Les Ă©talons "AA" du Grand Show Anglo 2021 : Carghese des Landes

30/08/2021 - Grand Show Anglo
À maintenant trois petites semaines de la huitième édition du Grand Show Anglo, qui aura lieu le jeudi 23 septembre prochain sur l’hippodrome de La Teste-de-Buch, plusieurs focus seront faits sur les étalons Anglo-Arabes qui seront représentés lors de cette manifestation. Honneur tout d'abord à Carghese des Landes, aussi prolifique au haras qu'en compétition, aujourd'hui stationné au Haras de l'Abbaye de Jean-Charles Escalé.

Carghese des Landes, une référence chez les étalons Anglo-Arabes

 

Performances : l’un des plus beaux palmarès de l’Anglo-Arabie

 

Placé entre les mains expertes de Loïc Manceau, Carghese des Landes aura impressionné de par ses qualités de coursier. En effet, cet ancien représentant de Serge Becerra, puis de Valérie Dasque et Francis Delord, possède l’un des plus beaux palmarès chez les Anglo-Arabes, étant parvenu à passer le poteau en tête à pas moins de 13 reprises en plus de 4 autres places à l’arrivée, ayant ainsi amassé quelques 208.100€ de gains, acquis en l’espace de 18 sorties en tout et pour tout.

Jamais plus loin que troisième durant son année de 3 ans, se classant notamment second, à Bordeaux, du Critérium des Jeunes à 50%, ainsi que troisième, à Tarbes, du Prix du Ministère de l’Agriculture à 50%, il lui aura néanmoins fallu attendre son année de 4 ans pour briser son statut de maiden, dans le Prix Francis Daugreilh, à Mont-de-Marsan, sous la selle de David Morisson. Cette année 2007 aura d’ailleurs été exceptionnelle pour Carghese des Landes, ce dernier étant parvenu à remporter chacune de ses sept autres courses disputées, dont les importants et convoités Prix de Selection, Grand Prix d’Aquitaine, Omnium à 50%, Prix de l’Élevage, Prix Caroline de Freycinet et autre Grand National à 50%, à chaque fois associé à Jean-Bernard Eyquem.

Démarrant après cela sa campagne à 5 ans de la meilleure des manières, c’est-à-dire par deux victoires en deux sorties (la dixième consécutivement, ndlr), acquises de nouveau dans le Prix de Laloubère et dans le Grand Prix d’Aquitaine (déjà remportés en 2007, ndlr), Carghese des Landes n’a pu ensuite faire mieux que neuvième dans l’Omnium à 37.5% de La Teste. Une performance trop mauvaise pour être exacte, que cet ancien protégé de Loïc Manceau a vite eu fait d’effacer, remportant successivement, et pour la deuxième fois de son immense carrière, les Prix de l’Élevage, Caroline de Freycinet ainsi que le Grand National toulousain, qui restera comme sa toute dernière sortie, et donc victoire, en compétition.

 

Beau, bon, bien né: Carghese des Landes est décidément un étalon qui a tout pour plaire ! (© Studio Delaroque)

 

Pedigree : le meilleur produit de la championne Margaux de Tanues

 

Élevé dans le Cantal, au sein de l’établissement d’Agnès et Laurent Segerie, Carghese des Landes a pour père un certain Dearling, lui-même issu du grand Iris Noir. Un cheval vainqueur à 3 ans, en Italie, en plus de s’être placé sur le podium en France de la Poule d’Essai, de la Coupe et de l’Omnium des Anglo-Arabes à 50%. Côté maternel, Carghese des Landes n’est autre que le sixième produit de la championne de la famille Maisonneuve, Margaux de Tanues. En effet, cette sœur par Fayriland II de la bonne Manganine (Critérium ACQS des Anglo-Arabes) et nièce du non moins doué Kalyan (vainqueur entre autres des Prix des Haras Nationaux et de l’Élevage au début des années 1970, ndlr) a réussi à passer le poteau la première à cinq reprises sous la férule de Bruno de Montzey, s’imposant notamment dans la Poule d’Essai à 50% (devant sa compagne d’élevage et d’entraînement Etincelle de Tanus, ndlr) ainsi que dans le Grand Prix des Pouliches à 50% et dans le Prix de Sélection. Une jument prolifique en course, mais aussi au haras car, outre Carghese des Landes, cette dernière a donné naissance à six autres vainqueurs, parmi lesquels figure l’ultra consistante La Taphanel, dont le palmarès est orné de 2 victoires, obtenues qui plus est dans le Prix de l’Élevage et le Grand National à 50%, en plus de 17 autres places sur ses 21 seules sorties en compétition.

