Saxon Warrior sort son 1er gagnant de Groupe avec Victoria Road, un nouveau bijou signé O'Brien

17/09/2022 - Actualités
Cet après-midi, l’impressionnant Victoria Road a signé un troisième succès d’affilée dans le Prix de Condé (Gr.3). Ce pensionnaire d’Aidan O’Brien est issu de la première génération du jeune étalon Saxon Warrior, dont il est le premier gagnant de Groupe !

 

Victoria Road, lors de sa victoire dans le Prix de Condé (Gr.3) © APRH
 
Premier Groupe de la journée à Chantilly, le Prix de Condé (Gr.3) a permis à Victoria Road (Saxon Warrior) de remporter une troisième victoire de suite, un peu moins d’un mois après son triomphe à Deauville dans le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L.). Maintenu à l’arrière-garde par Ryan Moore, le poulain a produit un superbe effort final en dehors pour venir dominer un remarquable Rashford (Zarak) après lutte, s’imposant d’une encolure. Présenté directement au niveau Groupe après ses débuts victorieux à Dieppe, le 30 août, Rashford pouvait encore prétendre à la victoire à cent mètres du but, mais Victoria Road a fondu sur lui à toute vitesse et l’a battu plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. Il faut compter trois longueurs et demie pour retrouver le troisième, Nasomo (Australia), qui passait lui aussi un sacré test après sa victoire en débutant à Baden-Baden.
 
Victoria Road yearling © De Burgh Productions
 
Élevé en Irlande par Trevor Stewart, Victoria Road avait été inscrit yearling par James Hanly de Ballyhimikin Stud au Book 1 de Tattersalls, où il avait été acheté 115.000 Guinées par Michael Vincent Magnier. Envoyé à l’entraînement chez Aidan O’Brien, il a débuté le 9 mai dernier par une quatrième place dans un maiden irlandais, et a dû attendre sa cinquième course pour ouvrir son palmarès ! Le poulain a couru de manière rapprochée à plusieurs reprises, ce qui l’a considérablement endurci. Après une première victoire dans un maiden sur 1.400 m à Gowran Park, le 10 août, Victoria Road a enchaîné par une Listed sur le mile de Deauville où il battait Blue Rose Cen (Churchill), qui a confirmé avec panache depuis dans le Prix d’Aumale (Gr.3) … Une sacrée ligne ! Le voilà désormais lauréat de Groupe, et c’est avec beaucoup de hâte qu’on le reverra désormais au niveau Gr.1.
 
Le classique Saxon Warrior, gagnant des 2.000 Guinées (Gr.1) à Newmarket
 
Lors de sa victoire de Listed, Victoria Road avait offert un premier succès black type à son père, Saxon Warrior (Deep Impact). Cet après-midi, il a de nouveau mis le jeune sire de Coolmore sous les feux de la rampe avec un premier Groupe ! Saxon Warrior fut lui-même un super compétiteur sous l’entraînement d’Aidan O’Brien, et l’un des meilleurs de sa génération à 2 ans et à 3 ans en Europe. Invaincu à 2 ans, il avait réalisé une démonstration lors de ses débuts fin août au Curragh et avait confirmé en enlevant les Beresford Stakes (Gr.2), puis le Racing Post Trophy (Gr.1). Gagnant avec facilité pour sa rentrée à 3 ans dans les 2.000 Guinées (Gr.1), Saxon Warrior avait perdu son invincibilité dans un Derby d’Epsom (Gr.1) remporté par Masar (New Approach), concluant quatrième. Il n’a plus gagné derrière mais a enchaîné les accessits au plus haut niveau : notamment deux deuxièmes places dans le Coral-Eclipse et les Irish Champion Stakes (Grs.1) en étant battu d’un rien par le champion Roaring Lion (Kitten’s Joy), qu’il avait lui-même devancé de très peu dans le Racing Post Trophy.
 
Saxon Warrior à Coolmore
 
Entré au haras en 2019 au tarif de 30.000 €, Saxon Warrior a vu son prix de saillie baisser depuis, lui qui était proposé à 20.000 € cette année. Sa première génération de 2 ans, qui compte également la placée de Gr.2 Thornbrook, a gagné 19 courses ! Un beau début de carrière pour le fils du regretté Deep Impact (Sunday Silence), qui fait la navette entre l’Irlande et l’Australie. Outre Victoria Road, il s’est fait remarquer en France par le biais de Ser Sed, double lauréat au Lion-d’Angers dont le Prix de Vern d’Anjou (Classe 2), Moon Ray, gagnante d’un maiden cantilien il y a une semaine, ou encore Henry the Lion, facile vainqueur d’un maiden à Marseille-Borély le 8 septembre.
 
