David Cottin de retour au sommet : " André Fabre m'a appelé pour une recommandation... "

05/04/2021 - Actualités
" Il m'a dit qu'il n'avait pas de conseil à me donner, mais simplement qu'il était lui-même déjà passé par là et qu'il évitait d'appuyer sur le bouton partant..." David Cottin parle ainsi du coup de fil reçu de la part du mystique André Fabre alors qu'il traversait une épidémie de rhino cet hiver. Quelques semaines plus tard, la jeune star de l'obstacle vient de réussir le 1e coup de 6 victoires dans la même journée, le dimanche de Pâques, dont 4 à Auteuil.


David Cottin a remporté 4 courses le dimanche de Pâques (photos APRH)

 

" Après le malheur de cet hiver, mes chevaux reviennent en forme " explique David Cottin, auteur d'un coup de 6 lors d'un dimanche de Pâques qu'il n'oubliera jamais. Il avait 12 partants en ce jour de gloire, dont la moitié s'est donc imposée. Tous les autres se sont placés et il a signé plusieurs jumelés. David Cottin a réussi sa 1ère passe de 4 à Auteuil en gagnant la plus grande course du jour, le Prix Fleuret (Gr.3) avec Queen du Berlais (Muhtathir), le Prix Grandak avec Porticello (Sholokhov) devant son autre pensionnaire Magistro (Kapgarde), le Prix Alcide avec Gallipoli (Gleneagles) devant son compagnon de box Historien et enfin le Prix Kashnil avec Grey Falcon. De plus, à Lyon-Parilly, il a remporté la course de haies de 3 ans avec Iamastar (Balko) et a conclu la journée avec le succès d'Autocrat (Vision d'Etat).

 

 

De fait, il a repris la 3e place et creusé l'écart dans le classement national des entraineurs d'obstacle (aux gains) face à son rival Gabriel Leenders, dans un quinté complété par les royannais Nicolle, Macaire&Lageneste et Chaillé-Chaillé. Tout était pourtant mal engagé cette année avec l'épidémie de rhinopneumonie qui a frappé de plein fouet son effectif de 65 chevaux qu'il avait avait descendu à Pau pour disputer un meeting de Pau qui est très important à ses yeux.

 


David Cottin et Felix de Giles avec Gallipoli.

 

" J'avais envoyé là-bas environ la moitié de mon effectif. A l'exception des quelques partants comme Ajas (Grand Prix de Pau / Prix Trotyown) qui a pu courir parce qu'il avait des scopes parfaits, tout le monde a été mis au galop de chasse. En quelque sorte, les chevaux ont passé des vacances d'hiver au soleil de Pau. Dans mon malheur, j'ai eu beaucoup de chance d'avoir le soutien de tous mes propriétaires sans exception, qui m'ont tous conseilllé de ralentir les chevaux. Donc même si la situation était grave, ce type de réaction est rassurant. Certains chevaux sont partis au pré ce printemps, certains ont repris le travail. Il est difficile d'évaluer les conséquences exactes du virus car de toute façon, tous les chevaux étaient passés au ralenti sans qu'on puisse savoir exactement s'ils étaient plus ou moins atteints par le virus. Juste après la fin du meeting, en février, nous avons repris le travail au fur et à mesure à Lamorlaye."

 


André Fabre, avant de dominer le plat, fut le maître de l'obstacle.

 

Deux mois plus tard, les Cottin ont retrouvé toutes leur facultés et sont plus percutants que jamais, d'autant plus que certains se retrouvent involontairement en retard de gains. David, qui n'est installé que depuis aout 2017,  a subi très tôt ce genre de couac qui peut arriver partout. Même si sa grande famille d'entraineurs l'a baigné depuis son plus jeune âge dans les hauts et les bas de la profession, et même si sa carrière fulgurante de jockey d'obstacle a connu un arrêt brutal par accident, ça fait forcément un choc quand on a que 30 ans. Quelle ne fut donc pas la surprise quand il reçut le coup de téléphone du plus glorieux de tous ses aînés, André Fabre, le maître du plat depuis près de 35 ans en France après avoir régné sur l'obstacle au début des années 80.

" André Fabre m'a appelé en me disant qu'il n'avait pas de conseil à me donner, mais qu'il était déjà passé par là et et qu'il m'invitait simplement à ne pas appuyer sur la touche partant de mon ordinateur..." Sage recommandation. Ayant suivi scrupuleusement la voix rare d'André Fabre, qui a fêté ses 75 ans le 9 décembre dernier, David Cottin a pu tourner la page rapidement. 