 

 CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'INTÉGRALITÉ DU PEDIGREE DE CARGHESE DES LANDES

 

Production : le "Galileo de l’Anglo-Arabie"

 

Cheval alliant performance, modèle (1m66 au garrot, ndlr) et génétique, Carghese des Landes a fort logiquement été très utilisé dès son entrée au haras, en 2009, saillissant pas moins de 36 juments au cours de sa toute première saison de monte, au Haras de Sorelis (aujourd’hui Gelos, ndlr), dans les Pyrénées-Atlantiques. Arrivé depuis en Haute-Vienne, au Haras de l’Abbaye de Jean-Charles Escalé, Carghese des Landes s’est rapidement mis en évidence grâce à quelques produits issus de sa première génération, comme Varan des Savanes, sorti vainqueur notamment du Critérium des Jeunes à 37.5%, du Prix de Sélection, du Grand Prix d’Aquitaine, ainsi que du Prix de l’Élevage, ou encore Avatar d’Estivaux, gagnant quant à lui du Prix d’Essai à 37.5% en plus d’une deuxième place dans le Prix du Ministère de l’Agriculture à 37.5% de 2013.

 

L'excellent Varan des Savanes, issu de la première génération de Carghese des Landes (© Jean-Pierre Rivière)

 

Se voyant honoré de la confiance d’éleveurs de renom, comme Sophie de Courval Patrick Davezac (Haras du Pécos), Jacques Crouzillac (Haras de la Petite Brunie), Patrice Lozano, Jean-Charles Maisonneuve, James Boulesteix ou encore Laure & Didier Giethlen (Haras du Val des Merles), qui n’hésitent pas à lui envoyer régulièrement quelques-unes de leurs meilleures poulinières, Carghese des Landes est devenu au fil des saisons un étalon des plus confirmés, grâce aux nombreux succès de ses produits, certains au plus haut-niveau. De manière non-exhaustive, on peut notamment citer :

- Les propres frères et sœur Best Seller (2x Grand National à 37.5%, Prix de l’Élevage, Grand Critérium à 37.5%, Critérium des Jeunes à 37.5%), Entree de Jeu (Prix du Ministère de l’Agriculture à 37.5% et Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% en plat et Prix du Tursan en obstacle ; étalon) et Gravure Anglaise (Poule d’Essai à 37.5%) ;

- Bleuette des Graves (Prix Pierre et Benoît Vergez) ;

- Candyland (Prix du Ministère de l’Agriculture à 37.5%) ;

- Divin de Cajus (Prix Caroline de Freycinet, Prix de Sélection, Grand Prix d’Aquitaine, Omnium à 37.5%, Critérium des Landes) ;

- Dream de Candale (Grand Critérium à 37.5%) ;

- Duk de la Brunie (Critérium des Landes) ;

- Emma Belle (Omnium des Juments, Grand Prix des Anglo-Arabes) ;

- Eugene de Tanues (Prix de Laloubère, Pierre et Benoît Vergez) ;

- Faro du Pecos (Prix d’Essai à 37.5%) ;

- Feeling du Pecos (Critérium des Jeunes à 37.5%, Prix du Ministère de l’Agriculture à 37.5%) ;

- Fifty du Pecos (Prix Pierre et Benoît Vergez, Grand Critérium, Poule d’Essai à 37.5%, Omnium à 37.5%) ;

- Khanghese (Omnium à 37.5%, Critérium des Landes) ;

- Silver Petrel (Critérium des Jeunes à 12.5%) ;

- Vision d’Avenir (Prix d’Essai à 37.5%).

 

 

L'éclectique Entree de Jeu, formidable compétiteur et aujourd'hui premier produit de Carghese des Landes à officier comme étalon

 

À noter que depuis 2020, Entree de Jeu est devenu son premier produit à officier comme étalon, ce dernier, actuellement stationné au Haras de Gelos, ayant vu naître ses premiers produits cette même année de 2021.

 

Produits du Grand Show Anglo 2021

 

 

Sacré meilleur Anglo-Arabe d’âge en 2008, Carghese des Landes s’est également distingué sur les terrains de concours de modèles et allures, par le truchement de ses produits. En effet, des chevaux comme Cardjalor, Carblue, Demetra de Larachi, Duk de la Brunie, Entree de Jeu ou encore Gravure Anglaise, ont tous tapé dans l’œil des différents juges du Concours Elite de Tarbes et du Grand Show Anglo de La Teste, avant de devenir, pour la plupart, de très bons Anglo-Arabes de courses. Cette année encore, Carghese des Landes sera très bien représenté lors de la manifestation phare de l’Anglo-Arabie, avec pas moins de 13 de ses produits qui y seront présentés :

- Lot n°1, Adagio Arédien, un frère de la bonne Air de Music (Grand National à 37.5%) et petit-fils de la grande Jolie Perle du Lac (2x Prix de l'Élevage, Grand Critérium et Omnium à 50%) à qui l'on doit également les non moins doués Perlasbord du Lac (Prix de l'Élevage, Grand Prix d'Aquitaine, Grand Prix de Sélection) et autre Dream Pearl du Lac (Grand Prix des Pouliches à 37.5%); 

