Sound Angela, un prospect classique pour Muhaarar et Jefferson Smith ?

15/12/2021 - Actualités
Recruté récemment au Haras des Faunes par Alain Chopard, Muhaarar tient peut-être un prospect classique avec Sound Angela, une 2 ans qui a enchaîné son 2e succès d'affilée aujourd'hui dans un style remarquable. Entraînée par Roger Varian, la pouliche est montée matin comme après-midi par un jockey français, Jefferson Smith, qui vit une véritable renaissance ces dernières semaines en Angleterre à l'âge de 26 ans après avoir fait ses débuts il y a presque 10 ans chez Jean Claude Rouget. 

La nouvelle recrue d'Alain Chopard Muhaarar est en superbe forme ! 

 

On se répète, mais il a l'oeil notre Alain Chopard ! En recrutant le crack sprinter aux 4 Gr.1 Muhaarar, 24h avant qu'il ne sorte sa première gagnante de Gr.1 Eshaada, l'homme du Haras des Faunes a eu le nez creux, et devrait avoir du travail pour le fils d'Oasis Dream en 2022. Ce véritable phénomène des pistes, après un démarrage compliqué, est en effet de retour en grâce depuis quelque temps avec de nombreux chevaux à suivre. L'un d'entre eux, ou plutôt l'une d'entre elles en l'occurence, se nomme Sound Angela, et a encore impressionné les observateurs aujourd'hui à Lingfield. 

 

 

Proche parente des gagnants de Gr.1 Seal Of Approval et Harzand, Sound Angela n'avait pourtant coûté "que" 26 000 £ à son entraîneur Roger Varian à la dernière Breeze-Up de Doncaster. Une belle affaire donc, sachant que son frère yearling à fait 240 000 Gns au book 2 de Tattersalls il y a quelques semaines. Il faut dire que depuis son achat en avril, Sound Angela a vu son papier s'étoffer avec un champion issu d'une de ses tantes Gale Force, un certain Hurricane Lane... Sound Angela avait débuté 4e à Newmarket, avant d'enchaîner 2 succès impressionnants de facilité sur les PSF de Kempton et Lingfield. Elle a montré aujourd'hui la faculté d'accélération des bons chevaux, avec une pointe à plus de 67km/h à 150m du disque final ! Ca file, et droit en plus !

 

Sound Angela prise en photo chez Roger Varian (photo Varian Stable)

 

Mais en plus d'être un prospect classique pour son père Muhaarar, Sound Angela l'est aussi pour son jockey Jefferson Smith, qui malgré son nom d'acteur américain est bel et bien français ! Âgé de 26 ans, Jefferson Smith a débuté en course il y a presque 10 ans, en 2012, pour son maître d'apprentissage Jean Claude Rouget. Après avoir vaincu dès sa 4e course en novembre de cette même année, il a poursuivi une carrière sympathique en France jusqu'en 2019, accumulant 98 succès. Entre temps, il était parti travailler à Chantilly chez André Fabre ou encore Francis Henri Graffard. Jefferson dit "Jeff" a eu ensuite l'opportunité de travailler 2 saisons à Dubai pour Godolphin, mais avait raccroché provisoirement les bottes. 

 

Jefferson Smith lors d'une victoire en France pour Jean Claude Rouget sous la casaque du Prince Aga Khan (aprh)

 

Et voilà qu'en 2021, il est revenu en Angleterre chez Roger Varian, l'un des top entraîneurs du pays, et a commencé à remonter en course. Son patron l'a installé comme jockey attitré de Sound Angela, qu'il monte également tous les matins, et elle lui a permis le 24 novembre dernier à Kempton de renouer avec un succès qui le fuyait depuis août 2019. Non content de signer son grand retour, Jefferson a monté aujourd'hui un parcours splendide avec cette pouliche prometteuse, qui lui a offert au passage la 100e victoire de sa carrière ! Voilà donc que le pilote français revient par la grande porte, et pourra rêver tout l'hiver aux belles courses avec Sound Angela, dont on n'a vraisemblablement pas fini d'entendre parler. 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Baaeed en mode superstar au coeur de la grande journée de Shadwell

En plein processus de rationalisation de son activité hippique, l'empire Shadwell, désormais sous l'égide de la Sheikha Hissa Hamdan Al Maktoum, a sans doute vécu sa plus belle journée de l'année 2021 à Ascot. La casaque a brillé à 3 reprises sous la pluie anglaise : d'abord dans le Fillie And Mare avec Eshaada, puis dans le gros handicap en fin de réunion. Mais la vraie superstar était Baaeed, qui s'est offert le scalp de Palace Pier.