 


Grey Falcon offre sa 1e victoire en obstacle à la casaque classique de Gestut Ammerland, en provenance des écuries d'André Fabre.

 

André Fabre qui aimait beaucoup venir monter en obstacle dans l'ouest de la France lorsqu'il était jockey d'obstacle dans les années 70, porte une manifeste estime pour David Cottin, originaire du Lion d'Angers. C'est ainsi que David Cottin s'est imposé en ce dimanche de Pâques avec l'atypique Grey Falcon, vainqueur du Prix Kashnil, handicap en haies à Auteuil. Pas du tout né pour sauter, puisqu'issu de la championne Grey Lilas (Prix du Moulin de Longchamp, Gr.1 et déjà mère de Golden Lilac, Prix de Diane), ce fils de Gleneagles est le tout premier cheval d'obstacle de son propriétaire éleveur allemand Dietrich Von Boetticher, créateur de la casaque ultra classique Gestut Ammerland (Lope De Vega, Hurricane Run, Waldgeist, etc..

 " André Fabre m'avait contacté pour me demander d'essayer un petit cheval sur les obstacles. J'en étais surpris, surtout avec cette origine, mais je n'ai pas hésité une seconde. Nous avons commencé à la dresser et c'est venu petit à petit. Le propriétaire a accepté de le faire castrer et il arrive bien maintenant." Sixième en débutant à 2 ans en 2019, Grey Falcon a disparu de la circulation jusqu'à la fin 2020. Après deux échecs, il avait montré du mieux en terminant 5e à Fontainebleau et commence ici une belle ascension.

 


Le Berry, en route vers le Grand Steeple-Chase de Paris à 5 ans.

 

Cette journée à 6 victoires ponctue une semaine particulièrement faste pour David Cottin avec  entre autre les victoires d'Edward d'Argent et son crack Le Berry. Fils de Gémix son ancien partenaire avec qui il a remporté 2 fois la Grande Course de Haies d'Auteuil, Le Berry est resté invaincu en steeple à 4 ans en 2020, en enchainant les démonstrations dont la dernière dans le Prix Maurice Gillois (Gr.1). Pour sa rentrée après 5 mois d'absence, il a fait une démonstration dans le Prix du Mont Cenis sur les haies de Compiègne. " Maintenant on y va...vers le Grand Steeple-Chase de Paris en passant par le Prix Indré (Gr.2)."

Si l'aventure aboutit, David Cottin aura pris de l'avance sur André Fabre, vainqueur de son 1e Grand Steeple-Chase de Paris avec Fondeur en 1980 à l'âge de 34 ans, mais il faudra tenir un sacré rythme car le maître en a gagné 4 de suite...

 

 

 


Revoir David Cottin en 2017 dans la grande émission le comptoir d'Arnaud


Voir aussi...

Trophée National du Cross

2e étape du Trophée National du Cross : la Tequila, le Picador et les conquistadors, réunis à Mont-de-Marsan

Remporté l'an dernier par Tequila Sun, prête à défendre son titre, le Prix Raymond de de Bouglon servira de nouveau de support à la 2e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, disputée ce lundi 1er mars sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Mais la jument du "Picador" Marc Nicolau aura fort à faire face à 11 autres compétiteurs aux dents longues, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Actualités

134e Grand Prix de Pau : Ajas, le rayon de soleil de David Cottin

Vivant un meeting de Pau 2020-2021 des plus compliqués avec plusieurs chevaux ayant été testés positifs à la rhinopneumonie équine, David Cottin a retrouvé le sourire ce dimanche grâce à la victoire d'Ajas dans le Grand Prix de Pau (Gr.3), dont le jeune trentenaire était tenant du titre depuis 2019, après l'avoir épinglé à trois autres reprises en tant que jockey. Retour sur un grand moment de sport et d'émotions ! 

Actualités

Un plateau exceptionnel pour le 134e Grand Prix de Pau - Biraben Foie Gras !

133 ans d'histoire pour le Grand Prix de Pau - Biraben Foie Gras, qui a vu passer des cracks sauteurs sur son podium, de Heros XII et Master Bob, à El Triunfo, en passant par Sleeping Jack, Or Jack, Rubi Ball, Arénice, et plus récemment Forthing. Cette année, ce sont 13 partants qui viendront prétendre à la succession de Laterana, l'occasion de laisser leur marque dans l'histoire de cette fameuse épreuve béarnaise.