48h de l'Obstacle : qui pour aller conquérir les Prix Cambacérès et Maurice Gillois cette année ?

11/11/2022 - Evénements
En plus du Prix La Haye-Jousselin, deux autres Grs.1 seront à l'affiche de la deuxième journée des 48h de l'Obstacle ce dimanche 13 novembre, à Auteuil, avec tout d'abord le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 Ans puis le Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 Ans, dont les forces en présence vous sont présentées ci-dessous, en partenariat avec l'étalon Voiladenuo.

 

La jeunesse au pouvoir ce dimanche 13 novemebre 2022, à Auteuil, pour la deuxième journée des 48 heures de l'Obstacle, avec les Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans (Gr.1) et Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans (Gr.1) (© APRH)

 

Deuxième journée de ces 48 heures de grand et beau sport sur l'hippodrome de la Butte Mortemart, à Auteuil, ce dimanche 13 novembre 2022 s'annonce effectivement somptueux avec sept courses au programme, dont trois Grs.1, parmi lesquels deux sont réservés à la jeunesse: le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 Ans et le Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 Ans. Deux épreuves d'envergure, ayant révélé d'authentiques champions de la discipline de l'ostacle par le passé, tels Long Run, Oculi, Milord Thomas, Bonito du Berlais, De Bon Coeur, So French, On The Go ou encore Carriacou pour ne citer qu'eux, et dont les différents protagonistes vous sont présentés plus en détails ci-dessous, course par course.

 

 

PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3 ANS (Gr.1, 3.600 mètres, départ 13h53)

 

Brillamment remporté par Kyrov (Dark Angel) l'an dernier, ce Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 Ans (Gr.1) édition 2022 mettra aux prises huit éléments ce dimanche 13 novembre, sur la Butte Mortemart. Un peloton emmené notamment par St Donats (Saint des Saints), qui n'a jamais terminé plus loin que deuxième en cinq sorties à ce jour, ayant notamment fait sien le Prix Robert Lejeune (Gr.3) et conclu deuxième des Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2) et des Platanes (L.), pour le plus grand bonheur de son jeune entraîneur, Hugo Merienne, et celui de son propriétaire anglais, William J. Williams.

 

St Donats (© APRH)

 

Déjà vainqueur à cinq reprises de ce Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 Ans, grâce à Kiko (2004), Bonito du Berlais (2014), Beaumec de Houelle (2018), Nirvana du Berlais (2019) et Theleme (2020), Arnaud Chaillé-Chaillé va tenter de décrocher un sixième titre, présentant cette année deux concurrents: Le Philosophe (Doctor Dino), lauréat sur les balais de Clairefontaine et placé des Prix Piomares et Rush à Auteuil pour la casaque de son grand ami crack-driver-entraîneur au trot Jean-Michel Bazire, mais aussi Not Too Bad (No Risk At All), un représentant de Sean Mulryan encore en attente d'une première victoire, mais qui a tout de même terminé respectivement deuxième et quatrième des Prix Robert Lejeune (Gr.3) et Georges de Talhouët-Roy (Gr.2) ce semestre.

 

Le Philosophe (© APRH)

 

L'Irlande sera également bien représentée au départ de cette course, avec Emmet Mullins tout d'abord, qui a décidé d'aligner McTigue (Fracas) un ancien protégé de Jim Bolger jugé digne de prendre part à 2 ans, en plat, au Futurity Trophy (Gr.1) de Doncaster, vainqueur à ce jour de ses deux seules sorties en obstacle, parmi lesquelles figurent la dernière préparatoire à ce Prix Cambacérès, le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2). Oncle d'Emmet Mullins, Willie Mullins sera lui aussi de la fête, ayant fait traverser la Manche à Aghaboy (Protectionnist) qui a lui aussi débuté sa carrière en plat et semble apprécier son nouveau sport, comptant actuellement deux victoires et un accessit en trois sorties sur les claies de la Verte Erin.

