Gabriel Leenders: "Blason D'Or va courir le Grand Cross de Pau"

15/01/2020 - Focus divers
Après sa nouvelle victoire sur le cross palois, le petit mais si courageux Blason d'Or se dirige vers le Grand Cross de Pau, le 2 février prochain. Son entraîneur Gabriel Leenders nous rappelle la belle histoire de ce fils de Nidor, où tout est question d'amitié. 

Devant nos caméras ce dimanche 12 février, la première étape paloise du Trophée National du Cross Haras du Lion voyait le triomphe retentissant de Blason d'Or et Clément Lefebvre, pour Gabriel Leenders, associé à un groupe d'amis. Si le jockey ne se disait pas sûr d'emmener le cheval le 2 février prochain au Grand Cross de Pau, son entraîneur vient d'éclaircir nos doutes: " Blason D'Or va courir le Grand Cross de Pau. Ce n'était pas prévu au début, mais le cheval a très bien récupéré de sa course, et l'édition 2020 semble un peu moins relevée que les années précédentes à priori...On tente l'aventure !". Gaby Leenders ne tarit pas d'éloges sur son cheval: " Il est incroyable ! Il ne fait que 1m58 et pourtant il saute à la perfection. J'ai adoré les images sur le passage de route, où il le survole littéralement ! C'est une super histoire avec Charles Dreux, mon copain d'internat, qui est associé avec plein d'autres amis sur le cheval depuis sa réclamation en 2017. On a eu Yoneti avec Charles (NDLR: 2e Anjou Loire Challenge), et quand le cheval est parti à la retraite, il m'a dit qu'il adorait le cross, et on a donc cherché un nouveau cheval dans cette discipline. En 2017 à Segré, on voit Blason d'Or courir, et on a mis un bulletin. Il n'avait pas gagné de beaucoup ce jour-là, mais le cheval était encore un peu fougueux. Il a eu une longue absence à cause d'une tendinite, mais il est totalement remis, et meilleur que jamais, car il s'est calmé avec l'âge. C'est d'autant plus un plaisir que c'est un fils de Nidor, l'étalon d'Eric Leray, et un ancien cheval d'André Bocquet." L'aventure se fait dans les deux disciplines pour Charles Dreux et Gaby Leenders: " Il a des galopeurs, mais moi j'ai un bout de Class Action au trot, qui est semi-classique à Vincennes !"

 

Revoir le triomphe de Blason d'Or le 12 janvier à Pau

 

Fils de Nidor, un des rares étalons AQPS en France chez Eric Leray, qui connaît une belle réussite cet hiver, Blason d'Or a été élevé par Joel Leray, qui n'est pourtant pas de famille avec Eric ! Frère du permis d'entraîner Patrick Leray, qui est installé à Nort-Sur-Erdre, Joel Leray élève en Loire Atlantique. La mère de Blason d'Or, Polanie, est une jument qui n'a rien à voir avec l'obstacle, puisque fille de l'étalon américain Danzig Connection. Ce gagnant des Belmont Stakes a été une catastrophe au haras, ensuite exporté en Italie. Née au Canada, Polanie, a été entraînée en Angleterre par Luca Cumani, et n'a elle-même pas été très bonne en course. Elle a tout d'abord été à l'élevage pour l'écurie de Cheikh Al Nahyan, des émirats de Abu Dhabi. Polanie a été croisée avec des étalons de plat comme LyciusKendor ou encore Selkirk, ne donnant jamais rien. N'ayant aucun produit entre 2002 et 2006, elle est passé à ce moment là entre les mains de Joel Leray, qui l'a orientée vers l'obstacle et un croisement à l'envers avec Nidor, donnant le vaillant Blason d'Or. 

 

Rendez-vous le 2 février avec Blason d'Or !