Chez Laurent Viel à Senonnes avec Saint Pistol et Défi d'Anjou

25/04/2015 - Découvertes
Même sans carte SIM et bloqué dans l'ascenseur, Laurent Viel marche sur l'eau. Trois jours après avoir remporté le Prix du Président de la République avec Saint Pistol, il a enlevé le Prix du Vivarais toujours à Auteuil avec Défi d'Anjou, ce qui était sa 500e victoire tout juste ! Rencontre avec l'entraineur de Senonnes et ses 2 nouveaux champions qui préparent désormais le Grand Steeple-Chase de Paris et la Grande Course de Haies d'Auteuil.

 


20 ans après s'être installé entraineur, il s'apprête à seller ses 2 premiers partants dans les 2 plus grandes courses d'Auteuil. Lui qui fut un bon jockey d'obstacle dans l'ouest jusqu'en 1995, 1e monte chez Gérard Margogne à sa grande époque et vainqueur de 40 courses en une seule saison, Laurent Viel a mis en place des méthodes d'entrainement bien spécifique avec notamment un système d'alimentation unique au monde, avec 6 repas par jour, programmé à la carte, mécanisé, surveillé au gramme près, de même que le poids des chevaux et les quantités d'eau bues chaque jour. 
 

Saint Pistol avec Thomas Viel, le fils aîné de Laurent Viel.

Defi d'Anjou avec Laurent Viel.

Il travaille en famille, avec sa femme Nathalie et ses 3 fils, l'aîné Thomas jeune jockey d'obstacle, son 2e Guillaume, également à cheval, et Mateo le cadet qui monte en courses de poneys. Ses lots comportent tout de même 14 cavaliers, dont le 1e garçon Ludovic Hoisnard, jockey de plat confirmé de l'ouest qui a raccroché en novembre et a pris de nouvelles responsabilités. Lui qui a construit 2 grands barns bien éclairés à Senonnes, jouxtant la piste, il détient 70 boxes et s'est fait un nom au fur et à mesure. S'il fait partie depuis longtemps des références nationales, ce grand amateur de l'obstacle cagnois a franchi un cap en 2011 et ce printemps 2015, il atteint le cercle de l'élite avec 2 sauteurs du même âge, issu du même père et élevé ou possédé par le même homme, Roland Roisnard.

Ainsi, alors qu'il s'est retrouvé bloqué dans l'ascenseur d'Auteuil, Laurent Viel a été couronné dans le Prix du Président de la République le dimanche 19 avril 2015 avec Saint Pistol, un cheval au destin très atypique (lire l'article). Trois jours après cet exploit, dont on sait qu'il est parfois resté sans lendemain pour certains vainqueurs de cette épreuve, Laurent Viel enfonce le clou avec Défi d'Anjou, un autre fils de Saint des Saints, enlève le très convoité Prix du Vivarais en se tordant de rire une nouvelle fois après le Prix Arthur Veil-Picard, alors qu'il avait été absent pendant 13 mois auparavant.


Saint Pistol et Défi d'Anjou.

Défi d'Anjou (L. Hoisnard) suivi par Saint Pistol (T. Viel) sont en phase de récupération quelques jours après leurs succès à Auteuil.

 

Cet arrière petit-fils de l'étonnante Normania Hall, capable d'alterner les succès de Listed en plat et en obstacle chez Bernard Sécly dans les années 80, est née d'une jument honnête dans l'ouest, Rosane, gagnante de 2 courses, et qui avait donné pour son 1e produit l'excellente Rosa d'Anjou, black-type chez Laurent Viel. Il a été co-élevé par Gildas Vaillant qui a porté au pinacle le suffixe d'Anjou avec Princesse d'Anjou avec Alain Vandenhove qui en a gardé la moitié en exploitation cette fois associé à Roland Roisnard.

Quelques jours après leur victoire à Auteuil, Saint Pistol et Défi d'Anjou ont très bien récupéré, surtout le 2e qui courrait sur une distance plus courte tandis que le 1e a du aller au bout de son effort sur 4700 m. Saint Pistol ira directement sur le Grand Steeple-Chase de Paris. Quand à Défi d'Anjou, l'entraineur hésite à aller droit vers la Grande Course de haies, en juin, ou à passer par le Prix le Barka, qui se dispute le jour du Grand Steeple. Auquel cas, il y aurait de quoi passer la journée dans l'ascenseur...

 


Voir aussi...

Grand Destin

Le Président Laurent Viel et l'ascenseur maudit d'Auteuil

L’ascenseur maudit d’Auteuil a fait sa nouvelle victime. 16 ans après Marcel Rolland qui resta bloqué dans cet ascenseur durant toute la course du Grand Steeple Chase de Paris remporté par son protégé Mandarino, l’appareil récalcitrant a de nouveau fait des siennes. Laurent Viel n’a pas pu voir le début de la 116ème édition du Prix du Président de la République, course dans laquelle Saint Pistol y figurait. Mais mieux qu'une figuration et qu'un coup d'Etat, Saint Pistol a réalisé un coup d'éclat. Récit de son histoire par son entraineur Laurent Viel et son copropriétaire et co-éleveur Roland Roisnard.

Actualités

Le centre d'entraînement de Senonnes ouvre ses portes le 9 juin 2014

Le 9 juin prochain dès 9h, le CERGO (Centre d'Entrainement Régional du Galop de l'Ouest) à Sennones-Pouance ouvrira ses portes. Cette initiative a été lancée, plutôt relancée, par les entraîneurs de Senonnes. Cette journée n'existait plus depuis 6 ans. Tout public, notamment les éleveurs, pourra ainsi se faufiler dans les plus grandes écuries (Joël Boisnard, Eric Leray, Alain Couetil, Laurent Viel, ...). Une restauration sera effective sur le champ de courses en vu des 7 courses de l'après-midi même; 5 courses plates et 2 d'obstacles sont programmées. Venez nombreux !