Lady d'Ogenne danse le Menuet

24/09/2013 - Actualités
Une Lady dansant le Menuet. Souvenez-vous de cette danse traditionnelle de la musique baroque, il est vrai très peu en vogue de nos jours. Dimanche, Lady d’Ogenne nous a offert sa plus belle chorégraphie en enlevant le Grand Steeple-Chase de Craon (Listed). Elevée du coté de Pau, elle avait été achetée foal par Patrick Roulois.
Co-élevée par Jean Contou-Carrere et Yves Broca dans les Pyrénées-Atlantiques, Lady d’Ogenne a vu le jour le 30 mars 2007 des œuvres de Sassanian et Ahombros (Mansonnien). A l’automne, lors d’une revue de presse, l’éleveur mayennais Patrick Roulois, de St Pierre La Cour précisément, repère le papier de Lady d’Ogenne car le foal en question est à vendre. Sur de lui, ou presque, il décide d’envoyer une offre d’achat.
 
 
Patrick Roulois (à droite) avait beaucoup de supporters avant la course dont Nicole et Robert Terrière, éleveurs des "Arc" du coté de Cognac
 
 
La transaction se réalise et la jeune pouliche change de mains durant l’hiver. Mais comment la ramener en Mayenne? Eric Leray, étant à Pau pour y effectuer le meeting d’hiver pour ses sauteurs, la prend en charge et l’emmène jusqu’à Saint-Pierre La Cour où, en plaisantant, il charrie son nouveau propriétaire Patrick Roulois sur le physique ingrat de la pouliche. Il n’avait en effet jamais vu son modèle ! Plaisanterie de courte durée puisqu’en descendant du camion, la pouliche était magnifique.
 
 
William Menuet et sa pouliche Lady d'Ogenne se préparent dans les écuries avant le grand combat
 
 
Placée à l’entrainement chez William Menuet à l’âge de 2 ans et demi, Lady d’Ogenne commence son apprentissage. Douée, elle débute directement dans le Prix Finot (édition 2010, Listed) par une 5e place. Elle gagne ainsi sa première course sur les haies de Senonnes au printemps de ses 4 ans puis son premier steeple à l’automne de la même année à Nantes. Sur son curriculum vitae apparaissent également d’excellentes 2e places à Pau (dans un gros handicap le Prix Georges Pastre) et Auteuil (2e du Prix de France).
 
 
Montrant certes des moyens mais oh combien caractérielle, elle ne se déplace plus sans son bonnet et ses bouchons dans les oreilles que son entourage doit lui mettre avant de partir des écuries.
 
 
Dernière tout au long du parcours, Lady d'Ogenne s'est faite oublier
 
 
Justement, penchons-nous sur son entraineur William Menuet. Il exerce sur son centre d’entrainement privé à Chemazé, entre Craon et Château-Gontier. Dans le sérail depuis 27 ans, d’abord jockey puis entraineur depuis 11 ans, il n’a jamais eu affaire à une telle jument : " Elle me fatigue, je la monte tous les matins. Il y a deux ans, je l’ai emmenée à Senonnes pour une séance de sauts, je suis revenu avec une clavicule cassée! ". Lauréate de la préparatoire du Grand Steeple de Craon il y a deux semaines lors du week-end des 3 Glorieuses, Lady d’Ogenne suivait un travail allégé comme nous l’expliquait son mentor
" Depuis sa dernière victoire ici même, elle n’a eu que 3 canters sur 1200-1300m et n’a pas eu besoin de sauter ".
 
 
La traditionnelle photo souvenir de circonstance après une victoire de Grand Steeple de Craon
 
 
Notes :
- Lady d’Ogenne était victime d’une chute à Pau le 15 janvier dernier qui a entrainé une fracture de la tête !
- L’association Patrick Roulois - William Menuet s’était déjà distinguée avec Phylea, lauréate de l’important Prix Bango à Maisons-Laffitte en 2007. Cette dernière est désormais poulinière à Saint-Pierre La Cour.
-Le ½ frère de Lady d’Ogenne, Ocean Austral, âgé de 3 ans par Antarctique courra ce dimanche 29 septembre à Nantes.
 
 
 
GALERIE PHOTOS
 
Au rond de présentation, Patrick Roulois a mis Olivier Jouin en selle
 
Succès populaire, les courses de Craon attirent toujours autant de spéctateurs
 
Lady d'Ogenne, à la lutte contre Sadyjaune, l'autre pouliche (grise) de la course
 
Une encolure sanctionne la supériorité de Lady d'Ogenne. Son jockey Olivier Jouin ne se prive pas de faire éclater sa joie
 
William Menuet (à gauche) et son garçon de voyage étaient sur la piste pour suivre la course et sont visiblement TRES soulagés de cette victoire
 
Et où était Florence Roulois pendant la course? Au fond de l'hippodrome pour ne rien voir ni entendre. C'est fait!

On en parle dans l'article

Voir aussi...

DĂ©couvertes

Edouard De Rothschild en campagne à Craon : " le tapis rouge aux parieurs et propriétaires ! "

Quand la campagne se déroule…à la campagne! Le président de France Galop va briguer la succession à son poste à la fin de l'année 2011, le baron Edouard de Rothschild a effectué un déplacement remarqué lors du 1e meeting des courses de Craon, celui des 3 Glorieuses en Mayenne. Une découverte sur lequel il s'est exprimé avec ferveur. Depuis, il n'est plus le seul candidat déclaré en course pour l'élection. Jean d'Indy a annoncé sa candidature officiellement, tandis que Bertrand Belinguier, ancien président du PMU, dont chacun sait dans les milieux autorisés qu'il s'intéresse au poste suprême de France Galop, vient d'être coopté, une étape indispensable à sa probable candidature.

Evénements

Craon 2011 : Chriseti et la famille Leenders, 30 ans d'amitié.

Du sport, il y en a eu sur les 6 000 mètres et les 31 obstacles de la piste de Craon pour le Grand Cross ce dimanche 4 septembre. De l’émotion aussi, surtout dans l’entourage de Chriseti, 11 ans et déjà vainqueur en 2009. Le grand gris qui accompli le 1e doublé Anjou Loire Challenge / Grand Cross de Craon. a comblé ses supporters, ses éleveurs, son entraîneur et son jockey...bref, les famille Leenders et Denuault. Par Mathieu Riondet