstacle de tous les temps, l'ancien fer de lance du Haras d'Etreham étant le père du vainqueur, Roi Mage, et du troisième, Poly Grandchamp, mais également le père de mère de Polirico, arrivé second de cette épreuve.

 

 

Créée en 2010 par les époux Florence et Luc Gabeur, ainsi que par leur fils, Baudouin, l'Écurie Sagara a eu tôt fait de s'immiscer parmi les meilleurs propriétaires d'obstacle en France, travaillant de prime abord avec de grands metteurs au point tels les Royannais Guillaume Macaire et François Nicolle ou encore le Mansonnien Jean-Paul Gallorini, dont le savoir-faire et la fine connaissance des chevaux auront permis aux représentants de leur casaque grenat-manches vertes-toque mauve de passer le poteau en tête à de nombreuses reprises, aussi bien en province qu'en région parisienne, par le truchement notamment de Mon Nickson (Grand Steeple-Chase de Bordeaux, L.), Ivresse du Berlais (Grand Steeple-Chase des 4 ans de Cagnes-sur-Mer, L.), Abakhan (Grand Steeple-Chase de Craon, L.), Pop Art du Berlais (Prix Miror, L. et Gérald de Rochefort, L.), Equemauville (Prix Journaliste, Gr.3 et Roger Saint, L.), Dalko Morivière (2e Prix Congress, Gr.2) et bien évidemment Roi Mage qui, en plus de sa victoire de mardi, a également épinglé à son palmarès les Prix Romati (Gr.3) et Georges Courtois (Gr.2), en 2017, qui fut d'ailleurs la toute première victoire de Groupe de l'Écurie Sagara.

 

Luc et Baudouin Gabeur, animateurs de l'Écurie Sagara (©APRH)

 

Propriétaires mais également éleveurs du coté de Carcans, près de Bordeaux, Florence, Luc et Baudouin Gabeur ont opéré depuis peu un changement radical dans l'organisation de leur entreprise, souhaitant dorénavant que toutes leurs activités - élevage, débourrage, pré-entraînement et entraînement - soient concentrées dans le même rayon, en Gironde, et en s'attachant dorénavant les services d'un seul metteur au point, Jérôme Larrigade, dont la licence a été obtenue avec brio à la fin de l'année 2019 seulement, en plus d'une jeune et dynamique équipe d'une petite dizaine de salarié(e)s. Un changement qui s'est avéré payant puisque l'Écurie Sagara pointe actuellement dans le top 10 des propriétaires d'obstacle en France, avec un effectif de 18 chevaux - pur sang et Anglo-Arabes - ayant glané 8 victoires et 30 places en seulement 58 courses (!) au cours d'une saison si particulière.

 

El Gringo, autre fer de lance de l'Écurie Sagara et de Jérôme Larrigade cette année (©APRH)

 

Frère du black-type My Way, élevé lui aussi par le Haras de l'Hotellerie de la famille Garçon, placé à Auteuil des Prix Congress (Gr.2) et Duc d'Anjou (Gr.3), et issu de la même souche que la bonne Royale Chantou, lauréate des Prix Fille de l'Air (Gr.3) et Rose de Mai (L.) en plat, Roi Mage va dorénavant s'attaquer à l'Éverest des courses d'obstacles de l'Hexagone, le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1) qui, suite aux nombreux chamboulements provoqués par la crise sanitaire actuelle, se déroulera le dimanche 18 octobre prochain, toujours sur la Butte Mortemart, à Auteuil. Au vu de ses deux dernières victoires et de sa troisième place acquise dans cette même épreuve l'an dernier, Roi Mage fait assurément partie des concurrents à suivre dans ce Grand Steeple-Chase de Paris 2020, auquel prendra part pour la première fois Jérôme Larrigade, son metteur au point, qui a su prendre la relève de quelques-uns des meilleurs entraîneurs d'obstacle en France pour permettre aux  protégés de l'Écurie Sagara de briller, de la Gascogne jusqu'en Île-de-France.

 

Roi Mage poursuit sa préparation à La Teste, en vue du prochain Grand Steeple-Chase de Paris (©Twitter Écurie Sagara)

 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Plainchant, le Soleil du Sud-Ouest avait rendez-vous avec la Lune à Chantilly

Entraînée dans le Sud-Ouest, à La Teste, par l'italien Maurizio Guarnieri, Plainchant a remporté la plus belle victoire de sa carrière en s'adjugeant avec autorité le Prix Eclipse (Gr.3) sous la selle de Valentin Séguy à qui elle offre sa première victoire au niveau Groupe et parée de la casaque d'Alain Jathière, célèbre propriétaire faisant confiance à de nombreux entraîneurs du Sud-Ouest.

Ventes & Shows

Santo Rini, des Cyclades de la Mer Égée au Grand Show Anglo de La Teste

Archipel grec constiué de quatre îles situées en pleine Mer Égée, Santo Rini, ou Santorin en français, est également le nom du lot n°44 du Grand Show Anglo de La Teste, organisé le 15 septembre prochain. Élevé au Haras des Granges de Mathieu Daguzan-Garros, Santo Rini est un fils de Théra et frère des gagnantes Thirassia, Atlantide et Fira, également passées par ce Grand Show Anglo avant lui.

Ventes & Shows

Grand Show Anglo 2020: Paul Couderc, Président de la Fédération AngloCourse, fait le point

À seulement quelques jours maintenant de la septième édition du Grand Show Anglo, qui aura lieu le mardi 15 septembre prochain sur l'hippodrome de La Teste-de-Buch, Paul Couderc, Président de la Fédération AngloCourse France, s'est arrêté à notre micro pour vous présenter l'organisation de cette journée, devenue au fil des années, un événement incontournable de l'Anglo-Arabie française.