Demain : Kill
November Foal Sale Part. 1
Demain : Deauville
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Network est mort à 22 ans

10/07/2019 - Grands destins
L'un des meilleurs étalons d'obstacle des temps modernes, Network s'est éteint sans souffrir, victime d'une crise cardiaque, au Haras d'Enki le 8 juillet à l'âge de 22 ans. Son leg est majeur des 2 côtés de la Manche. 


Network à Deauville le jour de sa vente à la famille Papot.

 

Il mettait le feu ! C'était la qualité de Network. Améliorateur, il était capable de donner une énergie dévastatrice à sa production à l'image de celui qui fut son chef d'oeuvre, Sprinter Sacré. Network est donc mort à 22 ans. " Il n'avait jamais aimé la chaleur et la récente canicule ne l'a pas aidé, même si on le mettait à l'abri dans un petit parc ombragé. Network est parti paisiblement. Tout a "une fin" explique Esteve Rouchvarger, qui avait le champion au Haras d'Enki près de Noirmoutier en Vendée. " Il n'avait pas sailli ce printemps, car il avait les jarrets en mauvais état et j'avais peur d'une chute à la saillie. Sa dernière génération est née cette année et compte 6 produits. " Déjà père d'un étalon, le populaire Voiladenuo, Network a peut-être un nouveau successeur parmi ses ultimes foals, car la famille Papot détient un mâle de Victoire des Bordes (491.000 € de gains), donc très bien né puisqu'aussi neveu d'Utopie des Bordes et Quenta des Bordes entre autres. Il y a aussi un 2 ans, frère des Victoire, Utopie et Quenta des Bordes par Network, conservé entier, qui s'appelle Hussard des Bordes.

 


Network avait été remonté par Esteve Rouchvarger à l'âge de 18 ans.

 

Network fut le 1er fils de Monsun importé en France, à l'initiative des agents des Haras Nationaux qui avait alors anticipé la vague à suivre. Un des meilleurs 3 ans de sa génération en Allemagne, vainqueur de l'Union Rennen (Gr.2), une épreuve préparatoire au Derby. Il avait démarré sa carrière dans la Nièvre, avant de voyager comme tous les étalons des Haras Nationaux à l'époque, à Sartilly dans la Manche, au Lion d'Angers en Anjou, à Tréban dans l'Allier, puis de retour au Haras de Cercy au moment de sa plus grande gloire. Passé sur le ring de Deauville dans le cadre de la vente globale des étalons des Haras Nationaux, il avait alors été acquis 290.000 € en décembre 2015 par la famille Papot, à l'âge de 18 ans, pour s'installer au Haras d'Enki dans l'Allier. Enfin, Network est parti dans l'Ouest, en suivant Esteve Rouchvarger lorsqu'il a déménagé près de Noirmoutier à l'automne 2017.

 


Sprinter Sacré, le chef d'oeuvre de Network.

 

Lui qui a sailli beaucoup d'AQPS, il a eu sa 1ère génération avec les "P" nés en 2003 et a tout de suite démontré ses talents d'améliorateur, avec Quart Monde puis ses 1ers gagnant de Gr.1, Rubi Ball et Rubi Light, suivis de Saint Are et donc le crack Sprinter Sacré. Ses grands vainqueurs sont innombrables des 2 côtés de la Manche. Pour ne citer que les autres vainqueurs de Gr.1, on ajoutera Adriana des Mottes, Le Richebourg et Delta Work, encore lauréat d'une des principales épreuves du festival des Punchestown 2019 en Irlande.


On en parle dans l'article