Plan de monte 2021 : la jeune garde pour l'Elevage Madamet

07/04/2021 - Focus Elevage
En ce début avril, la quasi-totalité de la jumenterie de l’Elevage des Vallons de Cécile et Nicolas Madamet a pouliné et donné naissance à 6 mâles et 2 femelles, l’inverse de la saison passée. La dernière à pouliner, Raise, n’étant pas saillie cette année, l’élevage mayennais vous présente son plan de monte. 

 Cécile Madamet, dans les prairies mayennaises

 

Installés depuis 8 ans maintenant au nord-est de Laval, les éleveurs des bons Geluroni (double lauréat de  Gr. 3), Martalette (Prix André Michel, Gr. 3), et plus récemment Prince du Roume (lauréat du Prix de la ville de Tourgéville, 3e du Prix Alain & Gilles de Goulaine, Listed), attendent leur dernier foal d’ici quelques jours. Cette année sera marquée par une domination de naissances de mâles, contrairement à l’année dernière, où les femelles avaient été majoritaires. Malheureusement, la bonne coursière Cutting Edge n’a pas survécu en donnant la vie à sa femelle par Roman Candle.
 
En marge des naissances, et comme il faut toujours regarder devant, Cécile & Nicolas feront essentiellement confiance aux jeunes étalons du parc français. Découvrons ensemble les futurs croisements.
 
 
Goliath du Berlais
 
 
Débutons par Martalette. Cette fille de Martaline, élevée par le couple Madamet et Ian Kellitt, pour qui elle défendait les couleurs en courses, sous l’entraînement de Yannick Fouin, est gagnante de Gr. 3 (Prix André Michel). Après avoir rencontré Kapgarde et Doctor Dino, Martalette a été présentée, l’an dernier, à Goliath du Berlais. De cette union est né un mâle, il y a tout juste un mois. Cette année, ce croisement sera de nouveau réalisé, en espérant voir naître, en 2022, une femelle, pour conserver la lignée maternelle, où l’on retrouve les inbreedings 4x4 sur Saddler’s Wells, 4x5 sur Green Dancer et 5x5 sur Mill Reef.
 
 
Telecaster, futur prétendant de Conakry
 
Autre jument à évoquer : Conakry. En 2020, son fils, Prince du Roume (Sinndar), après avoir fait sien le Prix de la ville de Tourgéville, s’est hissé au 3e rang du Prix Alain & Gilles de Goulaine, Listed, sur l’hippodrome d’Auteuil. Après une période de repos, bien méritée, il a effectué sa rentrée, début mars, se classant 4e de Betong Emery, dans le Prix Souviens-Toi. Reprenant la voie qu’il avait prise l’an dernier, Prince du Roume est un prétendant au prochain Prix Jean Granel, Listed disputée ce samedi. Non saillie en 2020, ses éleveurs espèrent voir naître, en 2022, un produit du nouvel étalon du Haras du Mesnil,  Telecaster.
 
 
Ectot, promis à Cool Raise
 
 
Côté AQPS, Cool Raise (Sagacity), après ses rencontres avec Martaline et Masked Marvel, a donné naissance, la semaine dernière, a un mâle par Beaumec de Houelle. Cette année, elle sera présentée à l’étalon de Bouquetot, Ectot, dont nous devrions voir les premiers partants, d’ici quelques semaines, plusieurs rejetons étant dans les boxes d’entraîneurs, tels Simone Brogi, André Fabre, Jean-Claude Rouget, Stéphanie Nigge, Sylvain Dehez, Ludovic Gadbin, … Quant aux 4 AQPS déclarés au Stud-book, il faudra encore attendre un peu avant de les voir en piste.
 
 
Doha Dream, meilleur stayer de 3 ans
 
 
Quiphille, autre AQPS de l’élevage, gagnante de 5 courses, mère de Dostal Phil (lauréat en débutant, à Deauville, avant d’être exporté en Angleterre, gagnant, à ce jour, 2 fois sur les claies et 1 fois sur en steeple), sera présenté, cette année, à Doha Dream, stationné au Haras du Hoguenet, dont les 1ers produits ont 2 ans cette année. Doha Dream, rappelons-le, fut le meilleur stayer de 3 ans, après avoir débuté en août de ses 2 ans, rentrant, en mars de ses 3 ans, par une victoire sur 2200m, avant de glaner ses 5 victoires à cet âge, sur les distances de 2200 à 3000m. Le produit qui naîtra en 2022 se targuera d’un inbreeding 3x5 sur Immense (mère de Panoramic) et d’un 5x5 sur Mr Prospector.
 
 
D’autres AQPS et purs font partie de l’effectif. A vous de consulter pédigrées et plan de monte, en attendant de découvrir, d’ici quelques semaines, les 1ères photos des foals…
 
 

 

DECOUVREZ LE PLAN DE MONTE
 

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Focus Elevage

Plan de monte 2021 : qui plaît au Haras du Pley ?

Cette année, comme l’an dernier d’ailleurs, le Haras du Pley a vu sa 1ère victoire outre-Manche. Karl Philippe (Kentucky Dynamite), ne décevant pas depuis ses débuts, a ainsi montré la voie à Keep Fire (Siyouni), offrant, respectivement, la 1ère victoire de l’année en Angleterre puis en France. En attendant les futurs gagnants, Anne et Baudouin de la Motte Saint Pierre nous présentent les croisements 2021… Prenons la route de Radon, à quelques kilomètres d’Alençon, dans l'Orne !