De Freddy Tett à Davide Satalia, un dimanche européen à Auteuil

16/11/2020 - Actualités
Le temple de l'obstacle français avait un accent étranger ce dimanche ! Le gentleman rider anglais Freddy Tett a remporté une première victoire à Auteuil qu'il cherchait depuis 7 ans dans le prix de France, tandis que Davide Satalia, italien installé à Chantilly, s'est mué en jockey/entraîneur et co-propriétaire d'un surprenant Saint Turgeon, 3e du Renaud du Vivier ! 

Freddy Tett lance le dimanche européen d'Auteuil avec Darling des Bordes, et il n'en revient pas ! (APRH)

 

C'est quand même bien dommage qu'il n'y ait personne à Auteuil en ce moment. Car même sous une pluie battante avec un vent à décorner les boeufs, il y avait du très beau spectacle dimanche sur la Butte Mortemart, et encore de belles histoires à raconter. Finalement, notre plus belle vitrine française fait rêver partout en Europe, et ça, ça fait plaisir. Ainsi, Freddy Tett, gentleman-rider d'origine anglaise qui monte depuis bien longtemps en France, pleurait presque après sa victoire dans le prix de France, le Grand Steeple des Amateurs, pour la belle casaque Papot et l'entraînement prestigieux de Guillaume Macaire. 

Freddy confiait, ému au micro d'Equidia, que c'était un rêve pour tout jockey de gagner à Auteuil, surtout sur le steeple, qui est un parcours unique en Europe, et très déconcertant pour les anglais. Cela faisait 7 ans que ce jeune homme bien connu essayait de vaincre sur la Butte Mortemart, preuve s'il en est que c'est un graal pour les amateurs. Il a connu sa grande première dans le 120e Prix de France, le Grand Steeple des Gentlemans, avec le retour à bon niveau de Darling des Bordes, un élève de la famille Hanquiez, fils du patriarche Balko, et 4e en 2017 du prix Ferdinand Dufaure. C'est un fils de la très prolifique Miss Berry, qui a donné Victoire des Bordes, Quenta des Bordes, et surtout Utopie des Bordes, gagnante du prix Maurice Gillois sous la casaque Sénéchal chez François Marie Cottin. Freddy Tett, très apprécié dans le microcosme des courses, qui a notamment des chevaux chez Hugo Merienne, et que l'on croise à tous les Point to Point et plus généralement évènements où on peut boire des coups, se souviendra longtemps de ce dimanche pluvieux ! 

 

Le grand sourire de Freddy Tett (APRH)

 

 

Dans un autre registre, encore plus rare, nous avons vu une grosse performance de Saint Turgeon dans le prix Renaud du Vivier (Gr.1), qui a fini 3e. Ce propre frère de Sainte Turgeon avait été acheté seulement 10 000 € à la 100% obstacle OSARUS par son entraîneur/jockey et co-propriétaire Davide Satalia. Le jeune italien installé à Chantilly depuis quelques temps connaît une belle réussite avec la casaque d'Arcadio Vangelisti, un de ses compatriotes qui investit en France et fait confiance à ce jeune homme discret mais très habile. Il doit être le seul entraîneur d'obstacle qui monte encore ses chevaux, en tout cas le seul dans les Gr.1 ! Il fallait de sacrés épaules pour rester sur Saint Turgeon dans le Renaud du Vivier, et le pari est réussi. En Italie, il est arrivé qu'un italien, Raffaele Romano, gagne Gr.1 dans son pays en selle sur un de ses pensionnaires, et on pense aussi à Josef Vana qui montait le Grand Cross de Pardubice, même à un âge avancé ! En France, on se rappelle de Maurice Bouland, entraineur jockey de l'ouest, qui avait surpris tous les parisiens en gagnant de bout en bout le Prix du Cadran (Gr.1) en 1990 à Longchamp. A Auteuil, dans ce même Prix Renaud du Vivier, Jean-Yves Artu s'était imposé en selle sur sa propre pensionnaire Apple's Girl en 1993.

 

Davide Satalia avec Saint Turgeon, qu'il entraîne et a également en co-propriété (APRH)

 

Davide Satalia a eu ses premiers partants en France en 2018 en tant qu'entraîneur, et opère avec un petit effectif à Lamorlaye. Il a des résultats constants, et compte beaucoup sur des acquisitions à réclamer pour des propriétaires italiens. Cependant, avec ses quelques achats comme Saint Turgeon, il a aussi une superbe réussite. Rendez vous compte qu'après l'avoir acheté, il a pris plus de 66 000 € de gains, et permis à son jeune mentor de participer à son 1er Gr.1 à Auteuil, avec une grosse performance à la clef. Auteuil a donc beaucoup donné aux étrangers ce dimanche, et encore on n'a pas compté les exploits des élèves de Hamel Stud, un haras français, mais qui appartient à un portugais ! L'obstacle prend un accent international ! 

 

Point levé, Arcadio Vangelisti après une victoire de son association avec Davide Satalia à Auteuil l'an dernier (APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Evénements

Prix Cambacérès 2020: Jarzé et Royan, même combat

Plus belle épreuve d'obstacle de l'année pour la jeune garde des 3 ans, le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans réunit cette année sept poulains de grande qualité, entraînés par trois metteurs au point différents : les maîtres royannais Arnaud Chaillé-Chaillé et François Nicolle et le jeune entraîneur à succès, Gabriel Leenders. Qui de Royan ou de Jarzé l'emportera ? Le suspens reste entier... En partenariat avec l'étalon Gemix.    

Evénements

Prix Maurice Gillois 2020: le grand jour pour Le Berry ?

Grand Steeple-Chase de l'Automne pour les 4 ans, le Prix Maurice Gillois (Gr.1) propose cette année un plateau d'exception, avec notamment la présence de Le Berry, invaincu en steeple en 2020 et de plus en plus impressionnant à chacune de ses sorties. Mais la tâche sera ardue pour le représentant de David Cottin, qui devra faire face à six autres rivaux aux crocs tout aussi acérés. Découvrez les forces en présence, en partenariat avec l'étalon Gemix.