Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle
Saratoga Springs, New York - du 05/08/2019 au 06/08/2019
The Saratoga Sale
Doncaster - du 06/08/2019 au 07/08/2019
August Sale

Les meilleurs étalons de 2 ans de 1e génération en 2017 : une année atypique

15/09/2017 - Statistiques
 Certainement pour la 1e fois de l'histoire des courses en France, le meilleur étalon de 2 ans de 1e génération actuellement a débuté sa carrière en Allemagne. Désormais en Normandie, Dabirsim domine un classement qui réserve quelques surprises.


Dabirsim

 

Dabirsim, c'est le couple franco-allemand réincarné. Elevé en Bretagnepar Michel Monfort, acheté à Deauville par l'allemand Simon Springer qui l'a envoyé chez Christophe Ferland à La Teste, ce vainqueur des Prix Morny et Lagardère a été placé à Gestut Karlshof pour débuter sa carrière d'étalon. Cet éloignement géographique, résolu depuis qu'il est revenu dans l'hexagone, au Haras de Grandcamp, n'avait pas empêché de nombreuses juments françaises d'aller le visiter lors de sa 1e saison de monte en 2014.

Actuellement, il domine le classement français au niveau des gains des produits ayant couru dans le pays, allocation + primes aux propriétaires. Mais aussi, fait important, il est également 1e du classement face à tous les étalons plus confirmés comme Siyouni ou Kendargent. Il fait souligner, pour son cas, qu'il s'élève à un tel niveau non pas grâce à une seule vedette, car son meilleur produit Different League a remporté son Gr.3 à l'étranger, à Ascot, avec des gains qui ne rentrent donc pas dans ce classement, mais avec l'appui d'une armée nombreuse et régulière. Ainsi, dans l'hexagone, Dabirsim compte aujourd'hui 10 vainqueurs différents de 12 courses, auquel il faut ajouter les 3 places de black-type de Different League, Africa et Coeur de Beauté. Il était proposé à 9000 € cette année et a atteint le score extraordinaire de 197 juments saillies pour sa 4e saison de monte, qui est pourtant réputée être la plus dure ! Mais son accueil aux ventes en 2016 fut favorable et les bruits d'écuries enthousiastes durant l'hiver avant qu'il ne signe son 1e vainqueur dès la mi-avril.

 

CLASSEMENT DES ETALONS DE 1e GENERATION
par les gains des allocations + primes, en France au 15/09/2017

 

Etalon Haras 2014 Prod. nb. 1er Vict. Gains (€)
DABIRSIM Karlshof (GER) 20 10 12 446037
SOCIETY ROCK Tally Ho (IRE) 5 2 3 317890
PEDRO THE GREAT Haie Neuve 15 6 10 273668
STYLE VENDOME Bouquetot 22 4 7 255135
PENNY'S PICNIC Hoguenet 18 4 4 224282
GEORGE VANCOUVER Hêtraie 18 3 3 178942
SHAMALGAN Lion  5 3 5 146563
INTELLO Cheveley (GB) 5 1 3 124620
HAVANA GOLD Tweenhills (GB) 2 1 1 100900
CAMELOT Coolmore (IRE) 9 3 3 87084
PLANTEUR Bouquetot 12 3 3 85811

 

Grâce aux primes propriétaires, Dabirsim prend le pas sur Society Rock, le père d'Unfortunately, qui serait devant si on ne comptait que les strictes allocations. Le père du meilleur 2 ans ayant couru en France à l'heure actuelle, vainqueur du Robert Papin et du Morny, mais aussi de Reboot, lauréat à réclamer à La Teste, est malheureusement mort à Tally Ho Stud où il avait commencé sa carrière chez les O'Callaghane en Irlande.

Derrière le duo de tête, on trouve un quinté assez serré de jeunes étalons français très divers, dont deux membres, une fois n'est pas coutume, ont démarré dans l'ouest. Ainsi Pedro The Great, fils d'Henrythenavigator lui-même ultra précoce, réussit des débuts spectaculaires depuis sa base du Haras de la Haie Neuve à Mondevert en Ille-et-Vilaine, où il a été lancé par Alain Reynier à seulement 3000 €

 


Pedro The Great

 

 De son côté, Shamalgan décroche une mention très bien. Le solide fils de Footstepsinthesand a inauguré le nouveau Haras du Lion en Anjou en 2014, à 2500 €. Depuis, il est reparti en Tchéquie, où il avait passé la 1e partie de sa carrière de course, mais aussi la dernière puisqu'il a recouru après ses 2e premières saisons de monte et a terminé par un succès dans le Grand Prix de Prague. Il fait la monte à l'est du pays, au Haras de Strelice.

Entre eux deux, trois normands luttent à couteaux tirés : Style Vendôme (Anabaa) du Haras du Bouquetot, Penny's Picnic (Kheleyf) du Haras du Hoguenet et George Vancouver (Henrythenavigator à nouveau) du Haras de la Hêtraie prouvent la vivacité du parc étalon français y compris dans une gamme de chevaux aux tarifs raisonnables, puisque les 3 chevaux faisaient la monte en 2017 entre 5000 et 6000 € prix catalogue.

 


On en parle dans l'article