Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

La Saône et Loire vers de nouveaux sommets avec Rajsaman et Estejo

17/03/2019 - Focus divers
 La Ferme de Jalogny accueille depuis 2015 des étalons pur-sangs. Après les débuts avec Tiger Groom, la jeune station de monte située près de Cluny, a eu le nez creux en recrutant Estejo, le père de Tunis, en 2018, car le cheval est très populaire avec 43 saillies pour sa première année, et des premiers foals français remarqués. Cette année, une nouvelle ère s'ouvre à Jalogny, avec l'arrivée de Rajsaman, père de Brametot, et actuel leader des étalons FR en terme de victoires. Retour sur la présentation des deux étalons.

 

Estejo, un physique impressionnant à voir !

 

C'est sous un soleil magnifique que la Ferme de Jalogny avait ouvert ses portes ce samedi 16 mars, afin de présenter aux éleveurs locaux les étalons 2019, Estejo et Rajsaman. Le premier nommé, Estejo, a un curieux parcours. Fils du gagnant de Hong Kong Derby Johan Cruyf, Estejo a gagné deux Gr.1 en Italie au cours d'une carrière riche, qui s'est arrêtée à 7 ans. Il a ensuite commencé son job d'étalon en Pologne, et la France l'a découvert avec Tunis, l'un des meilleurs sauteurs français à 3 et 4 ans sur les haies, gagnant de Groupe et mutliple placé de Gr.1, éternel rival du champion Master Dino. En 2018, suite au départ de Tiger Groom dans la Manche, la Ferme de Jalogny a flairé une opportunité en ramenant Estejo, à un tarif de 2800 euros. Pari réussi car le cheval a sailli 43 juments, alors que Tunis était son seul représentant en France. Très apprécié des éleveurs, ramenant le sang du chef de race Danehill, Estejo a un physique pour le moins impressionnant, et les éleveurs l'apprécient énormément. Ces premiers foals français ont de l'os, et Estejo sera sûrement très actif cette année, lui qui est âgé de 15 ans seulement...Une affaire à saisir !

 

Rajsaman s'est beaucoup étoffé depuis son entrée au Haras.

 

Avec Estejo pour l'obstacle, Jalogny avait aussi à coeur de diversifier son offre aux éleveurs de Saône et Loire, et pourquoi pas du Centre-Est !  On peut dire qu'un grand coup a été frappé avec l'arrivée de Rajsaman, à un tarif de 4500 euros ! Fils de Linamix, dont il est le dernier représentant en France, le beau gris fut un miler d'exception, multiple gagnant de Groupes et placé de Gr.1, battant des champions comme Siyouni, Lope de Vega, Planteur, Byword et tant d'autres...Rajsaman a commencé sa carrière d'étalon au Haras de Montfort et Préaux, anciennement la Cauvinière, où il s'est avéré un très bon reproducteur, donnant le classique Brametot dès sa première génération de 3 ans. Rocco d'or en 2016 avec 219 saillies, Rajsaman a été trop vite oublié par les éleveurs, avec une année 2018 moyenne...mais il revient en force ! Il est actuellement le leader des étalons en terme de victoires en 2019, avec une génération de 3 ans prometteuse, comportant des éléments comme Habloville ou encore Morsan, qui ont crevé l'écran en ce début d'année ! La Ferme de Jalogny peut donc profiter de la venue d'un étalon de premier plan, qui change vraiment de ce qui se fait dans le paysage Bourguignon actuellement. 

 

L'équipe qui s'occupera de vous à Jalogny cette année !

 

 Sylvie Le Gall et son association Promosire avait organisé cette journée, l'occasion de présenter ces deux étalons, mais aussi de parler de Fly With Me et Tin Horse, stationné non loin de là à l'élevage du Fruitier ! Une saillie à demi-tarif a été offerte pour chaque étalon aux éleveurs inscrits à la saillie, avec notamment celle d'Estejo remportée par Georges Richardot de l'élevage de Cotte, installé tout près de Jalogny. Avec deux jeunes recrues présentes lors de la saison de monte pour assurer un service complet, la Ferme de Jalogny a tout pour frapper un grand coup cette année ! De plus, l'organisation peut compter sur le soutien des chambres d'agricultures locales, qui étaient représentées par Bernard Lacour, président de la chambre de Saône et Loire, qui a assuré sa détermination à soutenir le projet, ainsi que Valerie Bizouerne, chargée de la mission équine en Bourgogne Franche-Comté, et toujours à fond derrière un projet qu'elle a initié avec 5 éleveurs en 2015. 

 

 

Georges Richardot (à droite), à gagné une saillie à demi-tarif d'Estejo.

Si on vous avait dit il y a 5 ans qu'un père de gagnant de Jockey-Club viendrait en Saône Et Loire, vous auriez prôné la folie ! Cette folie est désormais plus que concrète, et montre la détermination à évoluer de l'élevage local. L'élevage obstacle connaît une grande réussite dans le Centre-est, mais l'apport d'un bon étalon de plat est vraiment un évènement qui ne peut que tirer vers le haut une région déjà très reconnue. On suivra avec attention l'année de Rajsaman et Estejo, en espérant que les produits en piste confirment, et lance définitivement la Saône et Loire vers de nouveaux sommets. 

 

 

Estejo.

Rajsaman.

Sylvie Le Gall de Promosire, et Bernard Lacour, président de la Chambre d'Agriculture de Saône et Loire.

 

Valérie Bizouerne, chargée de la filière équine, une des fondatrices de l'intiative Pur-Sang à Jalogny.

 

Les éleveurs locaux venus nombreux.

Présentation du pur-sang arabe qui est souffleur à Jalogny, et dans une forme olympique.

 

Une belle photo de famille avec la nouvelle recrue !

 

 

 


On en parle dans l'article