Leurs premiers 2 ans en 2021 (1/15): Al Wukair

03/02/2021 - Zoom Etalon
Un bon nombre d'étalons stationnés en France auront leurs premiers 2 ans en piste en 2021. Avant l'arrivée de cette génération sur les hippodromes, on se penche sur le profil de ces nouveaux arrivants, en analysant leur carrière, leurs origines, mais aussi les résultats aux ventes et les premiers "bruits de couloir" des entraîneurs. Commençons par Al Wukair, stationné au Haras de Bouquetot. 

Comme beaucoup de jeunes étalons, Al Wukair attend ses premiers 2 ans en 2021 

 

Performances : Il a gagné des courses "d'étalons" !

Al Wukair a connu une carrière courte (seulement 7 sorties), mais riche en succès. Il fut tout d'abord invaincu en 2 courses à l'âge de 2 ans, en remportant le prix Isonomy (listed). S'il n'a pas débuté avant le mois de septembre, il s'agissait vraisemblablement d'un contretemps dans sa préparation, car André Fabre en faisait un 2 ans précoce. A 3 ans, Al Wukair est rentré par une victoire dans le prix Djebel (Gr.3), en y battant d' une longueur le gagnant de Gr.1 National Defense. A la suite, il a conclu 3e des Guinées de Churchill, tout près du gagnant. L'été deauvillais lui permettra de connaître sa grande gloire dans le Jacques Le Marois (Gr.1), où il gagnait notamment devant le champion Thunder Snow. Il a donc gagné 4 fois en 7 courses, de 1400 à 1600m, en courant de vraies épreuves de sélection, qui ont sorti de nombreux grands étalons à travers les décennies, un atout de taille. 

Gagnants du prix Djebel: Nureyev, Machiavellian, Kingmambo, Whipper, Style Vendome, Highest Honor, Le Havre, Makfi...

Placé sur le podium des 2000 Guinées: Kingman, Australia, New Approach, Dutch Art, Giant's Causeway, Machiavellian, Green Desert, Mill Reef, Roberto...

Gagnants du Jacques Le Marois: Lyphard, Kenmare, Irish River, Exit to Nowhere, Dubai Millenium, Dubawi, Muhtathir, Manduro, Kingman...

 

 

Son père : Dream Ahead, déjà un grand étalon ? 

 Avant d'être étalon, Dream Ahead a connu une grande carrière de course à 2 et 3 ans, en remportant 5 Gr.1 sur les courtes distances. Après le Morny et les Middle Park Stakes, il a remporté à 3 ans la July Cup, la Sprint Cup et le prix de la Forêt face aux vieux. Il battait la légende Goldikova lors de son dernier coup d'éclat. Dream Ahead est entré au haras en 2012 à Ballylinch Stud, où il a effectué 5 saisons de monte, avant d'arriver au Haras de Grandcamp en 2017. On peut déjà souligner qu'il produit des vainqueurs quasiment quotidiennement, tout autour du globe, avec des chevaux généralement à l'aise sur les courtes distances. Capables de gagner de manière précoce, ils vieillissent surtout très bien. Dream Of Dreams a gagné la Sprint Cup à 5 ans en 2020, tandis que Glass Slippers a remporté l'Abbaye de Longchamp à 3 ans, avant de vaincre dans 2 Gr.1 à 4 ans, dont la Breeders' Cup Sprint. Donjuan Triumphant a quant à lui remporté le Champion Sprint à Ascot à 6 ans. Al Wukair présente la particularité d'avoir plus allongé la distance que ces 3 autres chevaux, tout en montrant assez de vitesse pour être un cheval de stakes sur 1400m. Il sera le premier fils de Dream Ahead à avoir des partants, l'occasion de prouver les capacités de continuateur du père.

 

Dream Ahead, une valeur sûre du parc étalon mondial, notamment chez les sprinters

 

 

Sa lignée maternelle : Une famille précoce, et des courants de sang prouvés au Haras

La famille proche d'Al Wukair est performante à 2 ans, et à très bon niveau. Ainsi, son propre frère Dream Today a remporté sa course de début en août de ses 2 ans, avant de se placer 2e des Autumn Stakes (Gr.3), seulement battu par un certain Ghaiyyath... Une autre soeur d' Al Wukair, Witches Brew, fut placée par 2 fois de listed à 3 ans, mais était par Duke Of Marmalade, loin d'être un vecteur de vitesse et précocité. Malgré cela, elle avait débuté en août de ses 2 ans par une 2e place sur 1400m. Au Haras, son premier produit Antonia de Vega est gagnante de Gr.3 à 2 ans sur 1400m toujours, mais a regagné un groupe à 4 ans sur 2400m. La grand mère de Al Wukair, la bien connue Caerlina, a bien-sûr gagné le Diane, mais avait enlevé le prix La Flèche (listed) sur 1000m à 2 ans, et s'était placée du prix Marcel Boussac (Gr.1) en fin de saison. Pour résumer, la famille est précoce, a de la vitesse, mais est capable de durer au haut niveau, en se montrant versatile.