- Lot n°3, Emerys de Larachi, une soeur de l'éclectique Morgose de Larachi (Critérium des 3 ans en plat et 2e Prix de Soumoulou en obstacle) appartenant à la même souche que Pouic de Bonate (Grand Steeple-Chase Cross-Country des Anglo-Arabes) ou encore Bonate (Poule d'Essai à 25%);

- Lot n°7, Jazzman d'Oc, frère de Marie de Gane (Critérium des Landes) et neveu de la bonne Swetlana (Grand Prix des Pouliches à 50%);

- Lot n°10, Tiago de Cajus, petit-fils de la bonne Manon de Cajus (2x Coupe des Anglo-Arabes à 50%, Prix de Sélection) et neveu des excellents Divin de Cajus (Omnium à 37.5%, Grand Prix d'Aquitaine, Critérium des Landes, Prix de Sélection et Caroline de Freycinet) et autre Saphir de Cajus (Omnium à 37.5% et Prix de Sélection);

- Lot n°11, Dream Gold, sixième produit de Dream Pearl du Lac (voir plus haut), et propre frère de Tiare du Lac (2x Coupe des Anglo-Arabes à 37.5%) notamment;

- Lot n°15, Gaia de Bojour, petite-fille de Youbamda (Grand Prix d'Aquitaine) et nièce de la toute bonne Zanetta (Grand Prix des Anglo-Arabes, Grand Prix des Pouliches à 25% et Prix d'Essai à 12.5%);

- Lot n°16, Joburg Pontadour, une fille de Perle de Mestre (3e Critérium des Pouliches à 37.5%), et petite-fille de Jolie Perle du Lac, déjà citée plus haut dans cet article;

- Lot n°20, Callisto de Bojour, le troisième produit de Stella de l'Abbaye (Poule d'Essai à 12.5%);

- Lot n°25, Arcadia de Bojour, fille de Youbamba et soeur de Zanetta, déjà mentionnées ci-dessus;

- Lot n°29, Flaminga du Pecos, la nièce des bonnes Flamb'ee (Omnium à 12.5%, Grand Prix des Anglo-Arabes, Omnium des Juments, Grand Prix des Pouliches à 12.5%), Furie (Prix de l'Élevage, Omnium et Grand National à 37.5%), Fracassee (Grand Prix des Anglo-Arabes et Grand Prix des Pouliches à 25%), Frappee (Grand Prix d'Aquitaine, Omnium et Grand Prix des Pouliches à 37.5%) ou encore Flinguee (Grand Prix des Pouliches et Poule d'Essai à 37.5%);

- Lot n°33, Electrik Jim, issu d'une bonne souche de pur-sang de plat comme Santillana (Classic Trial St., Gr.3 et Gran Premio di Milano, Gr.1; étalon) ou encore Gracias (Prix Noailles, Gr.2) et Gramy (Prix de Royallieu, Gr.3 et Fille de l'Air, Gr.3);

- Lot n°37, Jolikeur de Bersac, petit-fils de Perle de Bersac (2e Coupe des Anglo-Arabes à 25%), et neveu de Joyau de Bersac (2e Coupe des Anglo-Arabes à 12.5%) et autre Tresor de Bersac (3e Grand Prix de Prunelli);

- Lot n°53, Jalouse d'Oc, du même sang que plusieurs vainqueurs en obstacle: Extra d'Oc, Out Law d'Oc, Naghawika, Well Done d'Oc, Bally Doki, etc.

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

À la découverte de la nouvelle garde du Haras de la #PetiteBrunie

Mis à l'honneur cette année par les succès d'Harry de la Brunie, Iska de la Brunie, Gold de la Brunie, Boy de la Brunie ou encore Bogoss de la Brunie, le Haras de la Petite Brunie fait partie des haut-lieux de l'élevage d'Anglo-Arabes en Corrèze, dont les barrières des prés nous ont été chaleureusement ouvertes par son animateur, Jacques Crouzillac, afin de rencontrer celles et ceux appelés à marcher dans les traces laissées par les premiers cités.

La Coupe des Anglo-Arabes Ă  37.5% pour Galapiat Up: Ă  la fin, c'est encore l'Italie qui gagne !

Déjà vainqueur début juillet sur ce même tracé de Pompadour, Galapiat Up a répété hier, faisant sien de haute lutte la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% sous la selle de Jordan Plateaux, offrant ainsi un nouveau succès à l'entraînement de Stéphane-Richard Simon, à l'élevage de Walter Roubertie ainsi qu'à la casaque de Paolo Boschi, un propriétaire italien dont c'est le tout premier partant en France.