Grand Cross de Compiègne: les Magnien, toujours dans le bon Etat d'Espry

12/11/2020 - Actualités
Auteur d'un wek-end tonitruant, avec notamment la victoire de Ga Law dans un Gr.2 Outre-Manche, l'Écurie Magnien a encore frappé fort ce mercredi 11 novembre, en assistant depuis leur patrie nivernaise à la belle victoire d'État d'Espry dans le Grand Cross de Compiègne (L.) qui, avec son compagnon d'entraînement, Etonnant, ont offert le jumelé gagnant à leur mentor de Vaumas, Emmanuel Clayeux.

Etat d'Espry et James Reveley, dans leurs oeuvres dans le Grand Cross de Compiègne (L.) (© APRH)

 

Plus qu'un week-end, c'est tout simplement une magnifique semaine que sont en train de vivre ensemble les membres de la famille Magnien ! En effet, après avoir vu Head Law s'imposer en plat vendredi dernier au Mans, puis son frère par Sinndar, Ga Law, triompher le lendemain dans un Gr.2, à Wincanton, en Angleterre, et enfin Fences remporter brillamment ce dimanche un handicap sur les haies de la Butte Mortemart, à Auteuil, Jean-François Magnien et ses fils, Charles et Benoît, les hommes de l'Élevage Magnien, ont eu la joie d'assister à une nouvelle victoire d'un de leurs élèves, en l'espèce d'Etat d'Espry, lauréat hier du Grand Steeple-Chase Cross-Country de Compiègne (L.), sous la selle de James Reveley.

 

James Reveley peut regarder entre ses jambes: personne n'a pu suivre Etat d'Espry dans la phase finale de ce Grand Cross de Compiègne (L.) (© APRH)

 

Rapidement pointé en trois-quatrième position, suivant librement dans le sillage de Don du Ciel, Etat d'Espry est venu se propulser aux commandes de l'épreuve à la mi-parcours, sitôt le deuxième franchissement du trou à bords francs. Très appliqué dans ses sauts, le partenaire de James Reveley s'est montré souverain dans la phase finale, repartant de plus belle sur le plat, pour finalement devancer de huit franches longueurs son compagnon d'entraînement, Etonnant (Lord du Sud), au passage du poteau, tandis que Drop d'Estruval (Balko) se montre extrêmement courageux, malgré sa lourde charge de 72 kilos, pour conserver le second et dernier accessit, non loin d'Etonnant.

 

Revivez le sacre d'Etat d'Espry dans le Grand Steeple-Chase Cross-Country de Compiègne (L.)

 

Fils du regretté Muhtathir, disparu cette année au cours de son 25ème printemps, Etat d'Espry est le troisième produit de Sably, une fille de Marchand de Sable s'étant elle aussi imposée dans la discipline du cross, à Château-Gontier, ainsi que sur le steeple saumurois, sous la férule d'Éric Leray. Le metteur au point de Senonnes, en Mayenne, a également eu dans ses boxes un certain Bibox, frère d'Etat d'Espry par Nidor et premier produit de Sably. Un AQPS titulaire de pas moins de 11 victoires et 31 places, et ce aussi bien en plat, en haies et en steeple. À noter également que Sably a une 3 ans par Rail Link, Hispany, actuellement à l'entraînement du côté de Jarzé, chez Étienne & Grégoire Leenders, ainsi qu'un 2 ans par Coastal Path, prénommé In The Air, et une yearling par Cokoriko répondant au nom de Jalousy. Par ailleurs, Sably est venue rendre visite cette année pour la première fois à Voiladenuo, en Anjou, au Haras du Lion.

 

Sably, la mère d'Etat d'Espry...

