Newmarket - le 08/07/2020
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 08/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
May Store Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
Derby Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté

1er succès en obstacle : Simple comme Simplex

03/06/2015 - Zoom sur
Un an après ses premiers succès en plat, l’étalon Simplex s’illustre désormais en obstacle grâce à Tosca La Diva, lauréate ce mercredi 3 juin du Prix Alain du Breil (celui de Lyon Parilly). Pouliche de 4 ans et issue de la première génération de Simplex, Tosca La Diva a été élevée à côté de son père étant née au Haras de Saint Arnoult.
Tosca La Diva et Damien Mescam à Enghien ©APRH
 
Elle porte le nom de deux opéras, celui de Tosca (de Puccini) et de Norma (de Bellini) dans lequel on retrouve le célèbre air « Casta Diva », fut un temps chantés par la célèbre Maria Callas. Tout d’abord petit rat de l’opéra, la pouliche Tosca La Diva a commencé sa carrière par des figurations. Notons qu’à sa décharge, son entourage l’avait débutée dans l’important Prix Auricula à Auteuil en mars de ses 3 ans. Très vite, la fille de Simplex prend quatre premiers accessits, une 3ème et deux 4ème places toujours en obstacle sur les hippodromes d’Enghien, Vichy, Lyon, Cagnes-sur-Mer, Compiègne et Dieppe jusqu’à la fin de l’année 2014. En 2015, elle se classe d’emblée 5 ème du Grand Steeple Chase des 4 ans de Cagnes (Listed).
 
Nomita, la mère de Tosca La Diva est une fille du grand étalon d’obstacle King’s Theatre. Gagnante de 7 courses dans trois disciplines (plat, haies et steeple), Nomita a pour l’heure eu trois produits sur les pistes dont un actuel 3 ans par Centennial nommé Cent Ans (et non sans dents) déjà deux fois 2ème à Auteuil en 3 sorties. Le poulain de 2 ans est un fils de Kamsin.
 
Simplex (en photo ci-dessus) possède les mêmes courants de sang que Cadoudal
 
Rentré au Haras de Saint Arnoult en 2010 après une excellente carrière sur les pistes sous les couleurs Wertheimer puis d’Anton Krauliger (Prix de Turenne Listed, Prix du Jockey-Club Suisse, 2ème du Critérium de Saint-Cloud Gr. 1, 2ème Prix du Conseil de Paris Gr. 2), Simplex a donné ses premiers vainqueurs en plat en 2014 alors que ses premiers produits étaient âgés de 3 ans. Issu du croisement Rainbow Quest sur Green Dancer d’une souche « Mathet » et « de Waldner », Simplex possède les mêmes courants de sangs que Cadoudal (Green Dancer et Herbager) ce qui lui a permis de saillir une jumenterie essentiellement basée sur l’obstacle à un tarif abordable de 1.000€ HT (en 2015).