La prometteuse Thornbrook, ici lors de ses débuts victorieux à Leopardstown
 
Du côté maternel de Victoria Road, c’est aussi la crème de la crème : sa mère, Tickled Pink (Invincible Spirit), a gagné deux Grs.3 en Angleterre, le Coral Charge Sprint et les Abernant Stakes. Elle avait terminé sa carrière de course par une 12e place dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr.1). La deuxième mère n’est autre que la matrone Cassandra Go (Indian Ridge), disparue en juin 2021 à l’âge de 25 ans. Lauréate notamment des King’s Stand Stakes (Gr.2, à l’époque), Cassandra Go a laissé une empreinte indélébile au haras. Elle a produit quatre black types dont la triple gagnante de Gr.1 Halfway to Heaven (Pivotal), qui a donné à son tour les championnes Magical (Galileo) et Rhododendron (Galileo), lauréates de dix Grs.1 à elles deux ! Cassandra Go est également l’aïeule de Photo Call (First Lady Stakes et Rodeo Drive Stakes, Grs.1) ou encore Land Force (Richmond Stakes, Gr.2). Cette fantastique poulinière avait été achetée 82.000 Guinées foal à Tattersalls par Trevor Stewart, qui avait été bien inspiré en la rachetant un peu plus du double un an plus tard … Une opération sacrément fructueuse !
 
Tickled Pink, la mère de Victoria Road © APRH

 


Voir aussi...

Trillium, la nouvelle fusée du roi de la vitesse No Nay Never

En remportant les Molecomb Stakes face aux mâles en battant le record de la piste, Trillium est devenue la quatrième 2 ans gagnante de Groupe en 2022 de No Nay Never. Le sprinter américain, fils de Scat Daddy s’affirme saison après saisons comme une référence mondiale pour produire des chevaux de vitesse. Une fois n’est pas coutume, ses produits s’annoncent redoutables dans les plus belles épreuves réservées au 2 ans du mois d’aout. 

Quand Coolmore utilise Dubawi : 4 ans après, ça peut faire fort !

En 2018, après plus de 10 ans de "guerre froide" entre Coolmore et Godolphin, les deux superpuissances se sont réconciliées et ont recommencé à travailler ensemble. Ainsi, Coolmore a envoyé cette année là son premier wagon de juments à Dubawi. 4 ans plus tard, ça peut faire fort, puisqu' Aidan O'Brien trouve la possibilté de gagner ses 10e Oaks d'Epsom avec Concert Hall, une fille de Dubawi, ou rêve encore d'un nouveau crack avec Alfred Munnings, le frère de Snowfall par la star de Darley. 

Le Prix Saint-Alary pour Above The Curve, la réussite française de Joseph O'Brien et American Pharoah

Deuxième étape du parcours classiques pour les pouliches de 3 ans, le Prix Saint-Alary 2022 est revenu à la visiteuse irlandaise Above the Curve. Propriété de Coolmore, elle est entraînée non pas par Aidan O’Brien, mais par son fils Joseph, qui remporte son deuxième Gr.1 à Longchamp en quinze jours, après State of Rest dans le Prix Ganay. La France réussit également bien à l’étalon American Pharoah, qui avait remporté son premier Gr.1 européen à Saint-Cloud avec Van Gogh. 

Décevant en Europe, So You Think domine le classement des étalons en Australie

Champion en piste en Australie, avant d’être acquis pour 25 millions de dollars par Coolmore, So You Think va également briller en Europe remportant encore 5 Gr.1. Entré étalon avec un profil rare, So You Think va faire la double saison de monte pendant quelques années. Cependant, après avoir échoué en Europe, il s’est installé en Australie, pays dans lequel il brille, ayant donné rien que ce samedi 3 gagnants au plus haut niveau. 

Premier partant, premier gagnant : l'étalon Coolmore Sioux Nation démarre fort en Irlande

Grâce à un superbe changement de vitesse dans les derniers mètres de course, Ocean Quest est devenue la première gagnante de sa génération, à savoir celle des 2 ans en Irlande. La pouliche offre ainsi une première victoire à son père Sioux Nation. Le fils de Scat Daddy, gagnant de Gr.1 à 2 ans sur 1200 mètres ne devrait pas en rester là, et est le grand favori pour le titre de meilleur étalon de première production européen.  

Cheltenham 2022 : Brazil, où quand Coolmore domine Niarchos sur la colline

C'était à s'y méprendre comme une joute classique de plat à l'arrivée du Boodles Juvenile Hurdle (Gr.3), lorsque Brazil et Gaelic Warrior se sont livrés à un duel de titans dans ce handicap pour 4 ans de 21 partants. Le vainqueur est un "Coolmore" propre frère du double vainqueur classique Capri, qui devance un "Niarchos" passé par l'école Macaire après son achat à la BBAG. Du 100% obstacle ? Certainement pas !