 

Machiavellian, une référence non négligeable dans le pedigree de Al Wukair 

 

Les courants de sang proposés par cette famille sont également très intéressants. La mère d' Al Wukair est par le champion Machiavellian, un crack étalon qui est surtout le père de mères de plusieurs étalons marquants, capables eux-mêmes de produire des 2 ans à la pelle :  Shamardal, Zoffany, Territories, Dark Angel, ou encore Mehmas, ce dernier étant l'exemple le plus percutant, puisqu'il a été champion des étalons de première production en 2020, avec de nombreux gagnants, et un vainqueur de Gr.1. Caerlon, le père de Caerlina, fut lui-même un super père de mères, puisque ses filles ont produit Buena Vista, Twice Over, ou encore Erupt. Quant à l'arrière grand-père maternel d' Al Wukair, Top Ville, ses filles sont à l'origine de Montjeu, Yeats, Turtle Bowl ou encore Voix du Nord. Ces courants de sang sont donc efficaces dans une perspective d'élevage, et plus on se rapproche d'Al Wukair, plus ils semblent tendre vers la vitesse, preuve en est avec Machiavellian. 

 

Ce poulain par Al Wukair et Hazely est pour l'instant le yearling le plus cher par son père, acheté 95 000 € à Normandie Breeding par Al Shaqab Racing. Ce frère de Mouillage est à l'entraînement chez Jean Claude Rouget 

 

Les premiers yearlings: Un bel accueil et un soutien important d'Al Shaqab Racing 

Aujourd'hui proposé à 6000 € la saillie, Al Wukair a débuté à 8000 €. Ses premiers yearlings conçus à ce prix ont été très bien reçus à ARQANA. 4 de ses 5 yearlings de la vente de sélection ont trouvé preneurs, pour une moyenne avoisinant les 35 000 €. En octobre, ses 14 produits proposés ont été vendus, avec une moyenne de 26 000 €, dont un top price à 95 000 €, soit presque 12 fois le tarif de conception. A la vente d'automne, il s'est aussi fait remarquer avec un yearling adjugé 57 000 € pour l'entraîneur anglais George Baker.  Al Shaqab Racing a bien évidemment soutenu son étalon, en signant le bon pour les 2 tops d'octobre. Dans le contexte particulier que l'on connaît, les éleveurs peuvent donc compter sur Al Wukair, qui au regard de ses résultats aux ventes fait déjà office de bon rapport qualité/prix pour un gagnant de Jacques Le Marois ! A l'étranger, son seul yearling passé au book 3 de la October Sale de Tattersalls a été acheté 45 000 Guinées pour être entraîné par Dermot Weld. 

 

 2021 en vue : les "premiers bruits" sur les Al Wukair 

 Travaillant pour Al Shaqab, et ayant acheté pas mal de produits d' Al Wukair par son activité de courtage, Sébastien Desmontils nous livre les premières informations concernant les produits du fils de Dream Ahead: " De nos 4 étalons de première production en 2021, Al Wukair semble être celui qui va donner le plus de précocité. Il y en a déjà pas mal à l'entraînement, chez André Fabre, Frédéric Rossi ou encore Jean-Claude Rouget. Nous avons déjà de bons échos de chevaux appliqués, qui ont pour certains les caractéristiques physiques de chevaux précoces. Il y en a aussi quelques uns à l'étranger. On devrait en voir au premier semestre si tout va bien, même si évidemment rien n'est écrit dans l'étalonnage ! Il produit beaucoup de beaux poulains, noirs comme lui. Al Wukair avait lui-même de la précocité et aurait du débuter au premier semestre de ses 2 ans s'il n'avait pas eu  un contretemps dans sa préparation. Les éleveurs sont contents de sa production, et nous avons déjà pas mal de réservations, dont certaines sont liées aux bons bruits à l'entraînement. Tout est en ordre de marche, il n'y a plus qu'à !". 

Une trentaine de produits sont déjà déclarés sur France Galop à l'entraînement, chez d'autres entraîneurs que ceux cités, comme Carlos et Yann Lerner, Yann Barberot, Christophe Escuder, Fabrice Vermeulen, Didier Guillemin, François Monfort, Mathieu Brasme, Gavin Hernon, ou encore Jérôme Reynier. Al Wukair avait sailli 116 juments en première saison, un total assez élevé pour briller dès 2021. Rendez-vous dans quelques mois pour le premier bilan ! 

 

Al Wukair a beaucoup d'atouts pour réussir au Haras 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...