Vif Monsieur sort son premier gagnant avec l'AQPS Inside The World

24/11/2022 - Zoom Etalon
Fils de Doyen, cheval au modèle exceptionnel et quadruple vainqueur de Groupe en Allemagne, Vif Monsieur sort son premier gagnant hier à Lyon-La-Soie avec l'AQPS Inside The World. Le 4 ans a été élevé au Haras de Longechaux par la famille Detouillon, qui veillait à la destinée de Vif Monsieur depuis ses débuts en 2017, jusqu'à cet automne. 

Vif Monsieur sort son premier vainqueur malgré une production quasi-confidentielle 

 

Vif Monsieur est le cas typique de l'étalon qui aurait mérité plus de juments. Depuis ses débuts en 2017 au Haras de Longechaux chez la famille Detouillon, ce grand bai au modèle impressionnant n'a jamais sailli plus de 15 poulinières par an, mais il s'était déjà illustré aux concours de modèles et allures. Seulement 3 de ses produits se sont présentés aux Chaser Day et Sprinter Sacré Show, et ont tous remporté leur section ! Ce fut le cas en 2019 du foal nommé James Bo à Decize, qui a depuis traversé la Manche et été vendu 25 000 £ cette année à la Spring Store Sale de Doncaster. Il est malheureusement parti cet automne vers une destination inconnue...

 

James Bo, un fils de Vif Monsieur qui a fait parler de lui au Sprinter Sacré Show, puis aux ventes de stores en Angleterre

 

Née en 2018, sa première génération ne compte que très peu d'éléments, et après plusieurs bonnes places, se distingue hier à Lyon-La-Soie avec l'AQPS Inside The World. Elevé à Longechaux par Jimmy Detouillon, ce frère du gagnant de Listed Goa Lil porte la casaque de Pavel Vitek, célèbre débourreur et pré-entraîneur de République Tchèque qui adore la France. N'ayant débuté que cette année, le poulain a trouvé sa cadence cet automne depuis son arrivée chez Erwan Grall, et s'impose sûrement après avoir affiché du mieux à l'occasion de sa rentrée. Il devient ainsi le premier gagnant de son père Vif Monsieur, qui a évidemment eu fort peu de partants. 

 

Inside The World lors de sa victoire hier à Lyon-La-Soie sous la selle de Marie Vélon

 

Vif Monsieur est le seul fils de Doyen au Haras en France. Gagnant des King George pour Godolphin, Doyen a débuté la monte en Angleterre, avant d'effectuer quelques saisons en Allemagne, puis de s'installer durablement en Irlande à Sunnyhill Stud, où il vient de prendre sa retraite. Il a produit aussi bien en plat qu'en obstacle, notamment avec le gagnant de Gr.1 Battleoverdoyen dans cette discipline. Lui-même solide cheval de course, Vif Monsieur a connu beaucoup d'entraîneurs différents au cours de sa longue carrière entamée à 2 ans et poursuivie jusqu'à 5 ans. Quadruple vainqueur de Groupe de 2 000 à 2 400m, 2e de Gr.1 dans le Preis Von Europa de Méandre, il a été de tous les combats sans jamais faillir ou presque.

 

Vif Monsieur en piste lors de l'une de ses 4 victoires de groupe 

Repéré par Richard Venn, il devait effectuer 2 saisons à Longechaux, mais y est finalement resté depuis 2017 jusqu'à cet automne. Si les occasions seront rares pour lui de s'illustrer avec une production confidentielle, Vif Monsieur démontre toutefois qu'il a du potentiel, pour les faire aussi beaux qu'efficaces en piste. Voilà qui devrait peut-être attirer quelques curieux à retrouver sa trace après son départ de Longechaux à l'automne 2022...

Voir aussi...

Goa Lil, un AQPS élevé par Jimmy Détouillon met en lumière un duo 100% british

Vendu à Simon Munir et Isaac Souede après une victoire en plat à 3 ans, l’AQPS Goa Lil avait réalisé une honnête carrière dans les gros handicaps anglais chez Nigel Twiston-Davies. Ce dernier l’a entre-temps racheté à ses propriétaires et placé chez son confrère Tom Goerge en vue de courir en France. Grand bien lui en a pris car l’élève de Jimmy Détouillon vient de remporter le Prix de Bensaçon, une Listed sur les haies de Compiègne.

Mondialiste, nouvel étalon du Haras de #Longechaux pour la saison 2023

Après trois premières saisons effectuées à Elwick Stud, de l'autre côté de la Manche, puis deux autres en France, au Haras d'Annebault, Mondialiste s'apprête à poser ses valises au Haras de Longechaux de Frédérique & Raphaël Detouillon, où ce double gagnant de gagnant de Gr.1, fils de Galileo issu d'une très bonne souche "Wertheimer", fera la monte en 2023 au tarif de 3.000€ la saillie, 2.500€ pour les juments AQPS.

Le duo de choc Ubeda-Pitart remporte le Quinté avec Halo On Fire, un fils du méconnu Papal Bull

La forme se poursuit pour Mathieu Pitart et Dylan Ubeda, tous deux enchainant les succès depuis le début du meeting de Cagnes-sur-Mer. Aujourd'hui ils ont mené au succès le 4 ans Halo On Fire dans le Prix Philippe Lorain, le Quinté du jour. Vendu yearling à BBAG, le cheval a été placé cette saison chez Mathieu Pitart par son propriétaire. L'occasion ici d'évoquer son père, le sous-utilisé Papal Bull, qui a fait 2 saisons au Haras de Longechaux en 2016 et 2017.