Bohort des Arachis, le retour en grâce d'un Anglo sacré du cross

15/10/2020 - Anglo-Arabie
Parmi les meilleurs Anglo-Arabes d'âge en cross, ayant longtemps croisé le fer avec d'autres monstres sacrés de la trempe de Saham ou encore d'Alpha Risk, Bohort des Arachis est parvenu à renouer avec le succès mardi, sur la "terre" de Fontainebleau, et semble prêt à rattraper le temps perdu cet hiver, sur le cross palois, lui dont la carrière a été interrompue pendant près de 2 ans à la suite d'une blessure.

Bohort des Arachis, excellent Anglo-Arabe de cross, lauréat ce mardi à Fontainebleau avec Erwan Bureller (© APRH)

 

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, la discipline du cross nous permet de passer des moments fantastiques. Non seulement parce que le spectacle proposé par les acteurs, équins et humains, est des plus grandioses, mais également du fait qu'elle nous permet de suivre pendant plusieurs années les pérégrinations de ces formidables funambules à travers les différents parcours de cross de France et de Navarre. Preuve en est avec Bohort des Arachis qui, à l'âge canonique de 9 ans, nous ébahit encore de par ses performances en courses, que ce soit dans le Sud-Ouest, l'Ouest ou la région parisienne, et qui est parvenu à renouer avec la victoire, ce mardi, sur l'hippodrome de la Solle de Fontainebleau, en s'imposant dans le Prix de l'École Militaire d'Équitation, face à d'autres excellents chevaux de Grands Cross comme Virtus d'Estruval, double vainqueur du Grand Cross de Fontainebleau ainsi que de ceux de Compiègne, Vichy et Lyon.

 

Bohort des Arachis et Virtus d'Estruval, deux éléments de grande classe dans la discipline du cross (© APRH)

 

Toujours vu en bon rang, le partenaire d'Erwan Bureller s'est montré très appliqué dans ses sauts durant la majeure partie du parcours, prenant même un instant l'avantage suite à une petite glissade d'Extreme (Denham Red), peu après la descente du premier contre-haut. Très maniable dans les tournants, Bohort des Arachis s'est ensuite retrouvé aux côtés de Virtus d'Estruval (Panoramic) dans le tournant final, avant de le déborder sitôt l'ultime haie franchie et de très bien poursuivre son effort sur le plat, s'imposant de deux longueurs et demie devant ce dernier. Auteur d'un bel effort final, Speedy Date (Kandidate) termine bon troisième de cette épreuve, à l'issue de son deuxième parcours en cross seulement.

 

Bohort des Arachis et Erwan Bureller n'ont laissé aucune chance à leurs rivaux mardi, à Fontainebleau (© APRH)

 

Élevé du côté de Doals, dans l'Indre par, comme son affixe l'indique, la S.C.I des Arrachis, Bohort des Arrachis est le quatrième produit d'Idole de Vergne, une fille de Satin Wood victorieuse à cinq reprises en plat et une autre fois en haies, sur l'hippodrome des Grands Pins de Mont-de-Marsan, en plus d'une deuxième place derrière Belle Nana dans le Grand Prix des Anglo-Arabes de Saint-Cloud, en 2001. Frère de la double lauréate en piste,  Anisse des Arachis, Bohort des Arachis a également trois autres de ses frères et soeurs à être passés sur le ring du Grand Show Anglo, notamment Caelia de Larachi, une fille de Ragtime Pontadour qui a terminé cinquième chez les femelles en 2015, ainsi que Gareth de Larachi, quatrième chez les mâles de 2 ans de 12.5 à 25 % en 2017. Une fratrie ayant pour grand-mère la bonne Diva de Lavergne, gagnante de deux courses en plus de deux places dans "l'Arc de Triomphe des Anglo-Arabes", le Grand Prix de Longchamp, et mère d'un certain Loustic' de Vergne, qui a conclu deuxième de Fairplay du Pécos dans la Poule d'Essai à 12.5% de La Teste, en 2009.

 

Gareth de Larachi, petit-frère de Bohort des Arachis par Vespone, lors de son passage au Grand Show Anglo 2017

 

Côté paternel, Bohort des Arachis est un fils de Traditionally, excellent cheval de courses aux États-Unis, notamment sur les 1.800 mètres en "dirt", distance et surface sur lesquelles il a notamment remporté le Oaklawn Handicap (Gr.1) au début du deuxième millénaire. Ce fils de la championne et "poule aux oeufs d'or" Personal Ensign (Breeder's Cup Distaff, Gr.1), frère des non moins doués My Flag (Breeder's Cup Juvenile Fillies, Gr.1) et Miner's Mark (Jockey-Club Gold Cup, Gr.1), Traditionally s'est révélé comme étalon chez les "purs" via les succès de Firth Of Fifth dans les Superlative Stakes (Gr.2) de Newmarket et Viva Colonia dans une Listed disputée sur les claies outre-Manche, mais également chez les Anglo-Arabes, par le truchement de la bonne Stella de l'Abbaye, lauréate à La Teste-de-Buch de la Poule d'Essai à 12.5% en 2014 en plus d'une deuxième place dans le Grand Critérium à 12.5% de Mont-de-Marsan, ainsi que de Paolo Malpic, vainqueur sur les obstacles des Prix de Buros, à Pau, et du Prix de Bonnefoy, à Toulouse.

