Rêves de crack à...l'élevage du Paquier !

02/06/2020 - Focus Elevage
Eleveuse de connemaras depuis plus de 20 ans, Claire Juillet-Mailly a acquis sa première AQPS en 2015 à Michèle Juhen Cyprès, une certaine Quobalt, qui s'est révélée juste avant le confinement via sa fille Gloups. Aujourd'hui, 3 poulinières sont stationnées à l'élevage du Paquier, avec deux naissances cette année, un mâle de Blek et une femelle de Willywell. 

Claire Juillet-Mailly à l'élevage du Paquier en Saône Et Loire

 

L'élevage du Paquier de Claire Juillet Mailly est bien connu en Saône et Loire grâce à ses connemaras, qui ont fait le bonheur de nombreux clubs du département. Installée sur 80 hectares à Saint-Hélène, non loin de Chalon Sur Saône, Claire est très impliquée dans le vie équine régionale, puisqu'elle préside depuis 2016 le Conseil Régional du cheval de Bourgogne. C'est là-bas qu'elle a commencé à s'intéresser aux courses, avec le concours de Jacques Lauriot, ancien président du conseil et lui-même éleveur. En 2015, Claire achète à Michèle Juhen Cyprès une certaine Tosca de Coddes, gagnante à Pau, de la souche de Saint Are et Vroum Vroum Mag. Depuis, Quobalt a également fait le chemin de la Nièvre vers la Saône Et Loire. 

 Entre temps, la production de Quobalt s'est mise en évidence avec sa 4 ans Gloups, multiple placée dans de bonnes courses avant de finalement s'imposer à Compiègne en steeple juste avant le confinement. Une très bonne nouvelle, puisque Quobalt a pouliné depuis d'un joli mâle de Blek, accompagné d'une femelle de Willywell et Tosca de Coddes. Les 2 juments sont pleines de Kitkou pour 2021. Les premiers partants ne sauraient tarder pour Claire, qui profite pour l'instant de voir grandir ces chevaux bien différents de ceux qu'elle connaissait jusqu'alors...

 

Mâle par Blek et Tosca de Coddes. Gagnante à Pau, elle est issue de la souche de Saint Are et Vroum Vroum Mag, tout deux gagnants de Gr.1 en obstacle Outre-Manche.

 

Femelle par Willywell et Quobalt. C'est donc la soeur de Gloups, gagnante en steeple en mars à Compiègne.

 

La voici avec sa mère Quobalt, une soeur des placés de groupe Radium et Thalium, et tante du tout bon Emirat (double gagnant à Auteuil, 2e prix François de Poncins listed)


On en parle dans l'article

Voir aussi...