Vita et Niccolo Riva (Haras d'Annebault) posent leurs valises au Haras du Gué Briand à Boucé (61)

10/11/2022 - Focus Elevage
Installés depuis quelques année à Annebault après avoir quitté le Thenney, Vita et Niccolo Riva ont trouvé où poser leurs valises dans l'Orne sur les 100 hectares du Haras le Gué, un lieu historique où ils succèdent à Philippe Allaire (le champion...Gai Brillant) et François Doumen. A noter que l'entreprise conserve son nom : Haras d'Annebault.

 


Nous gardons la Pommeraye pour les juments retraités ou de passages pendant la saison de monte mais nous sommes très contents de trouver à Boucé un site fonctionnel  tout équipé d'un seul tenant. Dans les circonstances actuelles, devoir passer son temps entre 4 sites différents dans le Calvados était devenu trop difficile et onéreux", explique Niccolo Riva. Le Haras le Gué représente une formidable opportunité pour l'éleveur et étalonnier d'autant plus qu'il a été rénové et est en parfait état. " Nous venons d'y amener tous les chevaux. Il y a 80 boxes. Les yearlings et les 2 ans peuvent être séparés des chevaux d'élevage. ici, nous avons 2 marcheurs, un manège intérieur, un manège de monte, 2 ronds de longe ainsi qu'une carrière de dressage actuellement en construction."

 


Niccolo Riva

 


La cour d'étalons comprend 5 boxes, ce qui tombe bien car Annebault détient actuellement 5 étalons : Affaire Solitaire, Hot Streak, Laccario, Fighting Irish et Spanish Moon. " Nous prenons la suite de Melanie Austin qui d'ailleurs a eu un bon succès avec son pre-entraînement et qui aujourd'hui a delocalisée son activité à Kingwood House Stables à Lambourn" La famille Green qui y avaient installé leur élevage à Boucé continue de travailler avec nous. Il y a aussi  les 5 pistes d'entraînement, à ce sujet, nous allons debourer et préparer les chevaux pour les breeze up, mais uniquement les notres et ceux des clients d'Annebault. Prochain rendez-vous le 19 mai aux ventes BBAG à Baden-Baden. "

Enfin, il y a 2 sources d'eau sur le site. De nos jours, avec le réchauffement climatique, c'est une richesse inestimable ! "

 

Voir aussi...

Spanish Moon sort son 4e gagnant sur 3 disciplines en 10 jours

La victoire de sa fille Honeymoon dans une classe 3 ce jeudi 24 mars à Saint-Cloud, en plat donc, permet à Spanish Moon d'aligner en 10 jours seulement son 4e succès, après Klarc Kent (chez Willie Mullins), Ring the Moon et Gretel des Mottes, en France, en Angeterree et en Irlande, du plat au steeple en passant par un bumper.. Réputé comme un étalon d'obstacle, Spanish Moon possède pourtant un pur profil de plat, en tant que cousin d'Enable par El Prado.

Il existe un fils de Camelot vraiment précoce : c'est Fighting Irish

Champion des pistes de 1.600 à 2.400 m, auteur du doublé Guinées / Derby, Camelot a été dénigré au début car il ne produisait pas hyper précoces, puis il a tellement remonté la pente qu'il fait partie des étalons les plus prestigieux d'Europe aujourd'hui, dont la saillie est tarifée à 75.000 € ! Réputé classique, Camelot a pourtant un fils au haras qui fait un vrai 2 ans : Fighting Irish. DNA Pedigrée vous en dit plus...

Les pros et les alter : l'étude complète de Mondialiste par DNA Pedigrée

Double gagnant de Gr.1 dont l'Arlington Million, après s'être placé du Prix Jean Prat (Gr.1) en début de carrière en France, Mondialiste est un fils de la championne Occupandiste, qui provient de la grande souche de Dubaï Millennium. Autant dire que Thierry Grandsir (DNA Pedigrée) s'en est donné à coeur joie pour tracer le profil idéal des juments à croiser avec le jeune étalon arrivé au Haras d'Annebault en 2021.