 

Traditionally, le père de Bohort des Arachis

 

Anglo-Arabe à 12.5%, Bohort des Arachis a terminé une fois sur deux dans l'argent au cours de sa carrière, comptant actuellement sept victoires et huit places en l'espace de trente sorties. Après des débuts en plat, terminant notamment deuxième de la Coupe des Anglo-Arabes à 12.5% de Pompadour, ce représentant de Nadine Ducasse, Éric Lecoiffier -son entraîneur- et Kryss Hayes a ensuite été dressé sur les obstacles, s'imposant notamment en steeple à 5 ans, dans le Prix Marc de Valicourt, face à un certain Conan Doyle, devenu depuis l'un des meilleurs éléments de cross chez les Anglo-Arabes. Une discipline dans laquelle Bohort des Arachis s'est pleinement révélé, remportant notamment le Prix Pierre Rivière d'Arc lors du meeting de Pau 2018-2019, face à deux autres monstres sacrés du cross que sont Saham et Alpha Risk, avant de terminer deuxième du tout aussi bon Djahilor, trois semaines plus tard, dans le Prix Jean Granel, terminant une fois de plus devant les deux premiers cités. Après un an et demi d'absence, et une rentrée encourageante sur le cross de Craon où il terminait quatrième, Bohort des Arachis semble très à même de continuer sa marche en avant suite à son succès de Fontainebleau, notamment dans les belles épreuves de cross pour Anglo-Arabes d'âge cet hiver, à Pau, du côté du Béarn, où nous avons désormais hâte de le revoir !

 

Éric Lecoiffier, posant aux côtés de Bohort des Arachis et Erwan Bureller à leur retour gagnant aux balances (© APRH)

 

 


Voir aussi...

Anglo-Arabie

La "Team Anglo", la nouvelle écurie de groupe du Haras du Pécos et de Stéphane-Richard Simon

Après avoir lancé l'écurie Team Anglo, le Haras du Pécos, Carole Botton et son mari, l'entraîneur Stéphane-Richard Simon (Écurie SRS) repartent en campagne et vous expliquent leur nouveau projet d'écurie de groupe 100% Anglo, où les adhérents n'auront pas la joie de posséder un bout d'une seule, mais bien de deux pouliches Anglo-Arabes très bien nées. Voir la vidéo de présentation ci-dessous !

Anglo Actualités générales

La "Team Anglo", la nouvelle écurie de groupe du Haras du Pécos et de Stéphane-Richard Simon

Après avoir lancé l'écurie Team Anglo, le Haras du Pécos, Carole Botton et son mari, l'entraîneur Stéphane-Richard Simon (Écurie SRS) repartent en campagne et vous expliquent leur nouveau projet d'écurie de groupe 100% Anglo, où les adhérents n'auront pas la joie de posséder un bout d'une seule, mais bien de deux pouliches Anglo-Arabes très bien nées. Voir la vidéo de présentation ci-dessous !

Anglo-Arabie

La "Team Anglo", la nouvelle écurie de groupe du Haras du Pécos et de Stéphane-Richard Simon

Après avoir lancé l'écurie Team Anglo, le Haras du Pécos, Carole Botton et son mari, l'entraîneur Stéphane-Richard Simon (Écurie SRS) repartent en campagne et vous expliquent leur nouveau projet d'écurie de groupe 100% Anglo, où les adhérents n'auront pas la joie de posséder un bout d'une seule, mais bien de deux pouliches Anglo-Arabes très bien nées. Voir la vidéo de présentation ci-dessous !

Anglo Actualités générales

La "Team Anglo", la nouvelle écurie de groupe du Haras du Pécos et de Stéphane-Richard Simon

Après avoir lancé l'écurie Team Anglo, le Haras du Pécos, Carole Botton et son mari, l'entraîneur Stéphane-Richard Simon (Écurie SRS) repartent en campagne et vous expliquent leur nouveau projet d'écurie de groupe 100% Anglo, où les adhérents n'auront pas la joie de posséder un bout d'une seule, mais bien de deux pouliches Anglo-Arabes très bien nées. Voir la vidéo de présentation ci-dessous !

Anglo-Arabie

La "Team Anglo", la nouvelle écurie de groupe du Haras du Pécos et de Stéphane-Richard Simon

Après avoir lancé l'écurie Team Anglo, le Haras du Pécos, Carole Botton et son mari, l'entraîneur Stéphane-Richard Simon (Écurie SRS) repartent en campagne et vous expliquent leur nouveau projet d'écurie de groupe 100% Anglo, où les adhérents n'auront pas la joie de posséder un bout d'une seule, mais bien de deux pouliches Anglo-Arabes très bien nées. Voir la vidéo de présentation ci-dessous !

Anglo Actualités générales

La "Team Anglo", la nouvelle écurie de groupe du Haras du Pécos et de Stéphane-Richard Simon

Après avoir lancé l'écurie Team Anglo, le Haras du Pécos, Carole Botton et son mari, l'entraîneur Stéphane-Richard Simon (Écurie SRS) repartent en campagne et vous expliquent leur nouveau projet d'écurie de groupe 100% Anglo, où les adhérents n'auront pas la joie de posséder un bout d'une seule, mais bien de deux pouliches Anglo-Arabes très bien nées. Voir la vidéo de présentation ci-dessous !