Leurs premiers 2 ans en 2022 (6/7) : #Seahenge

22/02/2022 - Zoom Etalon
Un bon nombre d'étalons stationnés en France auront leurs premiers 2 ans en piste en 2022. Avant l'apparition de cette génération sur les hippodromes, on se penche sur le profil de ces nouveaux arrivants, en analysant leur carrière, leurs origines, mais aussi les résultats aux ventes et les premières tendances à l'entraînement. Continuons la série avec Seahenge, stationné au Haras de la Haie Neuve.  

Le beau Seahenge a beaucoup pour réussir son entrée avec ses premiers partants

 

Ses performances : "Champagne" à 2 ans ! 

Acheté 750 000 $ à Keeneland par MV Magnier et placé chez Aidan O'Brien, Seahenge a fait preuvre de beaucoup de vitesse et précocité. Gagnant en débutant sur 1200m en juillet à Naas devant le futur vainqueur de listed Yulong Warrior, il a ensuite terminé 5e de Gr.2 avant d'enlever les Champagne Stakes (Gr.2). Cette belle épreuve du programme relevé des 2 ans anglais est tombée dans son escarcelle au prix d'un très bon rush final, pour devancer les biens connus Hey Gaman et Mythical Magic, 2 chevaux de groupe très réguliers. Logiquement, Seahenge a été dirigé vers les Dewhurst Stakes (Gr.1), où il a chassé ses compagnons de box Mendelssohn et US Navy Flag, deux champions qui ont ensuite confirmé dans plusieurs Gr.1. A 3 ans, Seahenge est encore placé de listed et même 5e de groupe sur le dirt de Meydan, faisant valoir sa polyvalence.

Etalons au palmarès des Champagne Stakes : Lear Fan, Warning, Noverre, Toronado, Outstrip...

 

 

Son père : Scat Daddy, l'histoire d'un second couteau devenue référence 

Rentrer un fils de Scat Daddy en Europe ces dernières années a été le mouvement clé pour certains étalonniers. Il faut dire que ce cheval assez énigmatique s'est imposé en quelques temps comme une référence qui a traversé ses frontières américaines en boulet de canon pour devenir l'objet de toutes les convoitises sur le vieux continent. Gagnant de Gr.1 à 2 ans et 3 ans, le fils de Johannesburg est rentré étalon à Ashford Stud dans le Kentucky sans que le poids des attentes ne lui tombe dessus immédiatement. Mais en quelques années, il est monté au sommet des classements américains, avant de mourir prématurément d'une crise cardiaque... Aïe !. Entre temps, il a marqué les champs de courses avec des champions de la trempe de Justify (Triple Couronne américaine), Mendelssohn, Lady Aurelia, Sioux Nation ou encore No Nay Never et Caravaggio. Ces deux derniers sont étalons à Coolmore, l'un étant déjà parmi les grands, et l'autre ayant donné un gagnant de Gr.1 dès sa première génération avec Tenebrism. La recette Scat Daddy, qui se base sur des modèles impressionnants, une vitesse de croisière à l'américaine, mais aussi et surtout une aptitude aux gazons souples européens, semble fleurir en Europe. Dès lors, tous les rêves sont permis pour que son nom perdure, et pourquoi pas avec Seahenge. 

 

Scat Daddy à Ashford Stud 

 

Sa lignée maternelle : Fools In Love, une matrone en son genre 

Soeur du gagnant de Louisiana Derby (Gr.2) International Star, la mère de Seahenge, Fools In Love, est une matrone en son genre. Ses 5 produits à avoir foulé un champ de courses sont vainqueurs, et 4 d'entre eux sont black-types. Seahenge bien sûr, lui avait apporté une première victoire de groupe, avant qu'elle ne soit achetée 1M$ à Keeneland par Cheveley Park Stud, qui l'a depuis croisée avec son étalon Ulysses à 2 reprises, mais aussi avec le légendaire Frankel, ce qui a donné une femelle en 2021. Depuis, cet achat s'est révélé fort judicieux puisque le frère de Seahenge, Max Player, est devenu un champion. Lui aussi vainqueur de groupe à 2 ans, il a terminé sur le podium des Belmont Stakes (Gr.1) et des Travers Stakes (Gr.1), deux épreuves de référence sur le dirt, et a gagné son Gr.1 en 2021 dans la Jockey Club Gold Cup. Il a été conservé à l'entraînement cette année par ses propriétaires, et devrait encore réaliser de belles choses. 

