Legolas se déplace à Corlay en 2017

23/11/2016 - Mercato des étalons
Le jeune étalon fils des champions Sunday Silence et Carling se déplacera au Haras de Corlay en 2017. Alors qu’il n’a pour l’instant que très peu sailli, ses produits gagnent et suscitent l’intérêt des entraineurs Emmanuel Clayeux et Guy Chérel qui ont acheté plusieurs de ses produits.

Legolas avec Claude-Yves Pelsy à l'Elevage d'Airy

 

Cheval complémentaire à Racinger, un miler, et à Honolulu, un cheval de distance classique, Legolas fut un poulain de distances intermédiaires. Ses 4 victoires au Japon l’ont été sur 1700, 1800, 2000, et 2300m. Grand cheval ayant de la présence, Legolas rassemble les sangs de Sunday Silence, son père, et ceux de Garde Royale, Mille Reef, Sicambre et Carvin de côté maternel. En effet, sa mère n’est autre que la championne Carling, brillante gagnante du Prix de Diane et du Prix Vermeille (Gr.1) en 1995 pour Corine Barande Barbe puis achetée par Terya Yoshida (Shadai Farm).

 

Né et élevé au Japon, Legolas a deux frères gagnants de groupe dont le globe-trotter Lohengrin. De la proche famille de Garlingari, il a eu ses premiers poulains en 2010. Sur 6 produits enregistrés sur France Galop, 4 ont couru et 3 sont vainqueurs de 7 courses ! Pas mal pour un début. Sa deuxième génération compte notamment Bolano d’Airy, un double gagnant en 2016 en cross. Le cheval produit et ses poulains sautent. Legolas n’a pas vu d’un bon œil l’arrivée d’Anzillero, son compagnon de boxe chez Claude-Yves Pelsy, puisque ses anciennes conquêtes sont parties aller voir le nouveau venu. A la mort de ce dernier, les juments sont revenues et 32 foals de Legolas sont nés en 2015. Certains d’entre eux ont été achetés par les entraineurs reconnus que sont Emmanuel Clayeux et Guy Cherel.

 

Voir la vidéo de Legolas tournée en avril 2014

 

Legolas fera la monte à 1.500€ HT poulain vivant en 2017. Il sera visible au Haras de Corlay et participera au Salon des Etalons du Lion d’Angers le 14 janvier 2017.


Voir aussi...

Focus Elevage

Dans les prés de : l'Elevage d'Airy

Installé à 20km au nord-est de Verdun dans la Meuse, Claude-Yves Pelsy est un fervent supporter de l'élevage des AQPS. En 2016, l'Elevage d'Airy a fait naître 7 poulains que vous retrouverez en photo ci-dessous. Des foals issus de Legolas et Rob Roy, des étalons "maison" mais aussi un produit de Redback qui, en 2015, était installé à Rosières-aux-Salines. Ces dernières années, Claude-Yves Pelsy a élevé de nombreux excellents sujets à Maucourt-sur-Orne dont Rolino d'Airy, Argolas d'Airy et Touareg d'Airy mais aussi un certain hongre de 4 ans, pur-sang, nommé Le Breuil. Ce fils d'Anzillero a été exporté en Grande-Bretagne en 2015 et vient de gagner en débutant le 7 mai dernier à Warwick sur 3200m en plat sous l'entrainement de Ben Pauling, installé à côté de Cheltenham.

Actualités

Salon des étalons lorrains : Legolas, Rob Roy et It's Gino

Le week-end dernier, le Pôle Hippique de Lorraine organisait son Salon des Etalons, sur le site du Haras de Rosières aux Salines. Avec un défilé dans la matinée et une présentaton individuelle dans l'après-midi, le public a pu admirer la soixantaine de reproducteurs (Sport, Loisir et Courses) présents pour cet évement, dont les trois représentants des pur-sang : Legolas et Rob Roy pour Claude-Yves Pesly, ainsi qu'It's Gino qui stationne cette saison au Haras Meurthe et Mosellan. 

Zoom Etalon

Alianthus, sa 2ème génération attendue en Bretagne

Nouvel arrivant au Haras de Corlay en 2016, Alianthus avait terminé sa saison 2015 avec 41 juments saillies dont Lectrice, une fille d'Okawango, sextuple lauréate notamment à Saint-Cloud. De cette union, est née une pouliche le 27 janvier dernier (en PHOTO ci-dessous). Les éleveurs de Bretagne et en particulier de Corlay vont utiliser en masse les saillies de ce jeune étalon dont les premiers yearlings vont être présentés lors de la journée portes ouvertes de Corlay le 13 février.