Hallandale Beach, Floride - le 27/03/2019
The Gulfstream Sale
Ascot - le 03/04/2019
Ascot Two Year Old Breeze-Up Sale
Aintree - le 04/04/2019
The Aintree Sale 2019

Vente d'Été Arqana J2 : Gérard Larrieu s'énerve !

04/07/2018 - Ventes élevages
En l’espace de 6 numéros, Gérard Larrieu a déboursé 790.000€ pour deux chevaux à l’entraînement et ce pour le compte du propriétaire qatari Sheail Bin Khalifa Al Kuwari, soit les deux tops price de la deuxième journée de la vente d’été Arqana. Voir les résultats complets, différés vidéos des tops price et anecdotes.
 
 
VOIR LES RESULTATS DU J2 et DIFFERES

 

Si le pourcentage de vendus faisait la tête lors du premier jour, celui du deuxième jour était nettement meilleur à 84,21% pour un chiffre d’affaires d’un peu plus de 4.000.000€ en baisse par rapport au second jour 2017. Cependant, le prix moyen est resté sensiblement le même à 25.394€. Sur les deux jours de vente, les statistiques enregistrées sont elles aussi restées stables.

 
Présentés
Vendus
% vente
Prix Moyen
Médian
Chiffre d’Affaires
Amiable(s)
Total amiable
2018
380
280
73,68%
26.713€
12.000€
7.479.700€
3
49.000€
2017
342
257
75,15%
27.897€
16.000€
7.169.600€
1
70.000€

Statistiques de la vente d’été (2 jours)

 
Estève, vendu 445.000€
 
 
Deux fils de Mastercraftsman ont réalisé les tops price au cours de cette seconde journée de la vente d’été.  Il y avait tout d’abord Estève (VOIR SON PEDIGREE), présenté par Jean-Claude Rouget. Son entraîneur avait repéré le poulain aux ventes de yearling 2016 quand il l’avait acheté pour 80.000€ à ses éleveurs Patrick Talvard, Patrick Klein et Jean-Louis Burgat. Ces derniers avaient acheté la mère d’Estève, Russiana (Red Ransom), aux frères Wertheimer en 2013 pour 90.000€.
 
 
Estève sur le ring et son auréole
 
 
Il est amusant de noter que Gérard Larrieu avait déjà acheté un fils de Russiana, c’était en 2014 à cette même vente d’été. Ravisseur, par Green Tune avait été acheté par le courtier originaire du sud-ouest pour le Qatar. 4 ans plus tard, ce dernier a acheté Estève 445.000€ pour le compte de Sheail Bin Khalifa Al Kuwari. « Je voulais m’arrêter autour des 200.000€ mais le propriétaire au téléphone a insisté » a expliqué Gérard Larrieu une fois le marteau tombé. Le poulain de 3 ans qui restait sur trois victoires dont sa Listed le Derby du Languedoc à Toulouse va désormais partir pour le Qatar à la fin de l’été quand les températures y seront plus supportables. Ce petit-fils de Trumbaka sera entraîné par Jassim Ghazali.
 
 
Masterpiece, vendu 345.000€
 
 
Un autre poulain de 3 ans suivra le même parcours qu’Estève. En effet, Masterpiece va également être importer au Qatar pour le même propriétaire précité. Le premier produit de la gagnante de Listed Modern Eagle (VOIR LE PEDIGREE) a été acheté 345.000€. Entraîné par André Fabre pour Ballymore Thoroughbreb, Masterpiece restait sur 5 places de Listed dont une 3ème place dans la Coupe des 3 ans à Lyon. Engagé dans le Grand-Prix de Paris, Gérard Larrieu nous a confirmé que le poulain n’ira pas à Parislongchamp le 14 juillet mais bel et bien au Qatar. Le courtier français a battu Gordon Elliott.
 
 
Comme Estève, Masterpiece (ci-dessus) rejoindra son nouveau box au Qatar dans quelques semaines avant de participer pourquoi pas au Derby du Qatar réservé aux 4 ans
 
 
Consacrée aux chevaux à l’entraînement, cette deuxième journée avait commencé par une section réservée aux poulinières. Gonzeville a été ainsi été achetée 150.000€ par Crispin de Moubray pour le compte de Maurice Lagasse, l’éleveur de Teppal, la gagnante de la Poule d’Essai 2018 dont elle est la ½ sœur. Présentée pleine de Recorder par le Haras de Montfort et Préaux, Gonzeville avait été achetée 35.000€ par Sylvain Vidal aux ventes de yearlings de La Teste Osarus en 2013. Avant Teppal, Jummana avait déjà produit le bon Another Party, fils de Pomellato.
 
 
Gonzeville, fille de Le Havre, vendue 150.000€
 
 
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Jummana avait été présentée à Pomellato comme l’explique Crispin de Moubray : «  J’ai fait tous les croisements pour Jummana que j’avais acheté 17.000gns en 2006. C’est une très grande jument et nous cherchons à chaque fois un petit étalon comme Camacho ce qui a donné Teppal. A part Teppal et Gonzeville, Jummana n’avait produit que deux autres femelles. » Maurice Lagasse n’avait plus de femelles de cette famille maternelle qui a également donné We Are, With You et autre Dominant et Es Que Love.
 
Une vente d’été sans des achats d’Harold Kirk et Willie Mullins ne serait pas une véritable vente d’été. Les compères irlandais ont signé deux achats, Staking (VOIR LE PEDIGREE) pour 140.000€ et Frère Tuck (VOIR LE PEDIGREE) pour 120.000€. Le premier est un fils de Stormy River présenté par Nicolas Clément. De cette écurie, Willie Mullins a acheté pas moins de 4 chevaux qui ont ensuite performé dans les Groupes notamment Melon, gagnant de Gr.2 et triple placé de Gr.1 dont 2ème cette année de Buveur d’Air dans le Champion Hurdle Challenge Trophy.
 
Elevé par Nicolas Clément et l’Ecurie Valencia (Henri Glise), Staking défendait jusqu’à présent la casaque de ses éleveurs. Le poulain de 3 ans restait sur une facile victoire dans un handicap à Longchamp sur 1800m et l’idée des nouveaux acheteurs est de conserver le poulain sur le plat…pour l’instant.

 

 

Markazi, vendu 140.000€

 

Toujours très demandé, le contingent des Aga Khan Studs a été marqué cette année par la vente de Markazi, ce bon poulain de 4 ans qui compte 7 victoires en 15 sorties. Lauréat de Listed à 3 ans, ce fils de Dark Angel (VOIR LE PEDIGREE) a été acheté 140.000€ par Thoroughbred British Racing et Jason Kelly qui ont déjà été très heureux à cette même vente d’été par le passé. L’an dernier, ces anglais avaient acheté Lord Glitters, 2ème top de la vente à 270.000€. Il y a quelques jours, ce fils de Whipper s’est placé à l’arrivée des Queen Anne Stakes (Gr.1) et devrait être aligné au départ du Summer Mile à Ascot, un Gr.2 disputé le 14 juillet prochain. En 2014, Mondialiste également été acheté pour les mêmes propriétaires, Geoff et Sandra Turnbull. Entraîné par David O’Meara comme plus tard Lord Glitters, Mondialiste avait gagné l’Arlington Million en 2016 avant de rentrer étalon cette année à Elwick Stud.
 
 
Les tops du jour 2 en termes de CA

On en parle dans l'article