 

McTigue (© APRH)

 

Laissé tranquille après sa troisième place en débutant, dans le Prix Go Ahead (L.), sur ce même hippodrome d'Auteuil, au premier semestre, Libueno (Martaline) a fait plus que monter sur sa course de rentrée du mois de septembre, à Compiègne, s'étant ensuite brillamment adjugé le Prix Piomares, début octobre. Un concurrent entraîné par David Cottin qui arrive sur ce grand rendez-vous avec un peu plus de fraîcheur que celui façonné par Patricia Butel & Jean-Luc Beaunez, Bolero (Pastorius), qui, avant sa cinquième place dans le Prix Lusignan, avait été auteur de débuts remarqués en septembre dernier, où il s'était classé proche troisième du Finot des Poulains (L.).

 

Libueno (© APRH)

 

Autre cheval déjà très expérimenté au départ de cette épreuve, et unique femelle de ce lot, Isaline de Chandou (Martaline) a brisé son statut de maiden ce printemps, à Compiègne, et a ensuite réalisé de belles choses cet automne à Auteuil, pour l'entraînement de Donatien Sourdeau de Beauregard, ayant successivement terminé à la deuxième place des Prix Pelat (L.) et de Chambly (Gr.3).

 

Isaline de Chandou (© APRH)

 

PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND STEEPLE-CHASE DES 4 ANS (Gr.1, 4.400 mètres, 14h33)

 

Une demi-heure après le Prix Cambacérès, plus belle course de l'année pour les "hurdlers" de 3 ans, aura lieu celle réservée chaque automne aux "chasers" de 4 ans, le Prix Maurice Gillois (Gr.1), dont la palme était revenue à Let Me Love l'an dernier, au terme d'un mano a mano d'anthologie avec Sel Jem, futur lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1). Tous, si ce n'est la plupart des regards seront bien évidemment braqués sur Diamond Carl (Diamond Boy), pour l'heure invaincu en cinq sorties consécutives sur les gros obstacles, notamment à trois reprises au niveau Groupe, ayant fait sien les Prix La Périchole (Gr.3), The Fellow (Gr.3) et Orcada (Gr.3).

 

Diamond Carl (© APRH)

 

Le maître de Saint-Augustin, en Charente-Maritimes, pourra également compter sur la présence de La Manigance (No Risk At All), qui compte quant à elle trois victoires en steeple, acquises notamment dans les Prix Jean Stern (Gr.2) et Le Touquet (L.), en plus d'une troisième place dans le Prix The Fellow (Gr.3) et une seconde dans le Prix Orcada (Gr.2), où elle avait donné (très) chaud à Diamond Carl.

 

La Manigance, au premier plan (© APRH)

 

Vainqueur de cette épreuve avec Long Run (2009) et Halley (2011) en qualité de jockey, puis avec Le Berry (2020) en tant qu'entraîneur, David Cottin sera représenté par quatre de ses pensionnaires cette année : Sans Bruit (Triple Threat) tout d'abord, vainqueur en haies du Prix Robert Lejeune (Gr.3), à 3 ans, et deuxième cette année en steeple du Prix Jean Stern (Gr.2);  Gessy Raiselle, brillante lauréate il y a dix jours du Prix de Triquerville (L.); et les AQPS Iceo Madrik (Choeur du Nord), victorieux du Prix Christian L'Hermite - Grand Steeple-Chase des 4 Ans (L.) à Cagnes-sur-Mer cet hiver et troisième ensuite du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) à Auteuil, et  In Love (Great Pretender) gagnante en steeple, face aux seuls AQPS, et cinquième de ce même Prix Ferdinand Dufaure, au printemps.

