Plan de monte 2022 : les "dames" de #Precolette aiment les "hommes" grisonnants

26/01/2022 - Focus Elevage
À la tête du Haras de Précolette dans les Deux-Sèvres depuis 1987, où sont notamment nés le multiple placé de Groupes en plat Graignes ainsi que le lauréat de Listed à Auteuil Zarisk, Jean-Paul Challet a articulé son plan de monte 2022 autour d'étalons à la robe grise, tels Technician, Beaumec de Houelle, Morandi et autre Jimmy Two Times. À découvrir sans plus attendre !

Jean-Paul Challet, animateur du Haras de Précolette, est fier de vous présenter ses croisements pour 2022

 

Niché en plein coeur du marais poitevin, sur la commune de Coulon (Deux-Sèvres) très exactement, le Haras de Précolette est un havre de paix et de tranquilité où sont nés quelques galopeurs de premier plan, aussi bien en plat qu'en obstacle. Créé en 1987 par Jean-Paul Challet, ancien Directeur Général du groupe Mutavie (filiale épargne-assurance du grand groupe Macif) ayant également endossé la casquette de permis d'entraîner dans les années 1970,  cette structure d'une trentaine d'hectares de prairies, bordées d'une végétation pour le moins luxuriante, a en effet été l'endroit où Graignes, troisième à 2 ans du Critérium International (Gr.1) et quatrième à 3 ans de la Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), a vu le jour  et passé toute sa prime jeunesse, à l'instar de son compagnon de pré Zarisk, vainqueur quant à lui du Prix Prince d'Ecouen (L.) à Auteuil, en plus de s'être classé troisième d'une Grande Course de Haies de Printemps (Gr.3), toujours sur ce même hippodrome de la Butte Mortemart.

 

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR EN DÉTAILS LE HARAS DE PRÉCOLETTE ET SON PLAN DE MONTE 2022

 

Deux éléments à la qualité certaine, dont ont également fait preuve d'autres représentants des écuries AltimaEurolingFertilia et Jema (les entités d'élevage de Jean-Paul Challet), tels Zyzzyva, troisième d'un Prix des Chênes (Gr.2) et Ikra, gagnante à Auteuil d'un Prix Achille Fould (L.), mais aussi Dylidancer, élevé au Haras de Précolette par Franck Soulard, responsable d'élevage de Jean-Paul Challet depuis maintenant 34 ans (!), et qui a décroché le bronze dans les Prix Duc d'Anjou (Gr.3), Philippe Ménager (L.) et Camille Duboscq (L.) à 4 ans. Ce dernier, entraîné en Anjou par Gabriel Leenders, a d'ailleurs très bien débuté l'année 2022, ayant terminé bon deuxième au début du mois d'un handicap Quinté + sur les haies du Pont-Long, face, qui plus est, à des élements de qualité. Dans le registre du plat, Orandi a quant à lui offert une première victoire cette année à l'élevage de Jean-Paul Challet, étant parvenu à s'imposer voici trois jours, sur la fibrée paloise, sous la selle de Maryline Eon, pour l'entraînement d'Ion Elarre Alvarez.

 

Graignes, l'un des meilleurs porte-étendards du Haras de Précolette, ici lors d'une victoire deauvillaise (© APRH)

 

Ce dernier a pour père un certain Morandi, vainqueur à 2 ans du Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), et aujourd'hui stationné en Mayenne, au Haras du Grand Chesnaie. Un étalon très apprécié par Jean-Paul Challet, qui ne va pas hésiter à lui faire de nouveau confiance pour cette saison de monte, ayant prévu de lui envoyer deux de ses juments : Star Of Doha, issue de la souche du grand Golden Horn (Prix de l'Arc de Triomphe, Gr.1, Eclipse St., Gr.1, Derby d'Espom, Gr.1, Irish Champion St., Gr.1; étalon), et Paximadia, soeur de l'excellente Euro Charline (Beverley D.Stakes, Gr.1). Toutes deux sont d'ailleurs pleines de Jimmy Two Times, un triple gagnant de Groupe (Prix du Muguet, Gr.2; Prix Edmond Blanc, Gr.3 et Prix de la Porte Maillot, Gr.3) en poste depuis 2021 au Haras de Montaigu, et auquel sont destinées en 2022 deux nouvelles arrivantes du Haras de Précolette, achetées lors de la dernière vente d'Élevage ARQANA : Larannda, soeur du bon sauteur Laldann (Corsa Siepi dei 4 Anni, Gr.2) et Sarcelles, nièce des non moins doués Varevees (Prix Gladiateur, Gr.3) et Magic Mambo (Prix Prédicateur, L.).

 

Morandi, à son passage lors du Salon des Étalons du Lion 2022

 

Utilisant très régulièrement les étalons du Haras de Montaigu, du fait qu'il ait acheté une - ou plusieurs - parts de certains d'entre eux au moment de leur syndication, Jean-Paul Challet souhaite croiser trois autres de ses juments avec l'un des "sires" officiant chez Sybille Gibson et Aliette Forien cette saison. Si la soeur de Bimbo Has (Prix La Périchole, Gr.3), Bigorna Has, semble promise à No Risk At All, Nouka Bazooka, appartenant à la même souche que le crack d'obstacle Nickname (Prix Renaud du Vivier, Gr.1, Prix Alain du Breil, Gr.1 et Paddy Power Chase, Gr.1) ira quant à elle à Beaumec de Houelle. Respectivement fille d'Oiseau Rare (Prix de Royallieu Gr.2, Prix Minerve Gr.3) et cousine d'Evidence Madrik (Prix Roger de Minvielle, L.; 2ème Prix Ferdinand Dufaure, Gr.1) Circus Bee et Souvienstoidemoi feront la rencontre d'un autre "sire" à la robe grise: Technician, vainqueur du Prix Royal-Oak (Gr.1), à ParisLongchamp, en 2019, et comptant parmi les étalons débutants au haras en 2022. 

 

Technician, à son passage lors du Salon des Étalons du Lion 2022

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Route des Etalons 2022 DNA PEDIGREE : Haras de Montaigu avec #Flintshire

A deux pas du Haras National du Pin, le Haras de Montaigu a su s'élever parmi les étalonniers qui comptent dans le paysage français, d'abord avec Kendor et Martaline, et aujourd'hui avec No Risk At All, valeur sûre de l'obstacle français, ou encore le jeune et populaire Beaumec de Houelle. En 2022, Sybille Gibson et son équipe accueille Technician, que vous avez pu découvrir au Salon du Lion, mais aussi Flintshire. Le champion international de Khalid Abdullah arrive depuis les Etats-Unis en tant qu'attraction. En partenariat avec DNA Pedigree. 

The Grey Gatsby sur la montante : un digne fils de Mastercrafstman

Parmi les jeunes étalons français, The Grey Gatsby fait figure de valeur montante, avec une production qui a brillé à 2 ans et qui semble devoir faire encore mieux cette année. On reconnaît là la marque de son père Mastercrafstman, disparu à seulement 15 ans l'an dernier. Même s'il a parfois évolué dans l'ombre des grandes stars de Coolmore, ce gris était un génie, et ses fils se font de plus en plus présents au Haras... notamment en France !