Rêves de cracks... à l'Elevage des Hautes Mottes

16/09/2020 - Focus Elevage
Créé de toutes pièces en 2014, le Haras des Hautes Mottes, implanté en Mayenne, sur la commune de Saint Denis d’Anjou, n’a connu qu’une seule naissance cette année, issue d’une grande lignée d’obstacle. Direction la Mayenne et la propriété de Renaud Baguenault de Puchesse… 

 

Marion Bouttier, responsable de l'élevage et Renaud Baguenault de Puchesse, propriétaire des lieux

 

Avocat de profession, Renaud Baguenault de Puchesse voue une passion pour le cheval depuis sa plus tendre enfance, ayant « chopé » le virus par le biais de son père, Président de la Fédération du Centre Est pendant plus de 30 ans. Avocat sur Paris, Renaud Baguenault de Puchesse a confié la gestion quotidienne du Haras à Marion Bouttier, dès le lancement de la structure et les galopeurs, comme les trotteurs, jouissent de grands paddocks pour faire leurs premiers pas. 2 yearlings, issus de Wootton Bassett, passeront sur le ring de la vente d’Octobre, à Deauville. Le lundi 19, vous pourrez acquérir la femelle de Cubiste (lot n° 38), et le mercredi 21, le mâle de Top Cool (lot n° 532).
 
 
 
Femelle par Saint des Saints & Rheliga
 
 
Cette année, seule cette fille de Saint des Saints a vu le jour dans les prairies mayennaises. Cette pouliche est issue de Rheliga (Poliglote), qui est la sœur Srelighonn (Ferdinand Dufaure, Gr. 1, Georges Courtois, Gr. 2 et Troytown, Gr. 3). Cette année, Rheliga est pleine de Goliath du Berlais.
 
 
Les poulinières profitent des vastes paddocks du Haras
 
 
La jumenterie du Haras se compose de 5 poulinières, issues de différentes familles Black-Type, dont la propre sœur de Célébrissime, Cubiste, pleine de Donjuan Triumphant, Hide the Key, de la famille de Silver Frost et Spiritjim, entamant sa carrière de poulinière, elle aussi, pleine de Donjuan Triumphant. Pleine de Toronado, Tharsis, sœur de Recoletos, fait également parti de l’effectif.
 

 

DECOUVREZ L’ENSEMBLE DE LA JUMENTERIE

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Fusil Raffles, faut pas se presser pour gagner !

 Grand absent à Cheltenham, Fusil Raffles s'est imposé samedi à Punchestown dans le Champion Four Year Old Hurdle, confirmant qu'il était l'une des stars montantes Outre-Manche. Elevé par ses propriétaires Simon Munir et Isaac Souede, le fils de Saint Des Saints est né au Haras du Lieu Des Champs. Quant à Tali Des Obeaux, la mère du champion, Richard Powell et l'entourage ont eu le coup d'oeil en la rachetant à la dernière vente d'élevage ARQANA...