Cracksman, Sea The Moon...du très lourd chez Michel Parreau Delhote !

23/04/2020 - Focus Elevage
Après s'être illustré en Angleterre en début d'année avec la bonne sauteuse Elfile, Michel Parreau vous présente ses poulains de 2020. Il y a parmi eux un propre frère d'Elfile par Saint des Saints, mais aussi deux mâles issus de très belles lignées de plat, par les champions Cracksman et Sea The Moon...A découvrir en photos !

Elfile (casaque bleue), le fer de lance actuel de l'élevage Parreau-Delhote

 

Connu pour être celui qui a fait grandir les "Fougedoire" et maintenant les "Détré", Michel Parreau Delhote n'en est pas moins en réussite avec ses produits personnels, comme le prouve son début d'année ! Ainsi, depuis son fief de Couzeix juste à côté de Limoges, il a pu suivre les exploits Outre-Manche de Elfile. Cette fille de Saint des Saints et Rapide a tout d'abord remporté son 1er Gr.3 en haies, du côté de Punchestown, avant de se classer 3e du Mare's Hurdle (Gr.1) au festival de Cheltenham. 2020 est également un tournant à l'élevage, puisque Michel a acquis en décembre deux nouvelles juments, au profil purement plat. 

 

Mâle par Sea The Moon et Shimrana, frère du gagnant de Gr.2 Shimrano.

 

Il y a tout d'abord Shimrana, une fille de Daylami qui a déjà donné plusieurs gagnants dont l'excellent Shimrano (Openheim Union-Rennen Gr.2). Cette soeur de la gagnante de Gr.1 Shamdala a donné naissance cette année à un très beau mâle de Sea The Moon, champion allemand par Sea The Stars, qui a réalisé un départ canon dans son haras anglais de Lanwades Stud, avec plusieurs chevaux de groupes. Shimrana a été accompagnée par Sureyya, une Monsun issue d'une belle famille. En course, elle s'est placée sur le podium de 5 listed, avant de donner au Haras le double placé de stakes Soriano. Sureyya a pouliné elle aussi d'un mâle, de la première génération du champion Cracksman, meilleur cheval mondial en 2018. 

Sureyya avec son jeune mâle par le champion Cracksman

 

Les autres juments, plus typées obstacles, ont elles aussi oeuvrées. Parmi les meilleures AQPS de plat de sa génération, Biennale a donné naissance à une femelle par Pastorius, qui est le 3e produit de la gagnante du prix Glorieuse (Gr.2 AQPS). Quant à Rapide, elle a donné un propre frère de Elfile, qui est donc par Saint des Saints. Outre Elfile, Rapide a donné le gagnant Diligent, et a un 4 ans inédit à l'entraînement chez Thomas Fourcy. C'est un 100% de réussite pour Michel Parreau-Delhote, qui a eu 4 produits avec ses 4 poulinières pleines. La 5e, la maiden Shelsy, une anglo-arabe qui est la soeur de Shrek, attendra l'année prochaine pour venir remplir les prés de la Vienne...

 

Mâle par Saint des Saints et Rapide

Femelle par Pastorius et Biennale


Voir aussi...

Actualités

Une jument pour Cracksman en 2019 à la SCEA des Prairies !

Elevage familial, la SCEA des Prairies a été transmise par Bernard Jeffroy à ses fils Benoît et Thomas en 2009. Avec leur jumenterie fournie, on s'attendait à un plan de monte 2019 de belle facture, et on n'a pas été déçu ! En effet, au-delà de la présence de top-étalons plat et obstacles, une jument va aller à la saillie du champion anglais Cracksman ! Focus sur les forces en présence de l'année chez la famille Jeffroy. 

Actualités

Longines World's Best Racehorse 2018 : Mais où sont les Frenchies ?

La cérémonie couronnant le meilleur cheval mondial s’est tenu le 23 janvier à Londres, et a vu un deadheat entre Cracksman et Winx. Au-delà de l’évènement, il est difficile de ne pas remarquer la faible présence de chevaux entraînés en France dans le classement. Assiste-t-on à la fin d’une époque ? Est-ce seulement un coup de mou occasionnel pour le galop français ? Nous allons tenter de répondre à ces questions !