Rêves de cracks chez...Hervé d'Armaillé !

26/05/2020 - Focus Elevage
Président de l'association nationale des AQPS, Hervé d'Armaillé est à la tête d'un large élevage installé dans la Nièvre depuis plusieurs générations. Les d'Armaillé, c'est Ubu III, Gloria IV, Notre Père, Rameur, Baron Alco, Cepage ou encore Equation...Aujourd'hui, on pense à l'avenir, avec un tour des foals nés en 2020 à Isenay...

Les vastes prés qui ont vu grandir les champions de l'élevage d'Armaillé

 

Le nom "d'Armaillé" est présent depuis bien longtemps dans les chevaux de courses. Aujourd'hui, c'est Hervé, le fils du regretté Yves d'Armaillé, qui a repris les rênes d'un élevage qui a plus de 50 ans, et a déjà sorti de grands noms, que dis-je de très grands noms ! Tout le monde, se souvient ou a au moins entendu parler de Ubu III, gagnant du Grand Steeple de Paris et de deux Grandes Courses de haies d'Auteuil, ou encore de Gloria IV, AQPS invaincue en 12 tentatives. Plus récemment, l'élevage a brillé avec des chevaux comme Rameur (Grande Course de Haies de Printemps Gr.3), mais aussi les "exportés" Baron Alco et Cépage, tout deux gagnants de Gr.3. Avant la réduction des courses aux zones vertes, la bonne Equation était même pressentie par Emmanuel Clayeux pour représenter les couleurs de l'élevage dans le Grand Steeple Chase de Paris ! Bref, l'élevage d'Armaillé connait une forme indéfectible. 

 

La bonne Equation, l'un des fers de lance actuel de l'élevage

 

Aujourd'hui, les 80 hectares situés à Isenay dans la Nièvre, autour du chateau familial, abrite un peu plus de 20 poulinières, appartenant à Hervé ou à sa mère Régine D'Armaillé. Les souches sont bien évidemment conservées précieusement, tout en choisissant un vaste panel d'étalons, évidemment composés du "roadster" de Cercy La Tour, mais aussi de Kitkou, Magneticjim ou encore Whipper. Les foals grandissent dans des vastes prés très riches, en petits groupes, accompagnés de bovins en pension, comme cela se fait beaucoup dans la région. Tout est réuni pour que les résultats de l'élevage perdurent...sans plus attendre, découvrons la relève de l'élevage d'Armaillé. 

 

Mâle par Karaktar et Belle Anglaise. Cette dernière n'a jamais couru, mais est la soeur de plusieurs excellents chevaux dont Umbrage (prix de Craon Gr.1 AQPS) et Dad (prix Mitsouko III à Auteuil, 2e prix Finot listed). 

 

Femelle par Tunis et Raflesia. Elle a gagné 2 fois en steeple à Compiègne, et est la soeur de la bonne Quaspia (prix Chloris Gr.2 AQPS) ou encore de Anata (4 vict. en obstacle).

 

Femelle par Kitkou et Rotonde, une soeur du gagnant de Gr.1 Notre Père (Punchestown Gold Cup), et donc une fille de la célèbre Gloria IV (12 vict. en 12 sorties dont prix de Craon et prix Jacques de Vienne).

 

Mâle par Magneticjim et Beyrouth, gagnante 2 fois en obstacle et soeur du prometteur Grand d'Espagne, exporté en Irlande suite à une victoire en plat. C'est la famille de Moulin Riche.

 

Mâle par Whipper et Sculture. Elle a déjà produit Djamena, gagnante à Auteuil, et est une soeur de Quolibet (prix Robert de Clermont Tonnerre Gr.3) et Palmier (4 vict. de listed dont prix Finot et prix Rigoletto).

 

On termine avec une femelle de Cokoriko, premier produit de Etche Ona, gagnante de sa seule sortie en plat. C'est une nièce de Rameur (Grande Course de Haies de Printemps Gr.3).

 

VOIR LES AUTRES NAISSANCES DE L'ELEVAGE D'ARMAILLE

 


Voir aussi...