Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Vol au dessus du Haras de Longechaux chez les Detouillon : la magie des grands espaces

29/10/2017 - Découvertes
Frédérique et Raphaël Detouillon ne font pas les choses comme les autres. Leur Haras de Longechaux, à 730 m d'altitude, est l'élevage de galop de haut niveau le plus haut de France. Venez voler au dessus des plateau du Jura en automne : sensation et magie garantis !

 

 

Il n'y a pas une autre trace de cheval de course à moins de 100 kms autour d'eux, mais c'est justement ce qui fait la particularité et finalement la force de Frédérique et Raphaël Detouillon, qui ont crée sur la commune rurale de Longechaux un élevage performant, à l'altitude record de 730 m. Nous sommes ici en plein terroir d'origine du cheval de trait comtois, sur le domaine de la montagne du Jura, entre Besançon et Pontarlier, tout près de la frontière suisse. D'ailleurs, les Detouillon travaillent essentiellement avec une clientèle suisse. Celle-ci, avec aussi les allemands, fournissent la plupart des juments confiées au Haras de Longechaux, qui accueille tout de même 60 juments à l'année. Les Detouillon ont leur propre jumenterie, limitée à une douzaine d'éléments et orientés à 100% sur l'obstacle. Ils sont en effet commencé avec une souche AQPS de Guy de Villette, dans le centre. Eleveurs à la base bovins Montbéliards, au plus haut niveau national, et longtemps producteur de lait pour le Comté, ils ont eu l'habitude de travailler "bio" pour une AOC laitière extrêmement rigoureuse.

Pour servir leur jumenterie du haras, une cour d'étalons a été crée depuis 2010, et sera composé de 4 éléments en 2018. Par le truchement de Richard Venn, Longechaux a en effet déniché Arakan en Irlande. Ce fils de Nureyev a la particularité d'avoir déjà donné naissance à 2 gagnants de Gr.1, à savoir Dick Turpin (Jean Prat) et Toormore (National Stakes). Il faisait la monte à Ballyhane Stud, chez Joe Foley, mais il souffre d'une lymphagite qui l'empêche d'assurer des carnets de bal très nombreux comme il est exigé là-bas.

Arakan rejoint Martillo, bien connu et très confirmé fils d'Anabaa, auteur de Now We Can, Spectacle du Mars, Oekaki, entre autres. En 2017, le Haras de Longechaux a reçu Magadino, l'ancienne vedette du Défi du Galop, pour entamer un vrai démarrage comme étalon, lui qui n'avait sailli qu'une toute petite poignée de juments depuis ses débuts en 2011 au Haras du Moulin en Alsace puis au Haras du Broussard en Haute-Marne. Par ailleurs, Vif Monsieur a débuté comme reproducteur après une belle carrière de course en Allemagne, couronnée par 4 victoires de Gr.3 et une 2e place de Gr.1 dans le Preis Von Europa. Ce fils de Doyen est doté d'un physique impressionnant.

 


Raphaël et Frédérique Detouillon avec leur fils Jimmi au côté de leur nouvel étalon Arakan.

 


Martillo


Vif Monsieur


Magadino

 



 

  


On en parle dans l'article