 

...et ce dernier, foal, dans les prés de l'Élevage Magnien

 

Lauréat en débutant en steeple, à 4 ans, sur les gros obstacles de Lyon-Parilly, puis à 5 ans sur ceux d'Orléans, Etat d'Espry a fait ses premiers pas dans la discipline du cross au tout début de l'année, à Pau, terminant sixième du Prix Jean et René Couétil, avant d'enchaîner par une cinquième place dans le Prix Jules de Saint-Sauveur, toujours au pied des Pyrénées. Repassé sur le steeple entre temps, le pensionnaire d'Emmanuel Clayeux est revenu sur "la terre" à la fin du mois d'août, à Vichy, terminant troisième du Prix René Couétil, avant de conclure bon deuxième de Poonam, à Strasbourg, dans le Prix de la 1ère Armée.

 

Emmanuel Clayeux et James Reveley ont de quoi arroser la belle victoire d'Etat d'Espry avec la famille Magnien ! (© APRH)

 

Restant depuis sur un franc succès dans la préparatoire à ce Grand Cross de Compiègne (L.) dernièrement, le Prix François de Chevigny, au prix d'un magnifique numéro d'équilibriste de son jockey d'alors, Félix de Giles, Etat d'Espry semble avoir un bel avenir s'offrant à lui dans cette discipline du cross, lui qui n'est âgé que de 6 ans et a donc encore bien du temps devant lui afin de se mécaniser sur la "terre". Un avenir qui, aux dires de son entraîneur et excellent metteur au point bourbonnais, Emmanuel Clayeux, devrait se situer au pied des Pyrénées, à l'occasion du prochain meeting d'hiver de Pau. En espérant que le confinement soit levé et que la possibilité de revenir sur les champs de courses -masqués, bien évidemment- soit accordée, afin que les Magnien, père & fils, puissent voir de visu les fruits de leur élevage nivernais (Élevage Magnien) continuer à passer le poteau en tête !

 

Etat d'Espry, futur grand de la discipline du cross ? (© APRH)

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Foofighters et l'Anjou à l'honneur dans le Steeple-Chase National des Anglo-Arabes

Dans une forme étincelante depuis le mois d'octobre avec déjà une deuxième place et deux victoires ensemble, Emmanuel de Waresquiel et Donatien Sourdeau de Beauregard en ont remporté une troisième ce mercredi 11 novembre, grâce à Foofighters, impressionnant vainqueur du Steeple-Chase National des Anglo-Arabes de Compiègne, et qui apporte une première victoire à l'Anjou dans cette épreuve depuis 2005.

Grand Cross de Saumur pour Charmyra, Densovent sacré dans le Trophée National

La 1e édition du Trophée National du Cross Haras du Lion s'est terminée en apothéose malgré la pluie diluvienne dans le Grand Cross de Saumur gagné pour la 2e fois par Charmyra et Thomas Beaurain qui ont tiré les larmes d'Anne-Sophie Bernier et de sa fille Agathe. Grâce à sa 2e place, Densovent remporte in extremis le Trophée National du Cross, une semaine après le mariage de son propriétaire éleveur Benoit Chevalier.

TNC: le Grand Cross du Pin et la tête au classement général pour Drop d'Estruval

Déjà vainqueur de la 8ème étape de Pompadour, Drop d'Estruval devient le premier concurrent à remporter deux épreuves du Trophée National du Cross - Haras du Lion, s'imposant ce dimanche dans la 11ème étape disputée sur l'hippodrome du Pin-au-Haras sous la selle de Kilian Dubourg. Il prend ainsi la tête au classement général de ce circuit. Différé complet, grande galerie photos, et caméra embarquée... A découvrir ici... 

Grand Cross de Segré 2020: Farces Attrapes, du "jump" et de la facétie à revendre

Lauréate hier du Grand Cross de Segré pour sa deuxième sortie seulement dans cette discipline, Farces Attrapes est venue une nouvelle fois mettre à l'honneur le trio formé par le Haras de Saint-Voir de Nicolas de Lageneste, Patrick Joubert, et Gabriel Leenders, respectivement éleveurs-propriétaires pour les deux premiers, et entraîneur pour le dernier nommé, de cette fille de Kapgarde excellente sauteuse, mais diablement facétieuse.