Kingfisher de retour au Mont Goubert en 2022 aux côtés de Threat et Master's Spirit

25/11/2021 - Mercato des étalons
Il est de retour ! Alors que son unique partant de 2 ans a remporté 2 courses, Kingfisher revient au Haras du Mont Goubert en vue de la saison 2022, alors que ses jeunes sauteurs laissent entrevoir de belles promesses pour l'année prochaine... Il y rejoint Threat, qui aura ses premiers foals en 2022, et Master's Spirit, toujours soutenu par ses propriétaires du Haras de la Gousserie. 

Le beau Kingfisher est de retour au Mont Goubert en 2022, à l'orée d'une saison prometteuse avec ses jeunes sauteurs 

 

Cas assez rare, Kingfisher est un fils de Galileo au modèle impressionnant de 1m67, ce qui n'est pas connu comme la grande caractéristique des fils du roi des étalons. Son physique, allié à ses excellentes performances de stayers, et notamment ses 2e places dans l'Irish Derby et la Ascot Gold Cup, lui ont valu de saillir une jumenterie plutôt typée obstacle dès sa première saison en 2018 au Haras du Mont Goubert. Malgré cela, Kingfisher a sorti un solide 2 ans, Jaiden Cauvellière, qui a gagné 2 courses sur les courtes distances, et est le seul partant de son père à ce jour ! 

 

Seul produit de Kingfisher à avoir débuté à 2 ans, Jaiden Cauvellière a déjà remporté 2 courses (aprh)

 

Issu d'une famille très vivante qui a encore sorti 3 chevaux de stakes cette année sous la 2e mère, Kingfisher sera de retour au Haras du Mont Goubert chez Hugues Rousseau en 2022, après avoir passé une saison au Haras de Saint Maur. Il restera au tarif très attractif de 2000 €, qui peut se révéler une affaire si sa production perce d'entrée en obstacle. Les bruits sont en tout cas excellents sur ses jeunes sauteurs, et notamment sur un certain Bob Morane, que l'entraîneur François Nicolle considère comme l'un de ses meilleurs poulains pour l'an prochain. Cheval très tonique qui amène de l'influx à sa production, Kingfisher a aussi tapé dans l'oeil du "boss" Jean Pierre Dubois, qui va lui mettre des juments l'année prochaine...De très bon augure !

 

Le très bon 2 ans Threat voit son tarif revu à la baisse à 4000 €, après avoir sailli 70 juments pour sa première saison

 

Kingfisher rejoint ainsi 2 étalons déjà en place au Haras du Mont Goubert, Threat et Master's Spirit. Le premier a été l'un des meilleurs 2 ans de sa génération en Angleterre, et a sailli 70 juments pour sa saison de monte inaugurale en 2021, dans un contexte très concurrentiel car il y avait énormément de débutants au haras. S'il avait plutôt le profil pour débuter en Angleterre ou en Irlande, ce cheval précoce et solide a été ramené en France dans le cadre d'un partenariat avec Etreham, qui l'a soutenu, tout comme Hugues Rousseau. Pour sa 2e saison de monte, son tarif est revu à la baisse à 4000 €, pour le proposer à une clientèle plus élargie. 

Quant à Master's Spirit, fils de la matrone du Haras de la Gousserie Lavayssière et cheval très connu à la suite de sa longue et belle carrière, il aura ses premiers yearlings en 2022. Après une première saison en Bretagne au Haras de Corlay, il est arrivé au Haras du Mont Goubert cette année, et bénéficie toujours du soutien de la famille Chehboub. Fils de l'excellent Mastercraftsman, il restera au tarif de 1800 € en 2022, et vient compléter une offre d'étalons très complète au Haras du Mont Goubert. 

 

Dur comme un roc et 16 fois placés au niveau stakes, Master's Spirit complète le parc étalon pur-sang du Haras du Mont Goubert pour 2022


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Les futurs espoirs de l'Elevage de Charreau

Eleveur d’AQPS en parallèle de ses occupations professionnelles, Nicolas Landon débute l’année de la meilleure façon, venant de signer, à la mi-mai, la 1ère victoire en 2021 de son élevage. Brumeuse, gagnante à Senonnes samedi dernier, a ainsi montré la voie aux produits élevés en Anjou, sur la commune de Contigné. Moment idéal pour parcourir la jumenterie de l’Elevage de Charreau, et découvrir les naissances de cette année. Suivez-nous en Anjou Bleu…