Samum déménage aujourd'hui dans le Doubs

04/05/2015 - Mercato des étalons
Après avoir sailli 50 juments au Haras de Saint-Voir en l'espace de deux mois cette année, l'étalon Samum est arrivé ce lundi 4 mai dans le Doubs au Haras de Longechaux chez Raphaël et Frédérique Detouillon pour poursuivre sa saison de monte exclusive en France en 2015. Le meilleur continuateur de Monsun a signé trois nouvelles victoires la semaine dernière dont une en obstacle grâce à Whiteout à Punchestown. Entrainée par Willie Mullins, cette dernière compte désormais 3 victoires dont 2 sur les obstacles.

Samum (en photo dans son paddock) est le père de 4 vainqueurs individuels de Gr. 1 : Be Fabulous, Durban Thunder, Baila Me et Kamsin, lui-même étalon


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Seventh Sky, un frère de Samum, gagne en obstacle à Huntingdon

Aujourd'hui à Huntingdon, Seventh Sky, un fils de King's Best, a brillé sur le steeple chase. Il s'agit là de son son 6ème succès et plus précisément de son 4ème succès sur les obstacles. Ce lauréat de Listed et 5ème de Gr. 1 en plat souligne la qualité des "gènes sauteurs" de la famille et quelle famille puisque Seventh Sky est un frère utérin de Samum, Salve Regina et Schiaparelli, tous les trois lauréats de Gr. 1. L'ainé de la fratrie, Samum, a été recruté par le Haras de Saint-Voir et l'Elevage Detouillon pour y être étalon pour une saison exclusive en 2015 pour qu'il puisse, à son tour, transmettre ses précieuses qualités de sauteur. Rappelons que le père de Sacarina, la mère de Samum, est une fille d'Old Vic, ancienne tête de liste des étalons d'obstacle.

Yearlings BBAG 2014 : un marché de rachetés ?

Un nouveau record a marqué le marché des yearlings BBAG cette année, non pas la durée des ventes (12h non stop) mais celui du chiffre d’affaires culminant à 8.191.000€. Un chiffre encore jamais atteint. Cependant, bon nombre de chevaux ont été soit rachetés soit retirés à un tarif élevé. Les éleveurs seraient-ils plus riches que les acheteurs ? Voir les statistiques de cette vacation, les photos et les résultats. Par Loïc STECHER.

Ventes de yearlings BBAG : un grand cru

Les vendeurs germaniques et acheteurs europeens s'étaient donné rendez-vous à Baden-Baden (BBAG) pour les ventes de yearlings ce vendredi 30 août pour s'arracher les meilleurs chevaux issus de l'élevage allemand, tant loué et recherché de nos jours. Fait rare en 2013, des acheteurs japonais et américains ont fait le déplacement. Côté chiffres, même si le chiffre d'affaires historique n'a pas été dépassé, 19 yearlings ont tout de même passé le cap des 100.000€.