 

Gessy Raiselle (© APRH)

 

Faisant vivre une belle histoire à tous ses propriétaires associés (Nicolas de Fraguier, Édouard de Nadaillac, Martin de Fraguier, Pierre de Fraguier, le victome Marcy de Soultrait et le vicomte Éric de Soultrait, ndlr), l'AQPS Indivis (Coastal Path) a lui aussi des titres à faire valoir avant de se lancer à l'assaut de ce Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 Ans édition 2022, ayant fait sien le Prix Djarvis au printemps, sur ces mêmes gros obstacles de la Butte Mortemart, en plus d'avoir également conclu troisième du Prix Orcada (Gr.3) ce semestre.

 

Indivis (© APRH)

 

Une course à l'issue de laquelle Magic Marvel (Masked Marvel), vainqueur au printemps du Prix Philippe Menager (L.), avait terminé quatrième, et Impressive (Kapgarde) cinquième qui, s'il n'a pas encore gagné en steeple-chase, fait preuve néanmoins d'une régularité plus que louable dans cette discipline, comme l'attestent les accessits décrochés cette année dans les Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1), The Fellow (Gr.3), Philippe Menager (L.) et Le Touquet (L.) par cet ancien lauréat du Prix Go Ahead (L.) en haies. Deux concurrents qui vont défendre crânement leurs chances, de même qu'Inedit de Ciergues (Tiger Groom), autre AQPS au départ de cette épreuve, gagnant aussi bien haies qu'en steeple, dont une fois à Auteuil (Prix Jean Noiret, ndlr), et pour qui il s'agira de la toute première tentative au niveau black-type.

 

Voir aussi...

Au-Delà des Pistes: défilé d'anciennes gloires le dimanche 13 novembre à Auteuil

Le dimanche 13 novembre prochain, deuxième jour du grand week-end des 48h de l'Obstacle, à Auteuil, l'association Au-Delà des Pistes organisera à nouveau une grande parade avec d'anciens champions du Temple de l'obstacle français, comme Un de Sceaux, Bipolaire ou encore Milord Thomas, qu'il sera également possible d'aller voir en coulisses au cours de cette grande et belle journée de sport. Tous les détails ci-dessous !

Le Héros XII de Figuero : après les séparations, les enfants grandissent quand même

Aboutissement d'une association fructueuse entre la famille Détré et Thierry Cyprès  lorsqu'il a remporté le Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) fin 2019, Figuero a retrouvé la flamme de ses plus beaux jours alors que son entourage s'est séparé depuis 2 ans. Il a fait une démonstration dans le Prix Héros XII (Gr.3), retrouvant la victoire après 2 ans et demi de disette, tandis que son entraineur François Nicolle signe l'exploit de prendre les 4 premières places de cette dernière préparatoire à la Haye Jousselin.

Les samedis d'Auteuil : aller aux courses l'après-midi, rester le soir pour la guinguette

Le grand retour des "Samedis d'Auteuil" s'est fait le 7 mai dernier et continuera jusqu'au 18 juin prochain. C'est  événement France Galop où cohabitent à la perfection courses de chevaux et moments "chill & fun", avec grand food garden, nombreuses activités gratuites, concerts live et DJ set. De quoi passer une (très) belle journée entre potes et/ou en famille. Toutes les infos et détails à connaître sont à retrouver ci-dessous !

Kamchatka, Angelo Gasnier et Etienne d'Andigné : le lion, l'agent immobilier et le jeune entraîneur

Attention, ceci n'est pas le titre d'une toute nouvelle fable de Jean de la Fontaine. A 28 ans, le jeune entraîneur Etienne d'Andigné s'aligne au départ de son premier Gr.1 avec Kamchatka, un poulain qui a fait bien du chemin depuis sa prime jeunesse au caractère bouillant. Le cheval de Pascal Barthélémy sera associé dans le Alain du Breil à Angelo Gasnier, ancien crack jockey qui a rechaussé les bottes en parallèle de sa carrière d'agent immobilier. Une vraie belle histoire France Sire, 3 ans après la Tournée du Stagiaire et ses prémices...