1ère victoire à Auteuil pour l'étalon Honolulu

01/12/2016 - Zoom Etalon
Ce jeudi 1er décembre 2016, pour la dernière réunion de l’année à Auteuil, le poulain de 6 ans Amijenka a offert à son père Honolulu une première victoire dans le temple de l’obstacle. Entrainé par Pascal Journiac, Amijenka est encore tout neuf. En désormais cinq courses, ce pur-sang a passé le poteau en tête à trois reprises pour deux places à Auteuil.

Amijenka et Johnny Charron remportent le Prix Mortemart support du quinté du jour à Auteuil ©APRH

 

Après un bon mois de novembre avec deux vainqueurs issus de l’élevage « Mome », l’un à Fontaiebleau, l‘autre à Thurles en Irlande, Honolulu commence bien celui de décembre. Il a franchi in nouveau pallier puisqu’il st désormais père d’un gagnant à Auteuil. Acquis par Michel Coroller qui l’a installé au Haras de Corlay où il a sailli 59 juments en 2016, Honolulu a complètement fait oublier son triste sort puisque le cheval était géré par l’IFCE. Une gestion lamentable qui a valu de saillir 3 juments au Pin pour sa dernière année de monte sous label IFCE…

 

Honolulu, le fils de Montjeu et de Cerulean Sky

 

En 2017, son prix ne changera pas à la demande de son propriétaire. Il restera donc à 1.300€ HT Poulain Vivant. Ses deux parents étaient des champions en piste. Fils de Montjeu qui réussit de plus en plus sur les obstacles en père de pères, Honolulu est un neveu de la classique Moonstone (devenue la mère de 4 vainqueurs de Stakes) mais aussi et surtout un fils de Cerulean Sky qui, en France, était classique après avoir enlevé le Prix Saint-Alary (Gr.1).

Son fils Amijenka est issu de sa première production, celle née en 2010. Elevé par Eric Prezelin, Amijenka a été placé à l’entrainement chez Pascal Journiac aux Rairies à côté de Durtal. D’ailleurs, et pour rappel, Aurélie Baillif, qui travaille justement pour Pascal Journiac, a été récompensée aux trophées du personnel France Galop – Godolphin dans la catégorie du meilleur cavalier d’entrainement. Gagnant de ses deux premières courses, l’une en haies à Angers, l’autre en steeple à Compiègne, Amijenka a terminé son année de 5 ans par une 2ème place à Auteuil dans une course à conditions om il battait néanmoins le futur gagnant de Listed Kyalco. 5ème du Prix Ucello II, toujours à Auteuil, pour sa rentrée 2016 en octobre dernier, Amijenka est encore tout frais et devrait à coup sur refaire parler de lui dans l’avenir.

 

Amijenka partage la casaque d'Annie Commeau et Pascal Journiac (à gauche sur la photo). Aurélie Baillif, cavalière d'entrainement du cheval est à droite ©APRH


Voir aussi...

Evénements

Prix Cambacérès 2016 : De Bon Coeur, c'est trop la classe

« C’est une crack !», son entraineur François Nicolle ne lésine pas sur les superlatifs pour parler de sa pouliche De Bon Cœur élue meilleure pouliche de sa génération après sa victoire contre les mâles dans le Gr.1 Prix Cambacérès à Auteuil. La fille de Vision d’Etat est un pur croisement de Jacques Détré. Nicolas de Lageneste y est aussi pour quelque chose puisqu’il est le copropriétaire et co-éleveur de la championne ; « le fruit d’une relation de confiance et d’une fidélité » comme nous l’explique l’éleveur. Reportage en partenariat avec l’étalon GEMIX.

Actualités

Un Coq Gaulois 2016 au vin Gronfier grâce à Crack de Rêve

Tout bon éleveur d’AQPS qui se respecte se doit un jour de gagner le Prix Coq Gaulois. Cette course pour 4 ans est une des bonnes de l’année en steeple à Auteuil. En 2016, Crack de Rêve et ses éleveurs Jean-Paul et Antoine Gronfier ont accolé leurs noms au palmarès. C’est grâce à eux que le pedigree maternel s’est dynamisé. Cette très ancienne souche pur-sang avait été croisée avec des chevaux de sport ! En partenariat avec l'étalon GEMIX.