National Defense sauve l'honneur des français dans le "Lagardère"

03/10/2016 - Infos générales
Le poulain de 2 ans National Defense fut l’unique lauréat de Gr.1 pour pur-sang anglais entrainé en France, par Christiane Head-Maarek,  lors de ce week-end du Prix de l’Arc de Triomphe. Un score qui n’avait pas été aussi mauvais depuis le week-end de l’Arc 2000, année de la victoire d’Amonita dans le Prix Marcel Boussac. Moins de 24h après le succès d’Ectot dans un Gr.1 aux Etats-Unis, National Defense, qui s’est imposé en petit champion, a offert au Haras des Monceaux une nouvelle victoire au plus haut niveau.

 

National Defense s'est envolé dans le Prix Jean-Luc Lagardère 2016 et a laissé son plus proche rival à 4,5 longueurs ©APRH

 

L’histoire de National Defense a commencé à Newmarket en novembre 2010 quand Ghislain Bozo (Meridian International), le frère d’Henri Bozo, manager du Haras des Monceaux achète la jument de 4 ans Angel Falls pour 130.00GNS pleine de Teofilo. Cette sœur d’Anna Salai (Prix de la Grotte, 3ème des Irish 1000 Guineas), Advice et Iguazu Falls élevée par Darley avait été achetée à l’âge de 2 ans à son éleveur par BBA Ireland à Tattersalls pour 80.000GNS. Restée inédite, Angel Falls a pouliné de son premier produit en 2011. Cascading, la fille du susdit Teofilo, a été vendue yearling par les Monceaux à Tattersalls via Tweenhills Farm & Stud. Achetée 60.000GNS par Will Edmeades Bloodstock, elle prendre par la suite une troisième place de Listed à Newbury.

 

National Defense dans le cour des yearlings du Haras des Monceaux

 

 

Andalouserie, la fille de Poet’s Voice et Angel Falls née en 2013 était passée yearling sur le ring d’Arqana où elle a été achetée par 120.000€ par Patricia Boutin pour Edouard de Rothschild. Gagnante à Vannes cette année, elle semble avoir pris la direction du haras où elle a désormais un valeur résiduelle de poulinière.

 

Capitaine et Pierre-Charles Boudot, les vainqueurs aux poings serrés ©APRH

 

Cette dernière est aujourd’hui une sœur d’un gagnant de Gr.1. Et oui, National Defense, son jeune frère âgé de 2 ans a remporté de toute une classe le Prix Jean-Luc Lagardère – Grand Critérium sur 1600m. Ce fils d’Invincible Spirit a gagné pour ses débuts le Prix de Montaigu à Deauville fin août dernier avant de se placer 3ème du Prix des Chênes (Gr.3). Il permet également d’effacer, ou presque, l’année noire vécue par son entraineur Criquette Head qui n’avait jusque là gagner que deux courses. La première en juillet dernier avec une fille de Hurricane Cat nommée Madencia, la seconde avec le dit National Defense à Deauville.

Ce poulain semble sortir de l’ordinaire et toutes les portes lui sont ouvertes pour les classiques de 2017. Sa victoire fait d’autant plus plaisir pour la si sympathique équipe de Criquette dont « Capitaine » est le maître fil. De plus, National Defense a porté une nouvelle casaque qui investi depuis 2015 sur le sol français.

 

La joie de Criquette Head-Maarek qui tient son quatrième trophée du Prix Jean-Luc Lagardère ©APRH

 

Sun Bloodstock remporte ici son premier groupe en France. National Defense est le premier achat deauvillais (acheté 280.000€ yearling). Propriété de Ting Kong et Danielle Cheng, Sun Bloodstock est une entreprise basée à Hong Kong. En juin 2013, ces derniers avaient acheté le haras australien d’Eliza Park. L’an dernier, Sun Bloodstock s’était signalé à la Vente de l’Arc en achetant Spiritjim, élevé par le Haras des Sablonnets, pour 570.000€. Ce dernier vient de se placer 2ème de Gr.3 en Australie ce samedi 1er octobre pour leur casaque. Le même jour à la Vente de l’Arc à Chantilly, Danielle Cheng, accompagnée de Criquette Head-Maarek, a acheté Sans Equivoque, la fille de Stormy River gagnante du Prix Eclipse (Gr.3) et du Prix de la Vallée d’Auge (Listed). Cette dernière restera à l’entrainement chez Didier Guillemin.

 

Danielle Cheng, la copropriétaire de National Defense, était présente à Chantilly ©APRH

 

Le 1/2 frère de National Defense ci-dessus par Makfi passera en vente dès le 18 octobre prochain à Arqana