 

Max Player, un frère de Seahenge qui a brillé au niveau Gr.1 sur le dirt américain 

 

Le père de mère de Seahenge, Not For Love, a été un étalon honnête, rentré en tant que propre frère de Rhythm, champion à 2 ans aux USA en 1989. En père de mère, il a brillé avec California Chrome, un phénoménal champion qui réussit au Haras au Japon. Le grand-père maternel French Deputy a lui-même réussi à Shadai au pays du Soleil Levant avec plusieurs vainqueurs de Gr.1, et a bien réussi à tracer en père de pères (Kurofune d'où Sodashi) et en père de mères (Marche Lorraine, Gold Dream, Makahiki...). Inbred sur Mr.Prospector, Seahenge est évidemment très facile à croiser avec la jumenterie européenne, ce qui a été un gros atout dans la perspective de populariser la lignée mâle de Scat Daddy chez nous. A noter que No Nay Never et Caravaggio, les deux fils de Scat Daddy dominants en Europe, sont eux aussi issus d'un inbreeding sur Mr Prospector... Une recette qui fonctionne assurément ! 

Etalon révolutionnaire, Mr Prospector marque en inbreeding le pedigree de 3 fils de Scat Daddy installés en Europe : No Nay Never, Caravaggio...et Seahenge !

 

 

Ses premiers yearlings : une moyenne haute tout autour de la France 

Seahenge a sailli quasiment 100 juments lors de sa première saison à la Haie Neuve, tout en effectuant la navette avec une grande popularité en Argentine. A vocation commerciale, la production maison et les autres yearlings lui ont permis d'arriver en nombre aux différentes vacations françaises. Seahenge a d'abord fait parler de lui au haras par son modèle exceptionnel de 1m70, assez rare pour un cheval précoce. Il semble l'avoir transmis à sa jeune production, qui a de ce fait attiré beaucoup d'acheteurs. 

A la V2 ARQANA, un yearling a été vendu 60 000 € à John Hammond et un autre 46 000 € à Tina Rau. Le top price représente donc 12 fois le prix de conception de 5000 €, une belle affaire ! Seahenge a continué d'être en vogue à la Teste avec très peu de poulains et pouliches rachetées, puis à la vente d'octobre de yearlings ARQANA, avec 8 produits dont 5 vendus au delà de 20 000 €. Cette excellente moyenne générale, qui a permis de récompenser les éleveurs lui ayant accordé leur confiance, a déjà permis à Seahenge de marquer son territoire en quelque sorte. 

 

Le top price des yearlings de Seahenge, un fils de la rapide Zylpha, acheté 60 000 € par John Hammond à la V2 ARQANA 

 

Les premiers 2 ans : la confiance dans le camp Seahenge

Avec son profil, son pedigree et une génération plutôt nombreuse, Seahenge a beaucoup d'atouts pour réussir. Tangi Saliou nous expliquait au dernier Salon des Etalons du Lion d'Angers : " Tout a très bien commencé pour Seahenge, qui a beaucoup signé sa production. Ce sont de très bons marcheurs comme lui. Il y en a chez tous les meilleurs entraîneurs français, et les premiers bruits sont bons. Seahenge a été très populaire depuis ses débuts en France comme en Argentine. Le facteur Scat Daddy est très important. Il a réalisé de grandes choses avec une production limitée dûe à sa mort prématurée, et ils vont dans tous les terrains et toutes les distances"

Seahenge est l'étalon de première production français avec le plus de 2 ans à l'entraînement, déjà plus de 20. Ils ont rejoint les effectifs de Philippe Decouz, Joel Boisnard, Fabrice Chappet, Mikel Delzangles, Nicolas Clément, Maurizio Guarnieri, Henri François Devin, Edouard Monfort ou encore Didier Guillemin. Deux facteurs très importants sont à prendre en compte : beaucoup de ces entraîneurs ont misé sur la précocité du père et sont capables de "faire du 2 ans". Ensuite, la tradition à la Haie Neuve, qui se traduit encore dans cette génération 2020, est que la jumenterie sort beaucoup d'éléments précoces. La recette avait fonctionné avec Pedro The Great par le passé. Ayant repris le flambeau à son compte, Tangi Saliou peut avoir de bons espoirs avec Seahenge, qui a les attributs pour réussir assez tôt dans la saison... Affaire à suivre. 

 

Seahenge a tout pour réussir dès 2021, à lui de confirmer en piste ! 

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Plan de monte 2022 : où vont les dames "de Thaix" de Michel Bourgneuf ?

Le label "Thaix" de Michel Bourgneuf est en pleine forme avec les belles performances hivernales d' Hupeca de Thaix, Inca de Thaix ou encore Freedom To Dream, et attaque 2022 avec beaucoup d'espoirs. Environ la moitié des juments sont promises aux étalons voisins de Cercy (Cokoriko, Headman,Ivanhowe, Karaktar, Free Port Lux). Par ailleeurs, on joue aussi une carte normande avec de jeunes étalons prometteurs, dont Nirvana du Berlais, bien servi.