Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Konig Turf, le meilleur étalon débutant en obstacle en 2015

19/02/2016 - Zoom sur
Fils de Big Shuffle recruté en 2011 par Guy Chérel, Konig Turf entame sa saison de monte 2016 au Haras de Mirande après avoir terminé meilleur jeune étalon d'obstacle en France l'an dernier, un titre passé pourtant inaperçu...


Konig Turf lors de la Route des Etalons 2015.

Autant les socio-professionnels sont quasiment obsédés par les classements des étalons de plat avec leur première génération de 2 ans, autant le même classement concernant les étalons d'obstacle voyant leur première génération de 3 ans en piste ne suscite pas tant l'intérêt du grand public. Cela représente un certain paradoxe quand on sait les conséquences très importantes des premières victoires des produits des jeunes étalons dans cette discipline.

Ainsi, en 2015, le championnat des 3 ans d'obstacle issus des étalons ayant débuté leur carrière de reproducteur en 2011 a été remporté par Konig Turf, qui devance Buck's Boum et Silver Frost. Au classement, toutes générations confondues, il arrive à la 126e place, entre... Dubawi et American Post. Pour se donner une référence, en 2014, le championnat était remporté par Barastraight (91e au classement général), devant Doctor Dino et Pomellato. Evidemment, vu qu'en obstacle, les chevaux peuvent courir jusqu'à plus de 10 ans, un jeune étalon avec une seule génération en piste ne peut en aucun cas prétendre rentrer dans le top 50, sauf à donner d'emblée les vainqueurs des Prix Cambacérès et Congress !
 
 

Konig Turf au Haras de Mirande, à Sartilly dans la Manche.
 
 
Pour décrocher cette 1ère place, Konig Turf a donné 15 partants en obstacle, dont les 2/3 ont pris de l'argent, et 4 se sont imposés. Le premier d'entre eux fut logiquement entrainé par Guy Chérel. Ce dernier l'avait envoyé chez Didier Guillemin en 2014 pour tenter de le faire gagner à 2 ans, mais il avait échoué pour son unique sortie en avril. Passé très tôt en obstacle chez le "boss", Konigssar a gagné le premier réclamer d'Enghien le 18 mars 2015, puis a monté en grade pour remporter le Prix Go Ahead en avril devant Choeur du Nord et Buddy Banks.
 
Ensuite, Jean-Paul Gallorini a fait gagner De L'Au Dela à Auteuil le 15 juin. Acheté à réclamer au Touquet par Patrick Chevillard en septembre, Carminor a ensuite ?gagné ?3 courses à Compiègne, Pau et Cagnes. Enfin, Konilez a gagné en débutant sous la casaque de Maggie Bryant, signe de son estime par Guy Chérel, sur les haies de Pau en décembre.
 
 
 
 
L'homme qui a formé Al Namix et Califet peut donc espérer leur avoir trouvé un successeur. L'éleveur Guy Chérel avait choisi Konig Turf en raison non seulement du talent de ce quintuple lauréat de Groupe, mais en raison de sa dureté, une qualité à laquelle il est particulièrement sensible en tant qu'entraineur. Entrainé en Allemagne par Christian Sprengel, Konig Turf a remporté son cinquième Groupe à Saint-Cloud, dans le terrain lourd du Prix Edmond Blanc (Gr.3), en battant alors Gris de Gris de haute lutte et Spirito Del Vento. Le fils de Big Shuffle, étalon irlandais qui a beaucoup apporté en vitesse à l'élevage allemand, a eu le grand mérite de revenir au meilleur niveau après avoir subi une fracture et une opération en plein milieu de sa carrière. Depuis 3 ans, Konig saillit entre 52 et 59 juments par an. Il va probablement retrouver en 2016 les niveaux de ses 2 premières saisons où il avait dépassé le cap des 80 juments.

 


On en parle dans l'article